4 ans de liberté – et comment toi aussi tu peux changer de vie et devenir libre.

Aujourd’hui, 14 janvier 2018, ce blog fête ses 4 ans.

4 ans. QUATRE ANS !!!!

TRUC DE FOU !!!! 😱😱😱

Il y a 4 ans, si on m’avait dit toute la liberté que ce blog allait m’apporter, je n’y aurais pas cru.

Et pourtant :

  • Avril 2014 : Peu après la création du blog, je suis parti vivre au Mexique 🍍, pour raisons professionnelles, et j’ai profité d’une charge de travail réduite pour faire grandir le blog.
  • Juin 2015 : A mon retour en Europe, les revenus de mon blog étaient déjà suffisants pour en vivre. Je décide donc de quitter mon travail et de me consacrer à 100% au blog.
  • Janvier 2016 : je célèbre les 2 ans du blog depuis la Nouvelle-Zélande🐦 Mon premier grand voyage depuis que ma liberté a commencé. Et quel voyage. 4 semaines dans un van avec des potes à voir des paysages magnifiques. Inoubliable.
  • Janvier 2017 : je célèbre les 3 ans du blog depuis Londres. Mes revenus me permettent de me loger en plein Soho durant 4 nuits… et coup de chance, Janvier 2017 est aussi le meilleur mois du blog à ce jour.
  • Mai 2017 : je pars pour 7 semaines au Vietnam 🚣🏽. Rien que ça. Puis en Août je repars 1 mois en Galice. Je voyage et travaille en même temps, et surtout, je vois des choses incroyablesJe vis ☀
  • Janvier 2018 : le blog fête ses 4 ans, et je continue toujours d’en profiter : je suis actuellement aux Philippines 🌴, cet article a été publié automatiquement et je suis sûrement en train de me prélasser sur une plage de sable blanc.

Nouvelle-Zélande, Philippines et bien d’autres voyages … tout ça aurait été impossible à réaliser si j’étais toujours salarié : faute d’argent, mais aussi faute de temps et limite du nombre de jours de vacances que l’on peut prendre chaque année.

Mais là, j’ai une liberté totale, à 100%.

liberté financière et changer de vie

Le genre de paysages que j’ai vu en Nouvelle-Zélande…

De la chance ? Oui, mais pas seulement….

Certains diront que j’ai de la chance d’en être arrivé là. C’est sûr, je vais pas le nier : mes parents m’ont toujours soutenu, je suis né dans un pays en paix, je suis en bonne santé, je suis blanc, je suis un homme.

Dans un monde malheureusement raciste et sexiste, où les conflits sont nombreux, ces facteurs ont évidemment eu leur importance.

L’oublier serait faire preuve d’un manque de réalisme et d’humilité.

Mais je pense avoir également bien joué avec les (bonnes) cartes qui m’ont été données à la naissance. Et je suis sincèrement assez fier du chemin parcouru.

Car ce chemin ne tient rien d’une recette miracle.

Avant de commencer ce blog, j’ai créé d’autres blogs (dont celui-ci) avec des succès plutôt mitigés. Et avant de lancer ces autres blogs, j’ai lu des dizaines de blogs, analysé des centaines d’articles pour essayer de tirer une synthèse de comment créer un blog à succès.

Lorsque enfin j’ai débuté ABC Argent, les premiers mois je me levais 2h plus tôt que prévu pour travailler dessus, écrire et encore écrire… et ensuite j’allais au travail.

A mon travail, justement, on me laissait tranquille et j’avais du coup beaucoup de temps mort (ça, c’est de la chance)… que j’utilisais pour écrire des articles sur le blog voire les publier. Là où d’autres personnes se seraient contentées d’actualiser toutes les 30 secondes leur feed Facebook ou Instagram (ça, c’est ce que j’appelle bien jouer avec ses cartes)…

Les 5 premiers mois, je ne gagnais pas un seul euro. Rien du tout. A ce petit jeu-là, il faut être solide psychologiquement, croire en soi-même et croire en son propre travail. Et continuer.

Mais mes efforts ont payé. Et au bout d’un an et demi, j’ai pu démissionner de mon travail et commencer une toute nouvelle aventure.

C’était le début de la liberté. La vraie.

Ma liberté

Tous les matins, je fais un petit exercice de gratitude. Un excellent exercice pour bien commencer la journée. Il s’agit de penser à 3 choses pour lesquelles on est reconnaissant.

Et ça ne rate jamais : tous les matins, je me sens tellement heureux de la liberté que j’ai obtenu grâce au blog. Cette liberté revient à chaque fois dans mes 3 éléments de gratitude.

Rends-toi compte :

  • Je travaille quand je veux.
  • Je travaille d’où je veux (de chez moi, dans l’avion, depuis un hôtel aux Philippines).
  • Je voyage. Très souvent.
  • Si je n’ai pas envie de travailler, je ne travaille pas.
  • Si on m’appelle pour passer la journée à me balader ou à faire une rando, j’y vais.
  • J’ai aucun responsable/chef/patron qui me dit ce que je dois faire.
  • J’ai aucun client qui me fout la pression car je dois lui fournir un travail hier.
  • Je n’ai pas besoin de jouer à des jeux d’entreprise (faire le lèche-botte auprès des supérieurs, faire semblant de croire aux pseudo-valeurs de mon entreprise, montrer mon adhésion à une stratégie d’entreprise que je ne comprends pas…)
  • Je décide de la stratégie de mon business.
  • Je prends les décisions qui me semblent les meilleures à court et long terme, sans influences extérieures, sans intérêt caché, en toute connaissance de cause.
  • Je n’ai jamais à suivre les décisions stupides de mes supérieurs.
  • Mon travail a du sens : j’aide au quotidien des milliers de personnes à améliorer leurs finances.
  • J’aime ce que je fais. Vraiment.
  • Mes revenus sont passifs. Je peux m’absenter pendant un mois, et je gagnerais à peu près la même chose, grâce au trafic régulier que je reçois.
  • Comme mes revenus sont passifs, je peux consacrer mon temps à d’autres projets, à mes vraies passions… le développement informatique, les voyages…

La liberté, c’est tout ça.

La liberté, c’est ce pouvoir de choisir tous les aspects de ma vie. Personnels et professionnels.

La liberté, c’est le temps libre que j’ai pour essayer de nouvelles choses … et parfois échouer.

La liberté, c’est d’avoir décidé il y a un mois qu’on passerait le mois de Janvier aux Philippines.

La liberté, c’est être en vacances aux Philippines… et déjà planifier ma prochaine destination de vacances (en Avril ? cet été ?).

Comment tu peux y parvenir également…

Je ne te dis pas tout ça pour me faire mousser, ou te rendre jaloux. Bien sûr que non.

Ce que j’ai fait, je pense sincèrement que n’importe qui peut le faire. Je n’ai rien fait d’extraordinaire ou d’insurmontable. Il m’a suffi d’y mettre du temps, et de me former.

Le but de cet article, c’est d’éveiller quelque chose en toi.

Ou plutôt, de te réveiller.

De ta torpeur.

De ta vie de salarié-métro-boulot-dodo-j’en-ai-marre.

De casser les chaînes de ta vie.

brisez les chaînes et décidez de votre vie

Et allez bim, une image de menottes brisées. Avouez que ça va bien avec la phrase précédente.

Te faire prendre conscience que tu peux changer de vie … mais qu’il n’y a pas de recette miracle pour cela.

Tout dépend de toi et de ta capacité à persévérer. Et à faire les efforts nécessaires, un petit peu tous les jours.

C’est toi qui détiens les clés de ta vie. Et c’est donc toi qui peux décider de prendre un chemin ou un autre :

  • Un chemin connu, battu et rebattu : celui que tu suis déjà. Le chemin du salariat. Du confort. Tout relatif. Avec des barrières tout autour. Tu ne peux que difficilement en sortir. Et en plus, ça n’avance pas très vite. Tu sais où tu seras dans 5 ans. A peu près au même endroit.
  • Un chemin obscur, semé d’embûches, dans une forêt broussailleuse. Mais au bout de ce chemin, il y a le paradis. La liberté. Une clairière que tu peux explorer complètement.

Ok, comment on fait ?

J’aurais aimé te donner une liste en 11 points des différentes étapes à suivre pour devenir libre. Mais malheureusement, il n’y a pas de recette miracle.

Ça n’existe pas.

Certains blogueurs en bourse te diront « Achète des bitcoins, c’est l’avenir »

D’autres, spécialisés dans l’immobilier, te proposeront d’investir dans l’immobilier locatif.

Des marketeurs astucieux vont te suggérer le nouveau truc à la mode : le dropshipping et Amazon FBA.

Ils ont tous raison, et tort à la fois.

Raison, car effectivement, chacun de ces moyens pourrait te rendre libre et riche.

Tort, car ils ont tendance à te vendre ça comme des recettes miracles. A les lire, on croirait que c’est facile.

Ça ne l’est pas.

Rien n’est facile.

Si tu veux obtenir un grand changement, tu dois être prêt à de grands sacrifices, que ce soit en effort, en apprentissage, en temps ou en argent.

Prêt aussi à penser différemment.

A sortir de ta zone de confort.

Pas de recette, mais des ingrédients.

Tu as un travail. Tu n’as pas beaucoup de temps libre. Tes finances sont limitées.

Je comprends tout cela. Je suis passé par là également.

Mais ce ne sont que des excuses pour t’empêcher de voir la réalité.

Tu as peur de passer à l’action.

Tu as peur d’envisager un changement.

Ben oui, changer ça fait peur. On ne sait pas ce qui va se passer. C’est l’inconnu dans cette forêt broussailleuse.

Ceci dit, j’ai quelques éléments de réflexion pour toi.

Commence tout petit

Je ne t’ai pas dit de changer ta vie dès demain. Ni de te mettre à gagner 10000 euros le mois prochain.

Commence tout petit. Fixe-toi des objectifs minuscules, mais atteignables.

Lorsque j’ai commencé, je ne faisais que me former sur le blogging. Lire plein d’articles à ce sujet.

Je n’avais pas en tête un blog aussi massif que ABC Argent, au contraire.

Mon unique objectif était d’en savoir plus et d’apprendre comment cela marchait.

Forme-toi

On est en 2018. Avoir peu de diplômes ou peu d’expériences professionnelles n’est plus une excuse.

Tout peut s’apprendre en ligne. Partout, tu peux trouver des cours gratuits, des MOOCs, des formations à prix réduit. Des blogs informatifs. Des ebooks gratuits. Des vidéos d’explication.

Tu peux vraiment te former en ligne sur plein de sujets.

Trouve du temps libre

J’en ai longuement parlé dans cet article très populaire de mon blog.

Tu dois apprendre à te dégager un peu de temps libre, rien qu’à toi, pour te former, ou bosser sur tes projets.

Ça peut être en te levant plus tôt, pendant tes heures de travail (comme moi à l’époque)…

A toi de voir la meilleure formule.

Pour commencer à changer de vie, tu n’as pas besoin d’avoir 5 heures de libre chaque jour.

Commence tout petit. 2h par semaine. Rien que ça.

Profite des temps morts

Les files d’attente, le métro, les trajets en voiture… Plein de moments dont tu pourrais vraiment profiter pour te former.

Soit en lisant des livres, soit en écoutant des podcasts, soit via des articles trouvés sur Internet…

Pour ma part, je profitais des 30 minutes de métro tous les matins pour lire un livre très motivant sur l’indépendance financière, et des études de cas de blogs ayant réussi.

Plus besoin d’argent pour commencer

J’ai commencé le blog avec moins de 100 euros.

Il y a plein de business que tu peux démarrer avec un investissement minimum.

Retoucher des photos, écrire des articles, gérer une communauté Facebook… ne sont que 3 exemples parmi des milliers d’activités qui ne nécessitent aucun investissement préalable.

C’est fini l’époque où les seuls business que tu pouvais monter demandaient un apport financier conséquent et réservé à une élite.

En 2018, il y a plein de manières de commencer un business avec moins de 100 euros.

Pas non plus besoin de quitter ton travail

A tort, beaucoup pensent que pour se lancer dans une nouvelle activité, il est nécessaire de quitter d’abord son travail.

Déjà, légalement, ce n’est pas indispensable, et deux activités peuvent tout à fait être cumulées. Tu peux être auto-entrepreneur et salarié en même temps.

Mais surtout, d’un point de vue pratique, c’est très risqué.

Essaie plutôt de commencer ton business sur ton temps libre, quelques heures par semaine ou par jour et tu verras bien si la sauce prend.

Prenons un exemple.

Tu envisages de monter un food-truck pour vendre tes pizzas. Tu peux soit acheter dès à présent le camion pour y aménager ta cuisine, sans savoir si tes pizzas vont plaire.

Ou bien, tu peux donc commencer par faire des pizzas chez toi, à la demande, pour quelques amis et des voisins. Ça te permet déjà de te familiariser avec toutes les contraintes de ce type de travail, et d’avoir un premier retour enrichissant pour améliorer ton produit d’entrée de jeu. Et si tout le monde dit que tes pizzas sont mauvaises… génial ! Tu n’auras pas perdu ton travail (ni ton argent dans un food truck).

Si tu as vraiment besoin de quitter ton travail, c’est que ton business est probablement trop compliqué.

Quelques idées pour changer de vie

Sur ce blog, je ne parle pas que de bons plans pour gagner de l’argent extra. La preuve avec cet article, d’ailleurs…

J’évoque aussi des solutions durables pour changer de vie, ou au moins amorcer le changement.

En voici quelques-unes :

  • Devenir freelance. Une vraie possibilité de mettre tes compétences au service de ton porte-monnaie, et tu peux commencer ça à côté de ton travail principal.
  • Lancer des micro-services. Un exemple concret de ce que tu pourrais faire en étant freelance. Vas-y, va lire l’article et voir ce que c’est. Et si tu penses que c’est impossible de gagner ta vie avec des services à 5 euros, tu seras surpris.
  • Investir dans l’immobilier. Contrairement aux idées reçues, tu n’as pas forcément besoin de tant d’argent que ça. Bon évidemment si tu veux investir dans un appart avec vue sur la Tour Eiffel, ça va te coûter un bras. Mais il y a des options d’investissement immobilier bien plus abordables. Oui, même à partir de 5000 euros.
  • Louer à d’autres particuliers. Par exemple, Lionel a gagné plus de 3000 euros en louant sa maison et sa voiture à des particuliers.
  • Commencer un blog. C’est ce que j’ai fait, et ça m’a plutôt réussi.
  • Te filmer et uploader tes vidéos sur Youtube. La concurrence est rude, évidemment. Mais si c’est ta passion, je ne vais pas te retenir. Va quand même lire cet article où je t’en dis plus.

La fin … et le début ?

C’est la fin de cet article… mais le début d’une nouvelle vie pour toi ?

J’aime bien cette maxime qui dit : « Chaque jour est le premier jour du reste de ta vie ».

Je sais, c’est un peu gnan-gnan… mais qu’est-ce que c’est vrai put***

Chaque jour, tu peux recommencer à zéro.

Voir les choses sous un nouvel angle.

Trouver la force de dépasser ton contexte, ta situation et tes propres limites.

C’est TA vie.

Ça dépend de TOI.

Alors vas-y, fonce.

25 Commentaires ... et vous?

  1. Félicitations monsieur…

    Post a Reply
  2. Salut,

    Bravo pour cette belle réussite qui fait rêver pas mal de bloggeurs. C’est génial de pouvoir vivre d’une passion qui permet en plus de travailler de n’importe où.

    J’espère pouvoir y arriver également un jour.

    Je pense également qu’il faut se concentrer sur 1 ou 2 projets. J’ai fait l’erreur de travailler sur plus de 10 blogs simultanés et c’est une erreur.

    Je conseille de se concentrer vraiment sur 1 voire 2 projets et d’y mettre toute son énergie. Les résultats permettent ensuite de conserver la motivation.

    Salutations et bonnes vacances au soleil Nicolas 😉

    Post a Reply
    • Salut Judicael, oui je confirme c’est mieux de se concentrer sur un seul projet… 😉

      Post a Reply
  3. Salut.
    Mais il faut insister sur un point important. Un blog ou site nécessite généralement entre 1 à 3 ans pour qu’il commence à fonctionner. C’est rare de réussir en moins de 1 an.

    Sinon concrètement j’aimerais un article complet sur l’investissement financier qu’il faut mensuellement et annuellement pour payer les frais du blog ou site internet : nom de domaine. Serveurs. Maintenance. Référencement. Application. Abonnement internet. Matériel PC-Ordi. Etc… un condensé de tout ce qu’il faut payer pour lancer un site ou un blog. J’ai besoin d’en connaître plus à ce sujet pour un projet.
    Mais aussi peut on avoir les services pour pas cher d’un codeur qui crée une application ? Si oui combien ?
    Ca serait bien un dossier complet sur.

    Post a Reply
    • Bonjour Ray,
      Oui, un blog nécessite du temps pour fonctionner. Moi au bout de 6 mois je commençais á générer un peu d’argent, au bout d’un 1 an j’ai passé les 1000 par mois et au bout de 18 mois je gagnais autant que mon travail de chef de projet. Ça depend de ce que vous voulez dire par “commencer à fonctionner”. Comme dans beaucoup de domaines digitaux, il y a des techniques de growth hacking qui permettent de faire grossir des blogs très vites… J’ai des amis blogueurs qui sont parvenus à 3000 euros en 6 mois.
      Concernant l’investissement financier, si vous êtes prêt à tout rédiger vous-même, il est minimum. Pas plus de 100 € par an pour le serveur et l’hébergement, et le nom de domaine. Le référencement si vous payez quelqu’un ça peut revenir cher (sans garantie de résultats)….
      Nicolas.

      Post a Reply
      • Bonjour Nico,
        100 euros par mois ? euh j’ai franchement un doute. j’ai vu quelque part que rien qu’un nom de domaine pouvait monter jusqu’à 400 euros + 4 extensions + hébergement… et biensûr faut renouveler tous les ans au risque de tout perdre me semble t-il.
        et encore en voyant court car après je crois savoir que ça dépend aussi des gigas où je ne sais quoi.

        Juste pour être certain, on peut payer au mois via prélèvement mensuel ou faut il payer d’un coup l’année complète ce qui serait compliqué pour mois vu ma situation financière catastrophique ?

        Post a Reply
        • Bonjour Ray,
          100 euros par an. 400 euros, oui si vous voulez votre propre serveur et que vous comptez faire tourner des dizaines de sites webs à vous, avec de très très gros traffic. Mais pour commencer, 100 euros c’est largement suffisant. Regardez chez 1and1 (https://www.1and1.fr/hebergement-web) ils ont une offre de lancement à 1 euro par mois pendant 12 mois, qui inclut tout ce dont vous avez besoin (y compris nom de domaine). C’est pas le meilleur hébergeur probablement, mais pour débuter ce sera suffisant.
          Nicolas.

          Post a Reply
  4. C’est vrai, en payant quelqu’un pour le référencement n’a pas de garantis de résultat.

    Post a Reply

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez41
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp
41 Partages