Travail à domicile : quels métiers choisir ?


Dès les années 70, le travail à domicile a été facilité par le développement des télécommunications. Téléphone et fax permettaient d’une part, à une entreprise d’établir plus facilement un lien avec son employé en dehors de l’entreprise, et d’autre part à l’employé (ou l’indépendant) de correspondre avec les clients depuis son domicile.

Depuis le début du XXIe siècle, l’avènement des nouvelles technologies et leur développement spectaculaire ont bouleversé le monde de travail et de l’entreprise. Désormais, le travail à domicile s’inscrit davantage comme un projet de vie et un objectif, tant pour les salariés, que pour les indépendants et les entreprises.

Le travail à domicile présente de nombreux avantages, mais il ne faut cependant pas éluder ses limites. Les salariés ont des droits, mais aussi des devoirs. Les indépendants, quant à eux, doivent veiller à ne pas tomber dans ses pièges.

Avantages et inconvénients du travail à domicile

Entre les bouchons, la limitation de la vitesse à 80 km/heure et les transports en commun saturés, en retard ou en grève, il devient de plus en plus ardu de se rendre sur son lieu de travail. D’autant que tout coûte de plus en plus cher : les locaux, les transports et les charges diverses.

Face à cette dégradation, les nouvelles technologies et les connexions internet toujours plus performantes incitent à penser que la solution miracle se niche sans conteste dans le travail à domicile. Sans conteste, vraiment ? Gare aux conclusions hâtives, car toute solution présente des avantages et des inconvénients.

Alors, avant de t’orienter vers le travail à domicile, tu dois sérieusement peser le pour et le contre et t’interroger objectivement sur ta situation, tes compétences et ton caractère. S’il paraît idéal, l’emploi à domicile présente néanmoins certains inconvénients. Il n’est pas adapté pour tout le monde, ni pour toutes les professions.

Les avantages de l’emploi à domicile

Les économies sur les frais du quotidien

Les économies sur les frais du quotidien font partie des arguments implacables qui plaident en faveur du travail à domicile. Les écarts les plus conséquents portent sur les transports. Les économies sont parfois moins flagrantes sur les transports urbains, car tu continueras peut-être d’acheter ton abonnement mensuel. Mais dès que la distance s’allonge, elles deviennent incontestables. Si tu prends ta voiture, l’opération est extrêmement profitable : moins de kilomètres, donc moins de carburant, moins d’usure du véhicule, des pneus… Pour le train, terminé l’abonnement.

Et puis, moins de transport signifie gain de temps. Et le temps, c’est de l’argent ! En effet, ce temps gagné sur les temps de transport, tu vas pouvoir le consacrer au moins en partie à travailler un peu plus, et donc à gagner plus. Bien sûr, tu peux aussi « investir » ce gain de temps sur du temps personnel, te faire plaisir, ou encore augmenter ton temps de sommeil !

Tu vas aussi rogner sur les frais de bouche à midi. Car une cantine, un bistrot ou un sandwich en boulangerie coûtera toujours plus cher qu’un repas à la maison.

Si tu travailles déjà à ton compte, mais en louant des locaux professionnels, le travail à domicile va te permettre d’économiser sur les loyers et les charges qui s’y rapportent.

Les frais d’habillement représentent un poste souvent oublié. Que tu ailles sur un chantier, à l’usine ou au bureau, tu en uses des habits et des chaussures à l’année ! Et dès que tu touches au domaine du commercial et au rapport avec le public, tu dois en plus varier tes tenues, donc investir.

Si tu travailles à la maison, deux jeans et trois tee-shirts te font l’année. Bon, OK, j’exagère un peu, et ça ne signifie pas que tu vas traîner en guenilles chez toi. Mais tu n’y fais pas non plus des défilés de mode ! Ainsi, les économies réalisées sont loin d’être anecdotiques.

Enfin, grâce à la possibilité d’organiser ton temps de travail en fonction des activités de tes enfants, tes frais de nourrice aussi seront réduits.

La gestion de ton temps de travail

La gestion du temps de travail est un argument souvent cité. En effet, dans un emploi à domicile, il t’appartient d’organiser ton temps de travail comme bon te semble. Ou presque, car il faut tenir compte des horaires des clients, ainsi que des tranches horaires pendant lesquelles l’entreprise doit pouvoir te joindre.

En dehors de ces horaires fixes, tu vas adapter tes horaires selon ta propre personnalité et ta situation familiale pour tout ce qui concerne le travail à réaliser en autonomie. Selon que tu es matinal ou plutôt du soir, ou si tu as des enfants qu’il faut déposer à l’école avant de disposer de ta liberté, tu peux t’avancer pour toute tâche ne dépendant pas des autres.

Si tu travailles en tant qu’indépendant, cette liberté est encore accrue. Tu peux même vivre en décalé en faisant du sport et les courses la semaine, mais en travaillant le dimanche et sans te soucier des jours fériés…

En plus, si tu n’as pas d’enfants scolarisés, tu vas peut-être pouvoir partir en vacances quand les autres n’y sont pas : à toi les billets deux fois moins chers, les locations à moitié prix et les lieux touristiques déserts (ou presque). Cette organisation pourrait aussi séduire ton entreprise si tu es salarié. Elle appréciera sans doute que tu sois totalement disponible lorsque les autres employés seront en vacances. En revanche, si l’entreprise ferme à des dates fixes (souvent au courant du mois d’août et entre Noël et le jour de l’An), tu ne pourras bénéficier de cet avantage.

Si tu es indépendant, tu es beaucoup plus libre d’organiser tes vacances. Mais tu dois néanmoins de soucier de la continuité de ton service à l’égard de tes clients.

Tout ceci est fort alléchant, mais il ne faut toutefois pas négliger les risques. On verra ça plus loin, dans le paragraphe relatif aux inconvénients.

travail à domicile trajets

Finis les longs trajets domicile-travail et retour, avec la fatigue et les coûts associés !

Moins de dépendance face aux contraintes externes et aux imprévus

Si tu es salarié en télétravail, tu ne dépends plus des impondérables comme les intempéries, les grève des transports, les épidémies, la circulation alternée ou tout autre événement exceptionnel. Cela t’évite de perdre des journées de salaire pour une raison qui ne dépend pas de toi.

La gestion de la vie de famille

Pouvoir décider de ses propres horaires aide à la gestion de la vie de famille. Il est plus facile de gérer les enfants qu’il faut amener à l’école, au sport ou à la leçon de musique. Il faut cependant établir des barrières strictes lorsqu’ils sont à la maison pour pouvoir travailler sereinement.

La fierté de travailler pour soi et créer sa propre richesse

Travailler à domicile, pour soi, en indépendant, apporte une satisfaction à nulle autre pareille. Cet atout psychologique a des répercussions bénéfiques sur le moral et sur le bien-être général. Il ne faut surtout pas le négliger. Lorsque tu es ton propre patron, tu n’as d’ordre à recevoir de personne. Et tu organises ton activité comme tu l’entends. Là encore, il ne faut pas tomber dans certains pièges que nous verrons plus bas.

Tous ces emplois à domicile peuvent être très rémunérateurs. Nombreux sont ceux qui en vivent très bien. Mais il ne faut pas se leurrer, ils sont beaucoup plus nombreux à échouer. Il faut tout de suite oublier le mythe « j’ouvre un service ou une boutique en ligne et je fais fortune ».

Derrière chaque entrepreneur qui a réussi, se cache un travail de titan. Sans compter que rien n’est jamais acquis. Car d’une part la concurrence est rude et, d’autre part, le marché évolue à une vitesse faramineuse.

Finies les frontières, le monde est à toi !

Le télétravail et internet permettent d’avoir des employeurs ou des clients dans le monde entier. Tu peux travailler pour un Chinois qui vient de racheter un vignoble bourguignon, assurer le secrétariat téléphonique d’un dentiste suisse, ou vendre un site internet à un Canadien. En poussant le télétravail à l’extrême, tu peux même voyager à plein temps aux 4 coins du monde, tout en travaillant à plein temps aussi… Tu deviendras alors ce qu’on appelle un nomade numérique.

Les inconvénients du travail à domicile

La gestion du temps de travail et l’absence de supervision ou d’obligation

Si ça représente un avantage pour certains, un temps de travail totalement flexible devient pour d’autres un inconvénient. Étant donné que ton supérieur hiérarchique n’est pas là pour te surveiller, ou que, en tant que freelance, tu n’as plus vraiment d’obligation, la liberté même relative d’organiser ton temps de travail peut se retourner à tes dépends et devenir un danger. C’est le particulièrement problématique pour les adeptes de la procrastination, et aussi pour les acharnés du travail.

Ceux qui ont tendance à tout remettre au lendemain risquent de se laisser aller et de négliger leur hiérarchie ou leurs clients. À l’opposé, les stakhanovistes peuvent se mettre en péril en oubliant leur vie privée et en ne se consacrant qu’à leur activité professionnelle.

Il est fondamental de conserver une frontière entre la vie privée et la vie professionnelle et de bien équilibrer ces deux pans.

La multiplicité des tâches

Dans une entreprise traditionnelle, chacun assume ses tâches spécifiques, Si tu travailles chez toi, à ton compte, tu dois te former à tout : le commercial, la comptabilité, l’administratif… L’avantage est de varier les plaisirs. Mais si tu es allergique à l’une de ces tâches, cela peut te mener à ta perte, car aucune ne peut être négligée.

La solitude du travail à domicile

La solitude est un phénomène pesant pour certains. Si tu es salarié, tu n’as pas de collègue à tes côtés lorsque tu as besoin de conseils et d’appuis. Ou plus simplement lorsque tu recherches de l’émulation pour te motiver. Ou même pour prendre un café et discuter un peu en mode relax.

Si tu es à ton compte, l’évolution de ton entreprise implique de prendre sans arrêt des décisions, de réfléchir à la stratégie, d’envisager des changements… Seul, tu peux rapidement te sentir démuni et/ou passer à côté d’opportunités sans t’en rendre compte. Et personne ne sera là pour détecter que tu es en train de faire de graves erreurs de gestion.

Et puis, salarié ou indépendant, il ne faut pas négliger la nature humaine. Il vaut mieux être d’un naturel indépendant et solitaire. Si tu travailles souvent à domicile alors que tu es toujours en quête de rapports humains, la déprime pourrait vite te tomber dessus.

Tu dois aussi tenir compte de ton environnement. Si tu vis dans un studio bruyant sous les combles, il vaut mieux t’en extirper quotidiennement. En revanche, si tu vis dans une maisonnette au milieu d’un verger où coule une rivière, tu survivras beaucoup mieux à la solitude !

travail à domicile collègues

Ah ces pauses cafés au bureau ! Vont-elles te manquer ?

Travail à domicile : quel métier choisir ?

Petite remarque : cet article traite des métiers qui peuvent s’exercer à domicile au titre de ton activité professionnelle, principale ou secondaire. Je ne parlerai donc pas ici des activités d’appoint qui te permettent de dégager un complément de revenu. Il y a déjà de nombreux articles sur mon blog à propos de ça. Et je passe aussi sur le travail de mise sous pli à domicile, de moins en moins courant, de moins en moins rémunérateur, et qui cache même parfois de vraies arnaques.

Avant d’aborder la liste des activités possibles, commençons par une entité à mettre à part : les métiers liés à internet (création ou vente).

Les métiers liés à internet

Ces métiers peuvent parfaitement être adaptés en emplois à domicile. Ils sont extrêmement nombreux :

  • créateur de site internet,
  • développeur,
  • web designer,
  • community manager,
  • blogueur,
  • youtubeur,
  • rédacteur web,
  • vendeur e-commerce,
  • conseiller en référencement SEO,
  • responsable marketing,
  • dropshipper…

Chacun de ces métiers mériterait à lui seul un article, voire un livre !

Tous les métiers relatifs au web demandent des compétences qui ne sont pas forcément en lien avec des diplômes. Mais il faut se former en permanence, rester à jour, innover, être dynamique, avoir des idées, être curieux…

Avant de te lancer, tu dois te renseigner auprès de nombreuses sources. Il existe des formations de grande valeur, et d’autres qui sont des arnaques. Tu peux également trouver des articles et des ebooks en grande quantité. Je te recommande de bien te documenter avant de prendre une décision sur ton avenir en tant qu’entrepreneur sur nternet.

Il existe deux solutions pour aborder ces métiers sur Internet à domicile :

1 – en tant que salarié

C’est la solution la plus confortable. Mais elle est plus limitée puisque tu dépends d’un patron.

2 – en tant que travailleur indépendant 

Dans ce cas, il te faut une grande expertise dans plusieurs domaines, et pas seulement dans ta spécialité, pour démarrer et même après.

Travailler en freelance

Si tu choisis cette seconde solution, travailler en freelance, tu peux bénéficier des services d’une plateforme collaborative comme 5euros ou Malt. Tu paieras un abonnement ou, plus souvent, des commissions sur tes ventes. Mais tu te délestes de la promotion et de la facturation qui sont assurées par la plateforme. Tu peux ainsi te concentrer plus efficacement sur le service que tu proposes.

Cela t’offre également des garanties de paiement et t’évite les relances de facture, voire les impayés. La plateforme collaborative se charge ainsi des tâches chronophages dont tu ne maîtrises pas forcément les techniques, comme la publicité par exemple, ainsi que des soucis préoccupants liés à l’administratif.

Attention à toutes les annonces qui te proposent de t’aider à te lancer avec un service clé en main et qui te lâchent ensuite dans la nature. Le dropshipping en est le plus flagrant exemple. Il s’agit de tenir une boutique en ligne, sans stock, puisque c’est le fabricant qui se charge d’expédier les colis des commandes. Beaucoup pensent naïvement que ça fonctionne tout seul, mais c’est loin d’être le cas. Il va falloir investir dans la publicité, observer les concurrents, se frayer un chemin pour se faire connaître… C’est un travail passionnant, mais colossal.

Bien sûr, rien ne t’empêche de choisir une solution et de te tourner ensuite vers une autre, une fois que tu auras acquis de l’expérience.

10 idées pour travailler à domicile, que ce soit en tant que salarié, ou en tant qu’indépendant.

1 – Assistante maternelle

Avec de plus en plus de femmes qui travaillent et de plus en plus de couples séparés, les assistantes maternelles sont extrêmement sollicitées. Il s’agit de garder des enfants de moins de trois ans à domicile pendant la journée. Aucun diplôme n’est requis. Toutefois, il faut un agrément pour lequel tu devras suivre une formation de 60 heures, à moins que tu ne sois titulaire d’un CAP petite enfance ou un DEAP (Diplôme d’État d’Auxiliaire de puériculture).

Il faut bien sûr aimer les enfants et prendre en compte que la charge psychologique peut être lourde et les responsabilités importantes.

La rémunération connaît de grands écarts. Parmi les variables, il y a notamment le salaire de garde, le lieu d’accueil, le nombre d’enfants, les horaires… La moyenne pour la garde d’un seul enfant, à raison de 40 heures par semaine, est de 675 €.

2 – Repassage à domicile

Le repassage est une corvée pour beaucoup et un service indispensable pour toutes les personnes qui travaillent dans des professions qui exigent tailleurs et chemises-cravates. D’autres adorent le repassage qui les détend. Si c’est ton cas, il suffit d’aller à la rencontre de la première population.

Si tu es rapide et efficace, le rendement peut vite être intéressant. Le repassage est même compatible avec un travail d’assistante maternelle, pendant que les enfants sont à la sieste !

3 – Assistant familial

Il s’agit d’accueillir des enfants ou adolescents qui sont « placés » en famille d’accueil. Il faut être titulaire d’un diplôme d’état qui s’obtient à l’issue d’une formation de 240 heures.

On ne peut pas parler de salaire moyen, car il faut ensuite pourvoir à toutes les dépenses de l’enfant. La marge est estimée entre 500 et 800 € par mois. Mais attention, c’est un travail 24 heures sur 24 ! Et il faut bien avoir conscience des difficultés engendrées par certains enfants. Il s’agit d’un emploi qui relève davantage de la vocation et qu’il ne faut pas choisir uniquement pour le gain financier.

4 – Professeur à domicile et/ou professeur par correspondance

Un professeur à domicile reçoit les élèves habitant à proximité. En revanche, un professeur par correspondance peut enseigner via Internet à des élèves situés à l’autre bout du monde.

Si aucun diplôme n’est obligatoire, il te faut justifier de tes compétences pour trouver des élèves, soit par tes études, soit par ton expérience professionnelle. Le salaire moyen se situe entre 10 et 15 € de l’heure. Tu peux espérer un tarif supérieur si tu peux prouver ta valeur et les progrès réalisés par tes élèves.

5 – Comptable et expert-comptable

Il s’agit là d’une véritable niche pour les comptables et experts-comptables diplômés d’état. À part les micro-entrepreneurs, toutes les entreprises ont besoin d’un comptable, voire d’un expert-comptable.

Si tu es compétent et qu’en plus tu es de bon conseil, tu peux très bien gagner ta vie, parce que tu vas augmenter ta clientèle par le bouche à oreille et la fidéliser facilement en en prenant grand soin.

6 – Le télémarketing

Il s’agit d’appeler toute la journée des particuliers et des entreprises pour leur vendre des produits ou des services. C’est un travail souvent délocalisé en dehors de France à cause des charges. Cependant, il reste de la demande.

Attention à la rémunération, car il s’agit souvent d’un petit fixe et de primes sur les résultats. Or, il est de plus en plus ardu de convaincre des personnes qui se sentent harcelées par de trop fréquents appels.

Psychologiquement, il est aussi difficile de se faire raccrocher au nez et parfois – souvent même ? – insulter.

7 – La garde d’animaux de compagnie

Nombreuses sont les personnes qui refusent de placer leurs animaux dans des refuges pendant leurs vacances, mais préfèrent les confier à un particulier. Il existe de nombreux sites où s’inscrire si tu as la passion des animaux.

Aucun diplôme requis, mais les revenus sont plus qu’aléatoires. Tu auras plus de chances en proposant tes services dans une ville pour aller promener plusieurs chiens à la fois. Mais là, ce n’est plus vraiment du travail à domicile !

8 – Coiffeur, cuisinier, couturier, coach, toiletteur de chien ou chat, maquilleur, esthéticienne…

Toutes ces activités de service peuvent être créées à ton domicile. Toutefois, il faut que tu saches que les gens se sont habitués à ce que ce soit le prestataire qui se rende chez eux. Et ça change la donne ! En particulier, les marges ne sont plus du tout les mêmes.

Cet élément considéré, rien ne t’empêche de t’établir à ton compte. Mais tu vas devoir batailler ferme pour gagner ta clientèle. En plus de faire de la publicité localement, il faut aller chiner sur les plateformes Internet qui relaient ce genre de services et t’aident à développer ton affaire.

emploi à domicile coiffure

Plutôt que d’investir d’emblée dans un salon de coiffure, aménage un petit coin coiffure chez toi.

9 – Vendeur à Domicile en VDI

Si une partie du travail du VDI s’effectue en dehors du domicile, il doit passer énormément de temps à la maison pour créer son réseau. Plus tu développes ton réseau, plus tu fais fonctionner l’effet de levier. Les revenus vont de 0 à des millions !

J’ai déjà parlé de ce métier dans plusieurs articles donc tu peux les lire pour en savoir plus, notamment celui-ci et celui-là.

10 – Courtier

Si tu as de solides connaissances, tu peux devenir un courtier ou un commercial à ton compte. Libre à toi de vendre ce que tu veux, produits ou services. Courtier en banque, en bourse, en immobilier, en assurances, en voitures de luxe, commercial en imprimerie, en signalétique, maître d’œuvre dans le bâtiment… Les options ne manquent pas !

Cela consiste toujours à servir d’intermédiaire entre un fournisseur et un acheteur potentiel. Il ne s’agit pas juste de demander un devis et d’y ajouter ta commission. En effet, tu dois apporter une réelle valeur ajoutée. Il faut donc connaître ton domaine d’activité sur le bout des doigts et apporter une réelle expertise, sans compter que tu dois avoir une excellente capacité commerciale.

Le télétravail à domicile : un droit pour tous les salariés ?

D’après les chiffres relayés par le gouvernement, issus de l’enquête du cabinet de conseil RH Kronos, un peu moins de 17 % des salariés français seulement travaillent plus d’une journée par semaine en télétravail. Pourtant, ils sont 71 % à avoir hâte que ce mode de travail se développe.

Le télétravail est un droit pour tous les salariés, lorsque l’activité s’y prête. Il doit respecter certaines modalités.

Travailler à domicile en tant que salarié

Le travail à domicile en tant que salarié est strictement encadré par la loi. Il présente de nombreux avantages, mais ne peut pas concerner tout le monde. En effet, tous les métiers de vente en magasin, les métiers sur les chantiers, en atelier de fabrication, en usine, etc. sont naturellement exclus.

Le travail à domicile n’est pas forcément à temps plein. De nombreux salariés peuvent décomposer leur temps de travail entre l’entreprise et la maison. Tous les emplois de bureaux sont adaptables, à la condition de disposer d’une bonne connexion Internet, ce qui n’est pas encore le cas dans toute la France. En effet, de nombreuses zones, dites blanches, n’ont pas de connexion fiable.

Comptables, secrétaires, assistants de direction, standardistes, etc. peuvent tout à fait travailler depuis la maison.

Les commerciaux sont également concernés. Certes, ils sont en clientèle à l’extérieur la majorité du temps. Mais tout le travail administratif, la rédaction des devis, les relances clients ou la recherche de sous-traitants peuvent se faire depuis la maison.

Qu’est-ce que le télétravail ?

La notion de télétravail se définit comme un travail ayant lieu en dehors des locaux de l’entreprise, en utilisant les technologies de l’information et de la communication. Les conditions de son application sont définies dans la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Le télétravail doit être volontaire. Il concerne les salariés travaillant à domicile, ainsi que les salariés dits nomades. Ces derniers peuvent travailler depuis n’importe quel lieu (par exemple, dans des espaces de coworking) à la condition que leur soient fournis les moyens adaptés : espace de travail, moyens informatiques, connexion Internet, etc.

Le télétravail est mis en place dans le cadre d’un accord collectif, d’une charte élaborée par l’employeur ou d’un accord entre l’employeur et l’employé. Il peut être accordé dès l’embauche ou ultérieurement.

L’employé bénéficie des mêmes droits que les autres salariés : médecine du travail, congés, couverture sociale, formation professionnelle, information syndicale…

travailler à domicile bureau

Pour que le télétravail soit agréable et productif, il est bon de disposer d’un espace de travail confortable et fonctionnel.

Les obligations de l’employeur

L’employeur d’un salarié en télétravail est soumis aux mêmes obligations que pour un salarié au sein de son entreprise. Il doit traiter équitablement tout son personnel. Il est notamment tenu d’organiser chaque année un entretien avec son salarié en télétravail. Ce rendez-vous sera l’occasion de faire un point sur la situation et de décider, ou non, de continuer dans les mêmes conditions.

En effet, si le salarié émet le souhait de reprendre un poste sans télétravail, correspondant à ses qualifications et compétences professionnelles, l’employeur ne peut lui refuser. Il doit même le considérer comme prioritaire. Il est également tenu d’informer l’employé des disponibilités d’un poste au sein de l’entreprise qui lui correspondrait.

Les droits du télétravailleur

Tous les salariés bénéficient des mêmes droits, qu’ils évoluent au sein de l’entreprise ou à leur domicile. Ainsi, le salarié en télétravail doit être matériellement équipé par son entreprise : ordinateur, connexion et toutes les fournitures de bureau indispensables.

L’employeur ne peut refuser un emploi en télétravail sans motiver sa décision. À l’inverse, un salarié refusant un emploi en télétravail ne peut être licencié pour ce seul motif.

Enfin, un accident survenu pendant le temps de travail, même si c’est au domicile, est considéré comme un accident du travail, comme le précise l’article L.411-1 du Code de la sécurité sociale.

Alors, le travail à domicile, ça te tente ?

Te voilà maintenant avec toutes les cartes en main pour décider si le travail à domicile est fait pour toi !

Tu es salarié et tu entends le rester ? Tu peux demander à ton employeur d’effectuer tout ou partie de ton emploi à domicile, si celui-ci s’y prête. Et rassure-toi, tu as toujours possibilité de revenir en arrière et de retourner à temps plein au bureau.

Si en revanche ta stratégie vers le travail à domicile consiste à te lancer comme travailleur indépendant, rien ne t’empêche de commencer en conservant en parallèle un emploi de salarié. Cela te permet de démarrer et de trouver tes premiers clients, même si tu vas devoir cumuler les heures. Une fois ton activité sur les rails, tu seras libre de quitter ton emploi de salarié.

4 Commentaires ... et vous?

  1. Article très complet et bien résumé !
    En tant qu’indépendant ou digital nomad, afin d’éviter de tomber dans le piège de la solitude, il est important de tisser des liens sociaux par d’autres moyens.

    Exemple assez courant qui aide pas mal : se fixer des plages horaires de travail dans un espace différent du domicile avec d’autres personnes comme un espace de co-working.

    Post a Reply
    • Bonjour Baptiste, tout à fait vrai! Merci pour votre commentaire. Ça fait moi-même depuis Janvier que je travaille depuis chez moi et je commence à ressentir le besoin de retourner dans un espace de coworking !
      Nicolas.

      Post a Reply
  2. Un autre moyen de gagner de l’argent en cliquant c’est très pratique aller jetter un coup d’œil

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. VDI (ou vente directe) : un travail à domicile sérieux - […] ce blog, je reçois Antonin du blog nouveau-travail.com. Il va nous parler de la vente directe, un travail à…

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Partages
Partagez18
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp