VDI (ou vente directe) : un travail à domicile sérieux

Aujourd’hui sur ce blog, je reçois Antonin du blog nouveau-travail.com. Il va nous parler de la vente directe, un travail à domicile sérieux, et partager avec nous son parcours. 

Le marché du travail n’est pas dans sa meilleure forme. Que vous soyez salarié, entrepreneur ou même sans emploi, évoluer économiquement dans notre société devient de plus en plus difficile. Beaucoup de personnes songent à cumuler plusieurs métiers pour arrondir leurs fins de mois, songent à la reconversion professionnelle, ou tout simplement, éprouvent des difficultés à décrocher un travail. Mais même dans les premiers cas de figure, les métiers proposés sont souvent ennuyeux, contraignants, sans perspectives d’évolution, ressemblent à des arnaques sur internet ou demandent des diplômes et expériences que vous n’avez pas. Au-delà du côté économique, il faut aussi mettre en avant le bien-être. Et rares sont les métiers qui vous évitent stress, anxiété, énervement lors des trajets quotidiens, surcharge de travail, pouvant même aller parfois jusqu’au burn-out.

Une des solutions pour palier ces problèmes : travailler à domicile. Les pays anglo-saxons l’ont bien compris : cette pratique est de plus en plus répandue car, les moyens de communication modernes aidant, une personne détendue et épanouie produira un travail de meilleure qualité. Mais alors comment trouver un travail à domicile sérieux ?

Si vous vous êtes reconnu dans ces quelques lignes, lisez ce qui va suivre.

Mon parcours

Auteur de l'article "VDI, un travail à domicile sérieux"

Antonin, du blog nouveau-travail.com

Lors de ma carrière professionnelle, je suis passé par différents stades : employé, sans emploi, chef d’entreprise. Mon domaine ? Le bâtiment. J’étais gestionnaire de chantier. Au tout début, je mettais beaucoup plus en avant le côté pécuniaire par rapport à mon bien-être. J’ai donc décidé d’aller travailler au Luxembourg car dans ce pays on est très bien payé. Alors je gagnais bien ma vie, mais malheureusement je travaillais 40h/semaine auxquelles il faut ajouter 2h/jour dans les bouchons. J’étais stressé et énervé face aux difficultés de mon travail. Et toute cette négativité commençait à se ressentir sur ma vie personnelle.

Avec la crise économique, le milieu du bâtiment n’a pas été épargné. Comme j’étais le dernier arrivé dans la société qui m’embauchait, on m’a gentiment fait comprendre que j’allais devoir partir. S’en est suivi une période de chômage, avec toutes les difficultés qu’elle représente pour obtenir un retour à l’emploi.

Ne me laissant pas abattre, j’ai décidé de lancer mon entreprise. J’allais être mon propre patron, avoir mes clients et mes collaborateurs. Gérer mes horaires et mes projets comme bon me semble. Je commençais à gagner confortablement ma vie, mais malheureusement j’étais en première ligne lors du moindre problème. Et des problèmes, il y a eu beaucoup : clients difficiles, entreprises collaboratrices défaillantes, etc. Résultat ? Le stress, l’anxiété, l’énervement étaient au plus au point et mon métier ne me faisait plus vibrer.

Un jour, on m’a présenté l’opportunité de changer de carrière : devenir VDI cosmétique (Messieurs ne partez pas, cette activité vous concerne aussi. J’ajouterai même que les hommes ont des facilités dans ce domaine). VDI signifie Vendeur à Domicile Indépendant mais je préfère le terme de Vendeur Distributeur Indépendant (nous y reviendrons un peu plus tard). Bien entendu, en tant qu’homme, cette opportunité m’a surpris. Je ne me sentais pas concerné par le domaine et je n’avais aucune expérience dans le commerce. Après avoir écouté les arguments de mon interlocuteur, j’ai commencé à me laisser séduire par l’idée. S’en est suivi une phase de réflexion de plusieurs mois avant de me lancer parce qu’il fallait que ce soit un travail à domicile sérieux. Effectivement, j’avais un train de vie à entretenir : famille, crédits, etc. Mais le risque était contenu, puisque je pouvais cumuler mon travail avec cette nouvelle activité.

Aujourd’hui, j’exerce ce métier à plein temps. Je suis épanoui, relaxé et financièrement confortable. Je travaille avec des produits de bien-être (produits d’entretien corporel, compléments alimentaires, etc.) de grande qualité. Je suis également entouré de partenaires d’affaire qui ont les mêmes motivations et la même vision que moi. Certains d’entre eux sont devenus des amis. Mais la meilleure facette de mon métier est que je travaille à domicile. Ainsi, je reste proche de ma femme et de ma fille, j’ai beaucoup plus de temps pour mes proches et mes amis, j’aménage mon emploi du temps de manière à combiner travail et loisirs.

Mais être VDI c’est quoi exactement ?

Un Vendeur Distributeur Indépendant est une personne qui collabore avec une marque utilisant la technique de la vente directe (autrement dit du bouche-à-oreille) pour faire connaître ses produits ou services. Ainsi, cette marque n’utilise pas le levier commercial de la publicité (TV, radio, magazine, internet) pour faire connaître ses produits ou services. Le résultat : l’argent économisé peut être ainsi redistribué auprès des Vendeurs Distributeurs Indépendants.

La meilleure publicité pour une marque reste le bouche-à-oreille.

En décidant de travailler avec une marque, vous devenez distributeur de cette marque. Vous êtes indépendant. Ce qui représente un réel avantage car vous pouvez ainsi cumuler votre emploi actuel et être VDI si vous le souhaitez. Grâce à ce partenariat, vous êtes autorisé à faire la promotion des produits ou des services de la marque que vous avez choisie.

Ce travail est complètement différent d’un travail de vente classique. La relation entre le Vendeur et le Client est beaucoup plus axée sur l’humain. Partage, amusement, convivialité sont les maîtres-mots de cette activité. Les “relations commerciales” se déroulent en dehors d’un magasin, le plus souvent au domicile de votre client ou à votre propre domicile.

En France, environ 670 000 personnes sont VDI. Plus de la moitié d’entre elles en vivent complètement.

Devenir VDI est très simple puisque vous n’avez besoin d’aucun diplôme ou expérience professionnelle particulière. Vous avez l’opportunité d’aménager vos heures de travail et vous êtes libre de vous organiser comme bon vous semble. Lorsque vous vous lancez en VDI, vous n’êtes pas seul. En effet, vous intégrez une équipe de personnes ayant plus d’ancienneté que vous et donc aptes à vous former et vous accompagner gratuitement pour vous lancer dans les meilleures conditions possibles. Enfin, vous obtenez un travail à domicile sérieux puisque vous êtes encadré par l’Etat et vous bénéficiez de nombreux avantages fiscaux.

Le statut VDI

Un statut très avantageux

“VDI” est aussi aussi un statut juridique. Il a été créé en 1993 par la FVD (Fédération française de la Vente Directe) et il est fiscalement très avantageux avec des impôts allégés (certaines marques prennent en charge une partie de ces impôts).

Au niveau de la protection sociale, ce statut est rattaché à la Sécurité Sociale. Vous bénéficiez donc des mêmes droits qu’un salarié en matière de santé, d’indemnités journalières et de retraite.

S’enregistrer en tant que VDI auprès de l’Etat est très simple. Il suffit de faire une déclaration de début d’activité auprès de l’URSSAF. Là encore, sachez que certaines marques s’occupent de cette déclaration à votre place pour encore plus de simplicité. Une fois cette déclaration faite, vous êtes prêt à travailler.

Optez pour le statut VDI pour un travail à domicile sérieux

Le statut VDI est aussi clair qu’une feuille blanche !

Les autres statuts

Sachez que vous n’êtes pas obligé d’opter pour ce statut juridique si vous souhaitez devenir Vendeur Distributeur Indépendant. En effet, vous avez le choix avec tous les statuts proposés par l’administration : auto-entreprise, EURL, EIRL, SASU, etc. Je pense particulièrement aux personnes qui sont déjà professionnelles tels que les coiffeurs, par exemple, qui n’ont pas besoin de changer de statut juridique pour exercer en tant que VDI. Ils pourront ainsi cumuler leurs activités sous le même statut déjà en place.

VDI et chômage

Le statut de VDI est tout à fait compatible si vous êtes demandeur d’emploi. En effet, si vous travaillez de manière occasionnelle en VDI (ce qui est le cas quand on se lance), vous pourrez continuer à percevoir vos indemnisations chômage. Voir cet article pour plus d’informations.

Pourquoi le métier de VDI revient à la mode ?

Ce travail a longtemps été considéré comme ringard et pris à la légère. Mais c’est un travail à domicile sérieux qui revient à la mode. Il a su se moderniser et offre aujourd’hui un plan de carrière à part entière avec de réelles perspectives d’avenir.

Les nouvelles technologies

En effet, l’activité de VDI a su surfer sur la tendance des nouvelles technologies et des nouveaux moyens de communication. Ainsi, de nos jours, un simple smartphone avec une connexion internet suffit pour exercer ce métier. De plus, certaines marques mettent à votre disposition des outils performants pour mener à bien votre activité. Je pense par exemple aux sites eboutiques ou aux applications de gestion de votre activité en ligne (back-office).

La gestion des commandes en ligne

Grâce à ces outils, l’automatisation de certaines tâches devient possible. Vous pouvez ainsi gagner beaucoup de temps et vous concentrer sur les points qui sont essentiels pour vous. De plus en plus de jeunes, à l’aise sur internet et notamment sur les réseaux sociaux, sont attirés par la modernisation qu’offre ce travail à domicile sérieux et dans l’air du temps.

Les réseaux sociaux

Un travail à domicile sérieux sur les réseaux sociaux

VDI, un travail qui évolue avec l’usage des réseaux sociaux

Avec l’essor des réseaux sociaux, le métier de VDI a pris une autre ampleur. En effet, ce moyen de communication offre une excellente visibilité à votre activité sans devoir être limité par un travail de proximité (votre ville). Ainsi, vous pouvez entrer en contact avec des personnes aux quatre coins du monde tout en restant chez vous. Voilà pourquoi je préfère le terme de Vendeur Distributeur Indépendant au terme de Vendeur à Domicile Indépendant car vous n’êtes plus obligé d’aller de domiciles en domiciles pour exercer.

Devenir VDI c’est avoir un travail à domicile sérieux, moderne et tourné sur l’avenir. 

Un travail d’équipe

Certaines marques vous proposent de travailler en tant que Vendeur Distributeur seul. Vous êtes donc rémunéré sous forme de pourcentage en fonction de vos ventes. D’autres marques vous proposent, en plus de cela, de travailler en équipe. Ainsi, votre intérêt sera de vous constituer votre propre équipe, souvent composée d’amis ou de connaissances, pour pouvoir évoluer au mieux dans votre activité. En effet, en plus d’être rémunéré sur vos propres ventes, vous serez aussi rémunéré sur les ventes de votre équipe. Ce point est justifiable par le fait que vous passez du temps, à votre tour, à former, à accompagner et à conseiller vos nouvelles recrues.

Les challenges et les séminaires

Certaines marques généreuses organisent régulièrement des challenges pour récompenser le travail de leurs distributeurs. Ainsi, vous pouvez espérer remporter des primes, des bonus, des cadeaux, des voyages.

Comment gagner une croisière avec un travail à domicile sérieux

Voici une photo d’une croisière dans les Bahamas que j’ai pu remporter

Régulièrement, des séminaires sont organisés par la marque avec laquelle vous travaillez. Vous bénéficiez donc de formations exclusives, d’infos sur les dernières nouveautés et vous assistez aux lancements de nouveaux produits ou services en avant-première.

Toute cette dynamique apporte un vent de fraîcheur à cette activité et transforme un travail ordinaire en travail plaisir.

Un travail à domicile sérieux qui consiste en quoi ?

Cette partie va être un témoignage de ce que je fais et comment sont rythmées mes journées.

Au début, lors de mon inscription, j’ai eu la possibilité de commander mon kit de démarrage. Tel un plombier qui va acheter ses outils pour travailler après avoir lancé son entreprise, il me fallait mes propres outils pour démarrer mon activité. Mon kit était composé de produits, d’échantillons, de prospectus et autres accessoires. Ainsi, j’ai pu rapidement présenter et recommander mes produits autour de moi. Faire des ventes était la première étape. J’ai donc commencé à organiser des réunions à domicile avec ma famille, mes amis et mes connaissances. Par la suite, et grâce à la pratique et à l’accompagnement de mon équipe, mon réseau de clients s’est étendu. J’ai donc pu organiser des réunions à domicile toujours plus concluantes les unes que les autres.

Ensuite, j’ai commencé à vouloir travailler en équipe. Comme pour les ventes, j’ai proposé à mes amis et connaissances, qui étaient plus attirés par le côté gestion de l’activité que par le côté vente, de me rejoindre. J’ai proposé également à mes clients les plus fidèles de rejoindre mon équipe. J’ai aussi fait connaître mon activité sur les réseaux sociaux. Ils m’ont permis d’offrir cette opportunité à des personnes recherchant un travail à domicile sérieux et prometteur.

Aujourd’hui, je suis à la tête d’un réseau de plusieurs centaines de vendeurs distributeurs. Mon rôle dans mon activité a légèrement changé. La partie vente est toujours présente, mais j’axe principalement mes efforts sur la formation, l’accompagnement, les conseils et le management de mon équipe.

Un travail à domicile sérieux et gagnant-gagnant

Pourquoi gagnant-gagnant ?

Tout simplement car en équipe, vous aidez vos distributeurs à devenir plus compétents et à gravir les échelons. Grâce à cette aide, vous allez évoluer vous-même. Si vous voulez évoluer correctement dans cette activité, votre équipe doit évoluer avec vous. D’où l’intérêt de s’entraider, de se former et de s’accompagner mutuellement.

Un travail à domicile sérieux en équipe

L’esprit d’équipe entre VDI

Les anciens ne gagnent pas forcément plus que les nouveaux.

Certaines personnes pensent que si vous êtes dans l’activité depuis un certain temps ou si vous êtes au-dessus, vous gagnez gros. C’est logique de penser cela. Heureusement, c’est faux : certaines marques ont mis en place un système de travail en équipe sans hiérarchie. En effet, vous n’êtes pas limité par la personne au-dessus de vous. Vous pouvez tout à fait à voir des revenus supérieurs aux siens.

Comment suis-je rémunéré ?

Il faut tout d’abord s’avoir qu’il y a deux manières d’être rémunéré en tant que VDI. Le VDI acheteur-revendeur et le VDI mandataire.

Le VDI acheteur-revendeur

Ce vendeur distributeur va pouvoir acheter des produits à des tarifs avantageux auprès de la marque avec laquelle il travaille. Lors de présentations de ces produits, il va pouvoir les revendre et ainsi se dégager des bénéfices (entre 15 et 30%) qui constitueront ses revenus. Il s’occupe des commandes du début à la fin. Soit, le règlement, la gestion des stocks, l’emballage à domicile, la livraison et le service client.

Le VDI mandataire

Ce vendeur distributeur a l’autorisation de prendre la commande du client via son bordereau de commande ou son site eboutique. Ainsi, l’informatique comptabilise les ventes du Distributeur et la marque lui reverse ses rémunérations sous forme de commissions. De ce fait, l’argent ne transite pas entre le client et le distributeur. Ce dernier ne s’occupe pas non plus des stocks, des livraisons et du service client. Il peut donc économiser du temps et se consacrer sur l’essentiel.

Je vous invite à choisir d’être VDI mandataire pour plus de simplicité dans la gestion de votre activité. 

Je travaille pour une marque qui me permet de combiner les deux. Je suis rémunéré sous forme de commissions en fonction de mes résultats et ceux de mon équipe. Je peux aussi acheter des produits à des tarifs préférentiels et les revendre à mes clients.

Combien pouvez-vous espérer gagner ?

Il est assez difficile de répondre à cette question car, pour une fois, vous êtes rémunéré en fonction de votre investissement, du temps passé et de vos résultats, et non de votre niveau d’étude ou de votre expérience professionnelle (vous pouvez d’ailleurs lire cet article: reconversion professionnelle, quel métier choisir ?) Lorsque je parle de résultats, je tiens à préciser qu’il n’y a pas de quotas à atteindre, vous avancez à votre rythme.

Les rémunérations

uelle rémunération pour ce travail à domicile sérieux ?

Calculer sa rémunération, c’est soustraire les achats aux reventes, ou appliquer un pourcentage sur les ventes.

Mais pour parler chiffres, je vais tout d’abord vous donner celui-là : 10 mois. C’est le temps moyen pour obtenir votre indépendance financière dans mon activité. Bien sûr, ce temps est propre à chacun, tout comme les revenus espérés pour prétendre à l’indépendance financière.

Parmi mon équipe, j’ai vu des personnes gagner 1 500 euros par mois au bout de 3 mois d’activité. Elles étaient tellement convaincues de vouloir changer leur vie qu’elles se sont donné les moyens pour y arriver. L’avantage de cette activité réside dans le fait qu’il n’y a pas de limite à votre ambition. Il faut prendre aussi en compte qu’il n’y pas de plafond dans votre rémunération.

Pour ma part, j’ai pu obtenir des revenus de 2 000 euros par mois au bout de 10 mois d’activité. Suffisamment pour stopper mon ancien travail dans le bâtiment et me consacrer exclusivement à ce métier de VDI.

Attention toutefois, être VDI c’est avoir un travail à domicile sérieux. Vous n’achetez pas un ticket de loto en espérant décrocher le gros lot. Ce travail demande un minimum d’investissement, de rigueur et de motivation. Si ces ingrédients simples sont réunis alors rien ne vous empêchera de réussir.

Les économies

Au-delà de la rémunération, il faut aussi prendre en compte les économies réalisées grâce à ce travail. Effectivement, vous pourriez :

  • Avoir un budget essence réduit du fait de vos déplacements en voiture moins fréquents
  • Revoir votre assurance auto à la baisse, pour les mêmes raisons précédentes
  • Payer vos voyages moins chers car vous pourriez partir hors saison
  • Mettre vos enfants à la crèche ou chez la nourrice moins souvent
  • Faire des économies sur le budget cantine de vos enfants

Comment se lancer et réussir en me rejoignant ?

Se lancer dans ce travail à domicile sérieux

Première vente conclue par le VDI : c’est parti !

Quel profil devez vous avoir ?

Très simplement : tous les profils sont les bienvenus. Car aucune expérience professionnelle n’est exigée, aucun diplôme particulier n’est demandé, ni aucune formation précise.

Quelle que soit votre situation actuelle : salarié, indépendant, étudiant, retraité, à la recherche d’emploi.

Quel que soit votre but : travailler à temps plein, à temps partiel, de manière temporaire, pour se constituer un complément de salaire ou pour en faire son activité principale.

Il suffit d’être majeur, motivé et ce travail à domicile sérieux et accessible vous ouvrira ses bras.

Si vous voulez travailler avec moi, voici ce que vous pourriez obtenir :

  • Vous devenez votre propre patron et vous travaillez à votre rythme.
  • Vous obtenez un travail à domicile sérieux que vous organisez en fonction de votre emploi du temps.
  • Vous obtenez vos rémunérations en fonction de votre mérite et non de votre expérience professionnelle ou vos diplômes.
  • Vous travaillez en équipe et vous rejoignez une communauté de personnes toutes motivées qui ont les mêmes ambitions que vous.
  • Vous bénéficiez de formations en ligne gratuites et d’un accompagnement personnalisé pour que vous puissiez réussir dans cette activité.
  • Vous devenez VDI mandataire et VDI acheteur-revendeur à la fois.
  • Un site eboutique personnel est mis à votre disposition, ainsi qu’un site de gestion de votre activité (back-office).
  • Vous ne collectez pas d’argent, vous ne gérez pas les commandes, les livraisons, les stocks, la marque le fait pour vous,
  • Vous ne gérez pas les éventuels retours et remboursement, et ni le service client.
  • Vous optez pour le statut VDI, la marque prend en charge 2/3 de vos taxes.
  • Vous n’avez pas besoin de bureau ou d’espace de vente.
  • Vous n’avez pas d’obligations : quotas ou engagement de durée.

Si vous pensez avoir le profil, ou encore que cette activité vous correspond, vous pouvez me contacter ici : CONTACTEZ-MOI

Résumé sur ce travail à domicile sérieux, prometteur et accessible à tous

Le métier de VDI est un excellent remède à la crise, pour arrondir les fins de mois, au chômage, à la reconversion professionnelle, etc. Les marques ont vite compris que la meilleure des publicités était le bouche-à-oreille et cette technique de commerce profite à toutes les personnes saisissant l’opportunité. Être VDI c’est avoir un travail à domicile sérieux, ambitieux et tourné vers l’avenir. En effet, il a su se moderniser grâce aux nouvelles technologies, à internet et aux réseaux sociaux, et continue d’attirer chaque jour de plus en plus d’adeptes de tous âges préférant telle ou telle facette de ce métier. Les revenus que vous pouvez espérer sont à la hauteur de votre investissement et ne sont pas limités. Au-delà de la rémunération, ce métier offre un cadre de travail axé sur la détente, la convivialité, le partage, l’entraide et le fun.

Bon, je sais pas vous, mais moi ça m’aurait presque donné envie d’essayer (si seulement j’avais le temps… ;-)) Antonin est une personne vraiment sympa, donc si vous êtes intéressé ou souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à le contacter (voir le lien ci-dessus). Pour info, je ne touche aucune commission sur les personnes qui commencent à travailler avec Antonin, j’estime juste que c’est une autre manière de gagner de l’argent, très intéressante, et que je me devais de partager cela avec vous.

14 Commentaires ... et vous?

  1. Merci pour cette collaboration. J’espere que cet article aidera le maximum de personnes à comprendre les différentes alternatives professionnelles qui s’offrent à elles de nos jours.

    Post a Reply
    • Tres bonne nouvelle et interesser pour nous qui voulons auto entreprendre. Antonin, puis-je joindre votre equipe depuis mon pays la Cote d’Ivoire mon pays?

      Post a Reply
      • Bonjour, malheureusement le statut VDI n’est pas disponible en Cote d’Ivoire. Antonin.

        Post a Reply
        • Bonsoir Antonin est il realist de vouloir implementer le VDI autre part qu’en France?si oui je veux l’implementer en Cote d’Ivoire et voudrais tu me Coacher?

          Post a Reply
  2. Bonjour, malheureusement le statut VDI n’est pas disponible au Maroc. Antonin.

    Post a Reply
  3. Bonjour Antonin, bonjour Nicolas (oui je sais, ça faisait un bail) !

    Merci à vous deux pour cet article. Drôle de hasard de la vie : j’ai, par le biais de mon travail de livreur, rencontré et sympathisé avec un “client” (le patron d’un des magasins que je livre quotidiennement) qui m’a précisément “branché” sur la vente directe, qu’il pratique lui-même assidument avec sa femme. Il fait ça en plus de tenir sa boutique de cordonnerie, et apparemment ça lui rapporterait un complément de revenu des plus agréables.
    Comme il a l’air d’apprécier ma façon de travailler (vu qu’on se voit 5 jours par semaine), il s’est dit que ça serait agréable de m’intégrer dans son réseau, car comme l’article le confirme, la vente directe est aussi un travail d’équipe.

    Bref. Je suis allé chez lui un jour où il présentait “ses” produits à des clients potentiels, et, sans vouloir offenser personne, et pour rebondir sur une image que citait Nico dans son dernier mail : oui, j’avoue, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à une réunion Tupperware ^^ Je dis ça sans malignité hein, encore une fois ! (d’ailleurs, je trouve que ladite marque est de la sacrée bonne came, soit dit en passant).

    Enfin, avec tout ça… je suis toujours indécis. L’idée d’un revenu alternatif me plaît bien, de ne pas avoir de quotas à respecter également. Par contre, intrinsèquement on parle de vente, de convaincre des clients, de démarcher des gens pour leur vendre des choses : il n’y a là rien de mal, mais j’ai juste l’impression que ce n’est pas pour moi. Je n’ai jamais été très expansif dans la vie de tous les jours, je ne crois pas être particulièrement persuasif comme bonhomme, bref, j’ai le sentiment que la vente, ce n’est pas mon rayon.

    Du coup, je ne sais pas si je dois aller plus loin avec mon contact. Il me convie à une réunion d’information pour cette fois présenter le concept (à donc de potentiels “VDI”, puisque j’apprends que c’est le terme dédié) en détails : j’hésite à y aller, ne sachant pas au fond de moi si j’ai réellement l’envie/les capacités de me lancer dans ce business, ou si je ferais mieux de de suite décliner avant de faire naitre trop de faux espoirs.

    Désolé, je me suis un peu épanché sur ma vie personnelle !
    Peut-être Antonin pourra m’en dire plus sur les qualités à avoir pour réussir dans cette activité ?

    Merci en tous cas d’avoir mis la lumière sur cette opportunité. C’est vrai que quand mon client a commencé à me parler un peu de ça, je me suis dit après coup “tiens, voilà une manière de gagner de l’argent que je n’ai pas vue chez Nico, c’est rare” : maintenant, je ne peux plus le dire ^^

    Post a Reply
    • Bonjour.

      Ce métier, comme tous les métiers qu’on entreprend, demande de la motivation et de l’audace. Je pense qu’avant de se lancer il est important de choisir une entreprise qui propose des produits qui vous correspondent. Une équipe dynamique et innovante. Je serais ravi de vous donner plus de détails par téléphone ou skype.

      Post a Reply
  4. Bonjour, après avoir contacté Antonin, je me suis évidemment rendu compte que c’était une arnaque. Il s’agit d’une société de type pyramidale, Antonin va vous vendre un soi-disant kit de démarrage aux alentours de 120 euros en promo à 60 euros. Woah il ne faut pas tarder à l’acheter, bizarrement la promotion qui devait s’arrêter à minuit est toujours prolongée si vous souhaiter payer… Antonin ne parle pas des produits à vendre mais vous incite à recruter des personnes et à inciter ces personnes à recruter, pour gagner toujours plus.
    Sachez que pour gagner de l’argent, une entreprise sérieuse et honnête ne vous demandera jamais de payer des frais d’entrée. Et en poursuivant mes investigations, il y a en plus un abonnement mensuel de plusieurs dizaines d’euros. Ne vous laissez pas avoir… Je tiens à signaler que c’est la première fois que je suis déçu de ce site que j’aime parcourir de temps en temps.
    Je vous souhaite une agréable journée.

    Post a Reply
    • Bonjour Frederique, je vais répondre à votre commentaire très succinctement puisque nous ne sommes pas là pour polémiquer sur des aprioris et car je suis confronté à ce genre de réflexions régulièrement venant de personnes qui sont mal renseignées.

      Dans un 1er temps je n’ai pas souvenir que nous étions en contact. Il y a de très grosses différences entre mon métier et une société pyramidale. Vos recherches approfondies vous ont sûrement permis de voir lesquelles. Ensuite notre statut vdi est imposé et régi par l’Etat Français. Un système pyramidal est illégal en France donc il y a une incohérence dans vos arguments.

      Le kit de démarrage est là pour se lancer. Il a été effectivement en promo pendant plusieurs jours. La société avec laquelle je travaille est libre ou non de prolonger cette promo.

      Les produits ont été abordés puisque comme dit dans l’article, c’est la base de notre métier. Vous avez le choix de vendre des produits seul ou de travailler en équipe pour les vendre. De plus nous ne touchons pas d’argent sur des recrutements. Là également vos arguments sont incohérents. Il n’y aucun droit d’entrée à payer. Seulement un kit de démarrage pour se lancer composé de produits, car sans produits on ne peut pas vendre de produits.

      L’abonnement mensuel de quelques dizaines d’euros pour le back office et le site eboutique vous permet d’exercer sur internet plus facilement. Auriez vous préférer payer plusieurs 10aine de milliers d’euros pour ces 2 outils? De plus cet abonnement n’est pas obligatoire selon comment vous exercez et si vous avez décidé de vous en passer ou non

      Et pour finir. Si Nicolas, webmaster de ce site, m’a permis de publier cet article. C’est qu’il a lui même fait des recherches, écouté mes arguments et compris ma façon de travailler. Je tiens d’ailleurs à le remercier puisque plusieurs personnes ont décidé de travailler avec moi et ont commencé à changer leur vie.

      Sur ce, je vous souhaite une excellente continuation dans votre recherche de gain d’argent.

      Post a Reply
      • Bonjour Antonin, merci pour ta réponse. J’attends de voir ce que Frédéric va te répondre, puisque selon son commentaire vous avez été en contact et selon le tien, absolument pas. J’ai effectivement fait des recherches et posé plein de questions mais c’est vrai que j’aurais pu aller plus loin et me faire passer pour un client intéressé. Le kit de démarrage a sa logique, mais j’espère que tes collègues ne font pas de la manipulation pour suggérer l’abonnement ou le recrutement de nouveaux membres (comme c’est malheureusement le cas dans beaucoup de sociétés j’imagine)…
        Ce serait cool si à l’occasion tu me donnes des contacts de personnes ayant commencé avec toi, histoire d’avoir leurs témoignages.
        Nicolas

        PS: un backoffice et une boutique en ligne ne coûtent pas plusieurs dizaines de millers d’euros, n’exagérons pas. Une boutique sur Shopify c’est 29€/mois, et si vous ne souhaitez pas payer cela il y a moyen avec un WordPress et le bon plugin de monter une boutique totalement gratuite (sauf les frais d’hébergement)

        Post a Reply
        • Je te remercie Nicolas pour ta réponse. Je veux juste aider les futurs lecteurs à comprendre ce qui les attend. Payer plus de 60€ (prix promo avec -50%) pour un kit de démarrage je trouvais ça étonnant et puis en creusant Antonin m’a expliqué que sur chaque parrainage que je ferai je recevrai 10% et que lui aussi et ainsi de suite.. Je trouvais ça louche.. Du coup le fait qu’on est pas le nom de son entreprise et qu’il faut passer par lui pour obtenir des informations c’est très malin comme démarche si on veut avoir plein de monde à parrainer. Après je n’ai pas poursuivi la conversation et je n’ai eu aucun rappel. J’ai trouvé Antonin très respectueux au téléphone. Le système ne me paraît pas rentable et je pense que ça fait surtout une belle pub pour lui faire gagner de l’argent. Mais pourquoi s’en priver ? C’est juste dommage que l’on ne soit pas sûr de la démarche et que l’on ai pas le nom de la boîte pour vérifier les avis des internautes.

          Post a Reply
          • Frédérique, même si je ne pense que ce soit votre vrai nom car je n’ai pas été en contact avec un Frédérique. Je pense que lors de notre échange il y a plusieurs points que vous n’avez pas compris. Le kit de démarrage était effectivement en promo avec plus de 120 euros de produits offerts dans ce kit pour vous aider à vous lancer et organiser vos premières réunions et ainsi faire connaitre les produits. En aucun cas je vous ai dit que je touchais 10% sur les parrainage puisque nous ne sommes pas rémunérés sur les parrainages car c’est illégal (et si c’était le cas, 10% de 60 eur, soit 6 eur, ne serait réellement pas rentable et donc aucune perspective de carrière ne serait envisageable en plus d’être dans l’illégalité). Le nom de l’entreprise vous a été donné au téléphone dès les premieres minutes. Il n’est pas cité ici puisque le but n’est pas de faire de la pub mais de faire connaitre mon métier. Libre à ceux qui souhaitent me contacter pour en savoir plus ou travailler avec moi par la suite. Vous devez passer par moi pour obtenir les informations puisque je suis un distributeur de la marque que je représente, c’est effectivement moi qui vous conseille et vous oriente, comme cela pourrait être un tout autre représentant de la marque. Enfin, si c’était une arnaque, comme vous le clamez haut et fort, pensez vous véritablement que je passerais des heures chaque semaine à organiser des formations et des séminaires pour mes collaborateurs? En effet, chaque lundi et chaque jeudi, ces-derniers ont le droit à des formations en live de plusieurs heures pour les aider à progresser dans leur nouvelle activité. A ce propos, je serai ravi de vous y convier, pour que vous puissiez comprendre les tenants et aboutissants de mon métier.

  5. VDI : une fausse bonne idée.
    J’ai eu une expérience en tant que VDI et je peux vous dire que c’est tout sauf une bonne idée pour plusieurs raisons :
    D’abord, l’achat du kit de démarrage (aucune entreprise sérieuse ne vous proposera d’acheter du matériel pour commencer à travailleur pour eux en tant qu’employé).
    Ensuite, le fameux réseau : il s’agit en fait de personnes qui sont persuadées du bien fondé de leur action mais qui sont très sectaires dès que tu remets en cause la probité de leur modèle.
    Puis, la qualité des produits : on vous vante souvent des choses reconnus par tel ou tel gage de qualité.. et quand vous allez fouiller ces fameux gages, vous vous apercevez souvent qu’il s’agit des personnes à l’origine de la société en question qui ont créé ces labels de qualité (grosse question sur l’indépendance de ces labels du coup…), quand ceux-ci n’existent parfois même pas du tout.
    Enfin, l’isolement : les personnes qui rejoignent ce réseau sont matraqués à coup de bourrage de crâne et ils finissent par vous rejeter car vous n’êtes pas assez positifs sur leur démarche (je l’ai vécu avec une amie).
    Qui plus est, ce qui me choque vraiment dans ces sociétés, c’est la proportion des vendeurs à vouloir tout à fait cacher le nom de l’entreprise et de la société sous des prétextes de “qualité”.. Dude, si c’était vraiment super, tu aurais tout à gagner à parler de tes produits et de ta société .. ça s’appelle la notoriété !
    Exemple : Tupperware, qui est pour moi une des seules vraies entreprises de vente à domicile, ne se sont jamais cachés de leurs produits. D’ailleurs aujourd’hui c’est une référence sur le marché..

    Pour finir, et là c’est le ponpon, le système est à la limite de la légalité.. en effet il est cautionné par la loi française, parce qu’il a détourné les principes qui le qualifiaient avant de “pyramidal”, mais ayant des amis qui travaillent dans les douanes et dans le judiciaire, je peux vous dire que plusieurs de ces systèmes ont des gros démêlés avec la Justice…

    Post a Reply
    • Bonjour Killian,

      Je suis attristé d’apprendre que votre experience en tant que VDI n’a pas été fructueuse. Néanmoins, je ne pense pas qu’il soit judicieux de faire de votre echec personnel une généralité. Effectivement, je réussis tres bien dans cette activité depuis 2 ans. Les personnes avec qui je travaille aussi. Ce ne sont pas des success stories rares. Juste des personnes qui travaillent consciencieusement.
      Peut etre aviez vous rejoins une mauvaise marque ou un mauvais parrain / marraine.
      Concernant vos dires, voici de bref contre-arguments:
      – Il me semble que les coiffeurs achètent leur matériel pour pouvoir exercer en tant que salarié. Pour rappel VDI veut dire Vendeur à Domicile INDEPENDANT et non Salarié. Tel un plombier qui lance son entreprise devra acheter ses outils de travail, en tant que VDI vous devez acheter les votres pour exercer.
      – Un modèle sectaire ? Je suis un travailleur consciencieux qui sait où il va. Je ne fais pas de dons de mes rémunérations à un gourou (seulement à des oeuvres caritatives). Alors si être heureux de son métier et être généreux est une attitude sectaire alors je veux bien rejoindre cette secte sur le champs !
      – La qualité des produits: Le fondement de notre métier est le bouche à oreille. Une réputation est plus facile à détruire qu’à construire. Si les produits étaient de mauvaise qualité, la réputation de la marque serait anéantie et donc la vente par bouche à oreille impossible. Je travaille avec une entreprise qui existe depuis 17 ans. Conclusion: entreprise solide, innovante, et produits haut de gamme.
      – Je ne me sens pas isolé, mais tout l’inverse. Avant j’étais quelqu’un de timide et d’introverti. Grâce à ce métier je suis entouré de collaborateurs qui sont devenus mes amis, je prends la parole en public lors de réunions et même sur scène. Ce métier m’a complètement changé.
      – Le nom de la société n’est pas mentionné ici, car en accord avec l’auteur de ce blog, je ne suis pas là pour faire la publicité pour la marque avec laquelle je travaille mais pour faire découvrir l’activité de VDI. Dans ma façon de travailler, que ce soit sur le terrain ou sur les réseaux sociaux, la marque n’est jamais caché. Désolé pour vous si on vous a obligé à le faire, c’est anti productif. Encore une fois ne faites pas une généralité.
      – Le fameux système pyramidal, tellement illégal qu’il est régit par l’Etat Français. Le statut de VDI a été créé par notre belle nation qui simplifie les démarches administratives. Sachez qu’il existe même une fédération des vendeurs à domicile indépendants. Je pense que le terme ‘illégalité” n’a pas de place dans mon métier. S’en est presque insultant lorsqu’il y a quelques semaines je remplissait ma déclaration de revenus 2018.

      Bonne continuation.

      Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Travail à domicile, VDI, MLM, Vente à domicile... C'est quoi? - […] C’est à ça qu’on reconnait une bonne opportunité de travail à domicile. […]

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez6
Tweetez
Enregistrer1
WhatsApp
7 Partages