Comment bien préparer sa retraite, dès maintenant !


« Ho, je verrai bien quand je serai vieux ! ». C’est facile de se dire ça, quand on a la trentaine et qu’on s’interroge sur sa future retraite. Les plus pessimistes se diront même « Quand j’en serai là, ça n’existera plus la retraite ! ». Pourtant, je te conseille tout de même de te pencher dès maintenant sur la question de ta retraite. Même si tu n’as que vingt ans et que tu es encore étudiant, oui ! Il existe plein de paramètres à prendre en compte pour préparer sa retraite et autant d’astuces à suivre pour l’augmenter. Plus tu t’y prendras tôt, plus tu y gagneras, à l’avenir !

Tu n’es pas sans savoir que, lorsque tu as un emploi, tu cotises pour ta retraite. Tu pourrais être tenté de te dire que tout se fait automatiquement. Mais sache que les erreurs existent. D’où l’intérêt de garder toutes tes fiches de paie. Elles serviront, dans plusieurs décennies, à corriger d’éventuelles boulettes administratives. Crois-moi, tu ne voudras pas risquer de perdre une dizaine de trimestres de cotisations au cours de ta carrière !

De plus, même si tu touches ta retraite à taux plein, la pension fera rarement de toi un Crésus. Ton niveau de vie risque même d’en prendre un sacré coup ! Il est donc toujours temps de planifier quelques actions qui t’éviteront de te retrouver à vivre dans un 30 m² en banlieue et autres problèmes d’argent quand tu seras à la retraite.

La retraite, sujette à débats et changements

Le sujet de la retraite fait couler beaucoup d’encre en ce moment. Les polémiques et débats en cours sont innombrables. Et les politiciens s’arrachent les cheveux depuis des années sur une réforme des retraites.

Actuellement, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Attention, quand je dis âge légal, il faut voir cela comme l’âge minimum de départ. Mais, si l’on veut partir en retraite à taux plein, c’est-à-dire avec le montant maximum de pension, il faut attendre, soit d’avoir cotisé un certain nombre de trimestres (entre 160 et 172 trimestres), soit d’atteindre l’âge requis (entre 65 et 67 ans).

Ces 2 variables (nombre trimestres cotisés et âge pour la retraite à taux à taux plein) dépendent de ton année de naissance. L’âge requis est de 67 ans, sauf si tu es né en avant 1955 (dans ce cas tu l’obtiendras quelques mois avant). Mais, avant même d’atteindre cet âge, tu peux aussi bénéficier de ta retraite à taux plein dès que tu auras cotisé 172 trimestres (soit l’équivalent de 43 années), voire quelques trimestres de moins si tu es né avant 1973 (clique ici pour le détail pour chaque année de naissance).

Bon, tout ceci, c’est avec le système actuel. Et le problème est que, justement, le système actuel pose beaucoup question. D’une part, le gouvernement doit faire face à l’allongement de l’espérance de vie et à la croissance démographique. Car plus il y a de personnes à la retraite, et plus la période de retraite est longue, plus cela coûte de l’argent à l’État. D’autre part, la population est majoritairement contre un départ tardif à la retraite. Et on peut concevoir qu’il soit difficile de travailler plus de 40 ans d’affilée, surtout en fin de carrière, avec les conditions de travail actuelles.

La retraite est donc tiraillée entre ces deux forces, une visant à la conserver telle quelle, l’autre voulant la réformer. Une réforme est en cours pour 2025. Elle vise à remplacer les 42 régimes de retraite existants par un système universel de retraite par points. Le principe central serait que un euro cotisé donne les mêmes droits à tous, quelque soit le salaire en fin de carrière par exemple. Du moins, cela aurait lieu si rien ne change pendant les longs débats en cours entre politiques, syndicats et citoyens.

Si tu n’as pas tout suivi, retiens juste ceci : le système actuel de retraite peut changer dans les années à venir. Il est donc d’autant plus important de s’occuper d’optimiser sa carrière dès aujourd’hui, pour limiter les risques à l’avenir.

préparer sa retraite débats réforme

Des débats sont en cours pour une nouvelle réforme des retraites. Tu y participes ?

Bien préparer sa retraite pour partir tôt et avec une bonne pension

Maintenant, nous allons voir ensemble ce que tu dois faire et ne pas faire pour rentabiliser ton départ à la retraite. Tu verras aussi qu’il existe plein de cas particuliers qui influeront sur ta date de départ à la retraite. Sans plus attendre, je vais te présenter une petite liste de recommandations pour savoir comment préparer sa retraite, et tâcher de partir le plus tôt possible, et avec le plus d’argent possible.

Évite le travail au noir !

Le travail au noir, ou au « black », peut être très tentant. On peut apprécier de recevoir des billets directement dans la main, au cours d’un travail non-déclaré. Je peux comprendre facilement l’attrait de la chose : pas de lettre de motivation ou de CV, pas d’impôts, lancer ta propre affaire sans démarches administratives…

Il y a tout de même de nombreux désavantages à cela. Déjà, c’est interdit, et puni par la loi si tu te fais attraper. Ensuite, même si tu gagnes peut-être plus, tu ne cotises à rien ! Pas de chômage, pas d’assurance maladie, et pas de cotisation pour la retraite. Donc voilà, évite absolument le travail au noir.

Sois prudent avec les temps partiels

Selon les derniers chiffres du ministère du travail, il y a plus de 19 % des salariés qui travaillent à temps partiel. Si tu en fais partie, bonne nouvelle : travailler en temps partiel ne retardera probablement pas ton départ à la retraite. En 2019, si tu gagnes un peu plus de 6 000 € dans l’année, tu valides les 4 trimestres.

Mauvaise nouvelle, en revanche : tu as de grandes chances d’être pénalisé dans le montant de ta pension. En effet, la plupart des régimes de retraite calculent ta pension en fonction de tes 25 meilleures années de travail. Si tu as eu beaucoup d’années d’emploi à temps partiel, elles risquent d’être prises en compte dans ces 25 meilleures années.

Sois donc prudent avec les temps partiels, et n’en fais pas toute ta carrière. Tu peux aussi envisager d’en réduire les effets en sur-cotisant. Cela revient à cotiser au régime de base (et aussi, si tu le souhaites, au régime complémentaire) comme si tu travaillais à temps plein. Il faut pour cela que ton employeur soit d’accord car lui aussi devra verser une cotisation patronale plus importante.

Interruption de carrière, cotisations en galère

Si tu souhaites faire une pause dans ton boulot pour réaliser un projet, mieux vaut y réfléchir ! En effet, si tu ne travailles pas durant une période, tu n’as quasiment aucun moyen de cotiser pour ta retraite.

Certes, il existe des dispositifs pour t’arranger avec ton patron, et être sûr de retrouver ton travail à ton retour. Tu as par exemple le congé sabbatique, qui te permet de prendre 6 à 11 mois de pause, tout en étant certain de pouvoir revenir au même poste et au même salaire. Si tu fais ça, essaie de répartir ce congé à cheval sur deux années. Ça t’évitera d’avoir une année très faible en cotisations.

Marie-toi, ton conjoint ou toi en profiterez

Attention, je ne te dis pas de te marier avec la première personne venue juste pour des avantages ! 🙂 Cependant, il faut que tu saches que, dans un couple marié, quand l’un des deux conjoints meurt, l’autre profite au minimum de 50 % de la pension du défunt. C’est ce que l’on appelle la pension de réversion.

Le montant exact de cette pension dépendra de ta caisse de retraite. Il sera de 54 % dans le cas d’une retraite générale, de 60 % en cas de retraite complémentaire, et de 50 % si tu es fonctionnaire.

Je ne te conseille pas de devenir veuf ou veuve, bien sûr ! Mais si tu es déjà en couple avec quelqu’un depuis des années, pensez à vous marier. Cela pourra vous garantir qu’à la mort de l’un, l’autre ne manquera de rien.

comment préparer sa retraite mariage

Tu vis en couple ? Sais-tu que le mariage apporte une garantie en plus pour la retraite ?

À travail pénible, retraite rapprochée

Les critères de pénibilité au travail peuvent te permettre de partir plus tôt à la retraite. En effet, plus tu auras travaillé dans des conditions difficiles (celles recensées par la loi, attention), plus l’âge légal de départ à la retraite pourra être diminué. De cette façon, tu pourras partir au plus tôt à 60 ans. Partir 2 ans plus tôt, ça peut te paraître pas grand-chose. Mais quand tu auras la cinquantaine, tu verras que tu n’auras pas le même avis…

Dans les conditions de travail pénible reconnues par la loi, on peut citer par exemple le travail exposé à des températures extrêmes ou au bruit, le travail répétitif et le travail de nuit.

Toutefois, même si un travail pénible peut te faire partir plus tôt, ne le recherche pas non plus à tout prix. Certains emplois peuvent avoir un impact négatif sur ta vie personnelle ou sur ta santé. Il est notamment déconseillé par les médecins d’exercer un travail de nuit plus de dix ans. Ça n’est donc pas un choix à prendre à la légère.

Pense à tes enfants

Avoir un enfant, c’est merveilleux, mais ta carrière peut en prendre un coup, surtout lors des premières années. Si tu veux continuer à travailler, tu risques de devoir passer à temps partiel ou de te ruiner en nounous. Et si tu décides d’arrêter de travailler pour élever tes enfants, tu risques d’avoir de mauvaises conséquences sur ta retraite.

Heureusement, les parents peuvent partir à la retraite plus tôt en fonction de leur nombre d’enfants. Oui, je dis bien LES parents ! Depuis peu, les pères et les mères peuvent se partager le nombre de trimestres de majoration par enfant. De quoi te rassurer quant à ta date de départ à la retraite.

Sache aussi que tu peux rapprocher ta date de départ à la retraite en fonction de la durée de tes congés parentaux. Cependant, cela n’est pas cumulable avec les trimestres majorés par enfant. Ta caisse de retraite prendra en compte ce qui t’avantage le plus : ton nombre d’enfants ou tes congés parentaux pris au cours de ta carrière.

Anticipe ta retraite au maximum

S’il y a un dernier conseil que je peux te donner, c’est bien celui-ci. Anticipe ce que tu pourras gagner à la retraite en imaginant ta carrière ! De nombreux outils de simulation de retraite existent, que ce soit auprès des sites des caisses de retraite comme agirc-arrco.fr, ou l’incontournable service-public.fr.

De cette façon, tu pourras suivre au fur et à mesure l’évolution de ta carrière et de tes droits à la retraite en consultant ton relevé de carrière. Cela te permettra notamment de te rendre compte si tu seras gagnant à la fin, et sinon, de changer de direction professionnelle ou de te préparer des compléments de retraite.

Consulter ton relevé de carrière te permettra également de repérer de potentielles erreurs, l’administration étant loin d’être infaillible. Quand on sait que 8 % des retraités ne toucheraient pas la totalité de la retraite à laquelle ils auraient pu prétendre, ça donne envie de vérifier ses droits !

Comment te faire un complément de retraite

Maintenant que nous connaissons quelques moyens de partir à la retraite le plus tôt possible, il est temps de parler d’argent ! En effet, même si tu fais de ton mieux pour gagner le plus possible à la retraite, tu gagneras rarement plus de la moitié de ton salaire quand tu travaillais.

Heureusement, il existe plein de méthodes pour donner un peu de peps à ta pension. Certaines peuvent être mises en place dès maintenant !

L’épargne bancaire : un bon plan

Épargner est un acte simple, mais utile dans plein de circonstances. Que ce soit pour un voyage, pour payer le permis de ton fils ou pour acheter une maison, mettre des sous de côté pendant des années te permettra de réaliser des projets. La retraite n’échappe pas à la règle !

En mettant de côté dès maintenant, avec les années, tu finiras par avoir un pécule qui te sera bien utile à la retraite. Si tu veux faire des activités inédites, comme un tour du monde, ou simplement avoir quelques centaines d’euros de plus par mois, tes économies peuvent ajouter des couleurs à ta retraite !

L’assurance-vie et les plans d’épargne retraite

Toujours dans l’idée de disposer de meilleurs revenus une fois à la retraite, les assurances-vie peuvent t’apporter beaucoup. Le concept est de placer une certaine somme d’argent pendant ta carrière, somme qui te reviendra durant ta retraite, par exemple sous forme de rentes. Si jamais tu as besoin de cet argent avant ta retraite, en cas de coup dur par exemple, tu peux le récupérer sans souci, partiellement ou totalement. Tu n’as rien à perdre et tout à gagner à contracter une assurance vie. Car il y a aussi des avantages fiscaux si tu laisses ton capital prospérer pendant plus de 8 années.

Il existe de nombreux types d’assurances-vie. L’argent peut y être placé avec plus ou moins de risques. Et par conséquent des gains financiers plus ou moins importants sont envisageables. Enfin, depuis octobre 2019, les nouveaux plans d’épargne retraite (PER) commencent à être commercialisés. Renseigne-toi auprès de ton assureur. Il devrait t’aider à définir le placement le plus adapté à ta situation.

comment préparer sa retraite

Pour bien préparer ta retraite, n’hésite pas à demander les conseils de ton banquier et de ton assureur.

Deviens propriétaire

Posséder des maisons ou des appartements, ne serait-ce que ton propre logis, sera un atout pour ta retraite. Tout d’abord, si tu possèdes ton propre toit, tu n’auras pas de loyer à payer ! Mieux encore, si tu as des logements que tu n’utilises pas, tu pourras les louer, et ainsi avoir des revenus supplémentaires.

Sans aller jusqu’à devenir un magnat de l’immobilier, tu peux aussi acheter quelques garages ou des garde-meubles. Sans te demander énormément de ressources pour les acquérir, ce type de bien peut se louer à bon prix, voire même très cher dans les grandes villes.

Les bons plans de ABC Argent

C’est un peu de l’auto-promotion, je sais, mais tu trouveras plein de trucs et astuces sur mon site pour gagner plus d’argent ! Que ce soit en promenant des chiens, en faisant des paris sportifs, en écrivant des articles ou même en lisant des e-mails, tu as des dizaines de manières d’avoir un bon complément de revenu… Ou de retraite ! Si tu veux en savoir plus, n’hésite pas à lire ou relire aussi cet article à propos des compléments de revenu sur internet.

Paré pour une bonne retraite !

Maintenant, tu sais quoi faire pour préparer sa retraite au mieux. Le plus important, c’est de s’y prendre à l’avance.

Évite le travail au noir, les temps partiels, et réfléchis bien quand tu souhaites faire une pause dans ta carrière. Profite de certains avantages du mariage, des enfants ou des travaux pénibles, mais avec modération ! Surtout, consulte régulièrement ton relevé de carrière et fait des estimations de ta retraite, en n’hésitant pas à changer tes projets professionnels si nécessaire.

Tu peux aussi déjà te préparer à compléter ta future pension. Épargne, assurance-vie, immobilier, petits boulots, ce ne sont pas les options qui manquent pour augmenter ses revenus. En t’y prenant bien, tu pourras peut-être même retrouver l’équivalent du salaire de ta vie active, voire plus.

Bien préparer ta retraite, ça commence donc maintenant ! Peut-être que l’âge de départ à la retraite augmentera, mais l’espérance de vie aussi. Ta période de vie à la retraite pourra représenter facilement plusieurs décennies. Autant faire en sorte dès à présent que toutes ces années te soient agréables à vivre !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Reconversion professionnelle en 2019 : comment réussir ? - […] à rechercher des avantages en nature, une voiture de fonction par exemple. Ou bien tu veux sécuriser ton avenir…
  2. Travailler en freelance en 2019 : une bonne idée? - […] sous forme de salaire. Tu bénéficieras de nombreux avantages, tels qu’une cotisation à la retraite et une déduction des…
  3. Où et comment placer son argent? Y a-t-il un meilleur placement financier? - […] retraite : constituer une réserve d’argent en vue de compléter ses futures allocations de retraite […]

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

33 Partages
Partagez33
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp