L’interdit bancaire : savoir ce que c’est, savoir en sortir


Interdit bancaire : ce sont deux mots qui font très peur ! On imagine souvent des personnes ruinées, au bout du rouleau. Si cela t’arrive, pas de panique ! L’interdit bancaire n’est pas une fatalité, ni un état permanent. À dire vrai, on peut même s’en sortir sans soucis si on s’en occupe vite.

Il y a plein de situations qui peuvent faire que tu te retrouves en interdit bancaire. Parfois, tu n’auras pas le moyen de le prévoir. Il suffit d’un salaire un peu en retard, d’une fin de mois difficile, d’un chèque encaissé au mauvais moment pour te retrouver dans cette situation.

Bon, ça ne va pas non plus ruiner toute ta vie professionnelle ou personnelle ! On peut continuer à vivre dans sa maison et à acheter des choses en étant en interdit bancaire. Enfin, il est quand même fortement conseillé de régler ça au plus vite ! Tu es tout de même sanctionné. Et les contraintes liées à cette situation font qu’elle n’est pas agréable à vivre.

Pour justement mieux vivre cette situation difficile, je vais t’aider dans cet article à tout savoir sur l’interdit bancaire. Tu sauras comment tu peux te retrouver dans cette situation peu plaisante, et surtout comment t’en tirer en vitesse. Raisons de l’interdit bancaire, conséquences, démarches à suivre pour régler ta situation… Toutes les réponses à tes questions t’attendent ici.

L’interdit bancaire : qu’est-ce que c’est ?

La description de l’interdit bancaire pourrait tenir en une phrase : tu n’as plus le droit de payer quoi que ce soit par chèque. Ta banque te considère comme interdit bancaire à partir du moment où l’un de tes chèques est sans provision. Cela signifie qu’au moment où l’un de tes chèques aurait dû être encaissé, ton compte bancaire était vide, et que tu as dépassé le découvert autorisé.

Tu as peut-être trop joué à des jeux d’argent. Ou tu as eu des frais imprévus quand un camion en train de reculer n’a pas vu ta voiture garée derrière ? dans un cas comme dans l’autre, le résultat est le même. Un chèque sans provision signifie, pour ta banque, que tu n’es pas fiable. Elle te fait alors ficher à la Banque de France.

Ne t’en fais pas, tu ne verras pas la police toquer à ta porte pour te mettre sous surveillance ! Ton interdiction sera juste enregistrée au FCCle Fichier Central des Chèques. Ton numéro de compte, lui, sera fiché au FNCI, alias le Fichier National des Chèques Impayés. Et là, tous les établissements bancaires et les commerçants pourront savoir que tu es interdit bancaire.

fiché Banque de France comptes

Une petite erreur au moment de faire tes comptes, ça peut suffire pour te retrouver interdit bancaire.

Comment savoir si tu es interdit bancaire ?

Tu te poses certainement cette question. Mais normalement, ta banque te mettra au courant si tu es interdit bancaire. Tant que tu regardes ton courrier et tes mails tous les jours, tu seras informé très vite.

Toutefois, si jamais tu as un doute sur le fait que ta banque te tienne au courant à temps, tu peux toujours la contacter, ou même vérifier toi-même si tu es fiché à la Banque de France. Pour ça, rien de plus simple : tu peux aller dans une agence de la Banque de France (que tu trouves grâce à cette carte du site de la BdF) avec ta carte d’identité, et demander à consulter ton FCC. Si tu vis dans un coin un peu éloigné d’une agence, tu peux aussi envoyer une lettre avec ta demande et une photocopie de ta pièce d’identité.

Tout cela te permettra de savoir si tu es interdit bancaire ou non. Si oui, tu auras aussi la chance (façon de parler !) de savoir quelle banque a fait la procédure de fichage, et quand. Personnellement, pour une question aussi importante que l’interdit bancaire, je te conseille de ne pas te reposer que sur ta banque. Donc, demande aussi à la Banque de France si tu es fiché ou non.

Les causes possibles de l’interdit bancaire

Tu sais déjà maintenant que l’interdit bancaire est dû à l’encaissement d’un chèque sans provision, qui te fait dépasser ton découvert autorisé. Pourtant, généralement, on fait un chèque en sachant ce qu’on a sur son compte ! Cependant, de nombreux imprévus peuvent faire en sorte que tu donnes un chèque en bois sans le savoir.

Tout d’abord, tu peux remettre un chèque la veille de ton jour de paye. Et manque de bol, c’est justement ce mois-ci que tu découvres que ta paye a du retard ! Sache d’ailleurs que dans ce cas-là, si tu es réputé comme quelqu’un de sérieux, tu peux exceptionnellement ne pas être fiché Banque de France. Encore faut-il que tu en parles rapidement à ton banquier.

Tu peux aussi avoir demandé que ton chèque ne soit encaissé qu’à une certaine date. Et la personne à qui tu as donné le chèque ne t’a pas écouté… Et l’a encaissé plus tôt que prévu. Enfin, tu peux avoir des frais exceptionnels inévitables, comme un retrait imprévu par un fournisseur d’énergie ou un opérateur téléphonique, le jour même où tu as donné ton chèque.

Il y a deux autres conditions qui peuvent provoquer un interdit bancaire. Tu peux te retrouver interdit bancaire sur décision de justice, si jamais tu as cherché à nuire à quelqu’un d’un point de vue financier.

Tu peux aussi te retrouver dans cette situation si jamais tu es co-titulaire d’un compte joint, et que ton co-titulaire a fait dépasser le découvert autorisé de votre compte commun. Vous êtes d’office considérés tous deux comme interdit bancaire. Mais si vous désignez rapidement un responsable de l’accident, seul l’un de vous deux sera fiché Banque de France, avec tout ce qui s’ensuit. Si ça arrive, allez donc le signaler à la banque. Si c’est par ton chèque que tu es interdit bancaire, autant ne pas emporter ton co-titulaire dans les ennuis !

Je sais que ce n’était déjà pas très amusant jusqu’ici, mais on va maintenant aborder la partie la moins drôle de l’interdit bancaire : ses conséquences.

Les conséquences de l’interdit bancaire

Être interdit bancaire implique beaucoup de choses qui vont te poser des soucis dans ta vie courante. D’abord, tu n’as plus le droit de payer quoi que ce soit par chèque. Tu as même pour obligation de rendre tous tes chéquiers à ta banque. C’est par un chèque que tu t’es mis à découvert. On préfère donc éviter de tenter le diable en te laissant tes chéquiers.

D’ailleurs, tu dois savoir que l’interdit bancaire peut aussi mettre ta banque dans une situation délicate. Elle perd de la réputation et de l’argent, tant que tu n’as pas rééquilibré ton compte. Pour limiter la casse, elle t’appliquera donc d’autres sanctions et restrictions.

Tu auras des frais à payer pour le chèque sans provision. Si le chèque est d’une somme inférieure à 50 €, tu devras verser 30 € à ta banque. Si le chèque est supérieur à 50 €, ce sera 50 € de frais. Le montant de ces frais est fixe et national. Donc à ce niveau-là, tu sais à quoi t’attendre.

Ensuite, on te retirera un certain nombre de services bancaires, tels que la demande de crédit. Le nombre de services supprimés dépendra beaucoup de ta banque et de tes antécédents. Par exemple, si tu as toujours été exemplaire dans tes comptes et que tu t’es retrouvé dans cette situation par coup de malchance, tu peux avoir des contraintes modérées.

À propos, la quasi-totalité des banques propose un pack de services conçus pour les personnes interdit bancaire. Ces services réduits, généralement abordables, te permettront de continuer à vivre ta vie courante. Quoi qu’il en soit, en tant que personne en interdit bancaire, tu auras toujours le droit de faire des virements, des prélèvements, des dépôts, des retraits, d’avoir une carte bancaire et de payer en chèque de banque.

Enfin, même si tu as droit à un compte bancaire, ta banque n’est pas obligée de te garder parmi ses clients. En cas d’exclusion, il te faudra aller par monts et vaux pour trouver une banque qui accepte un client interdit bancaire. Si par malheur, tu ne trouves aucune banque volontaire, tu peux le signaler à la Banque de France. Elle se chargera de te trouver une banque qui sera alors obligée de t’accepter.

Dans ce cas-là, tu devras donc te rendre à la succursale de la Banque de France de ta région, ou y envoyer un courrier. Cependant, si jamais tu es refusé par toutes les banques que tu connais, il existe encore une autre solution : les banques en ligne.

interdit bancaire chéquier

Interdit bancaire, il te faudra poser le stylo en rendre le chéquier à la banque !

Ouvrir ton compte bancaire en ligne

À partir d’ici, on va recommencer à respirer, et à songer à toutes les solutions pour gérer ta situation d’interdit bancaire. Même si tu ne trouves pas de banque prête à t’accueillir, il te reste la possibilité d’ouvrir un compte en ligne.

Il existe de nombreuses banques en ligne qui acceptent les interdits bancaires. Il s’agit des néobanques, dont je t’ai déjà parlé dans cet article. La plus remarquée en ce moment est N26. Elle a pour avantage d’être gratuite et de ne pas demander de conditions de revenus. La création du compte est très simple : un formulaire, une photo et c’est plié ! Enfin, N26 te permettra de récupérer une Mastercard et un IBAN. Toutefois, limite importante : pour faire des dépôts d’argent liquide ou de chèques, il te faudra d’abord passer par le compte d’un proche. Et de là, faire le virement sur ton propre compte.

Note aussi que la plupart des banques en ligne interdisent le découvert. Cependant, c’est grâce à cette garantie de ne pas pouvoir empirer ta situation que tu pourras justement avoir un nouveau compte facilement sur ces plateformes. Cela te permettra aussi d’éviter les accidents, les dépenses qui te referaient passer en découvert étant bloquées automatiquement par ta banque en ligne.

Il existe d’autres banques en ligne que N26, telles que C-Zam ou Nickel, avec chacune ses atouts. C’est à toi de te renseigner pour savoir laquelle est la plus adaptée à ta situation ! Et n’oublie pas que le compte en ligne a pour but d’être une solution temporaire. En avoir un ne dispense pas de tout faire pour sortir de ta situation d’interdit bancaire. Comment cela ? Justement, j’y viens.

Comment se sortir de l’interdit bancaire ?

Contrairement à ce que tu peux peut-être croire, l’interdit bancaire n’est pas nécessairement dur à annuler. Si tu ne fais rien, sa durée est de 5 ans. Mais tu peux arriver à régulariser ta situation en quelques mois, voire quelques semaines ou quelques jours dans certains cas. Régulariser ta situation, cela signifie régler ton découvert. Ou en tout cas récupérer assez d’argent pour payer la personne à qui tu avais donné le chèque en bois à l’origine. En trois mots, tu dois payer ta dette.

Pour cela, il te faudra suivre quelques étapes. Déjà, il faut que tu aies de nouveau de l’argent sur ton compte ! Si tu as des revenus fixes, ça devrait se faire tout seul, pourvu que tu sois vigilant sur tes dépenses. Sinon, il va falloir faire un emprunt à un proche qui a confiance en toi, ou chercher du travail ou des compléments de revenu. N’oublie pas que même en interdit bancaire, tu as le droit de percevoir des revenus !

Après que tu aies renfloué tes comptes de la manière qui te convient (si possible sans braquer une banque, ça n’arrangerait pas ton cas !), tu vas pouvoir demander à ton banquier de bloquer la somme nécessaire correspondant au montant du chèque en bois. Tu pourras ainsi mettre fin à ta situation d’endettement.

Pour cela, tu contactes la personne à qui tu as fait le chèque sans provision. Et tu lui demandes de l’encaisser. Vu que tu avais préparé la somme nécessaire, le tour est joué ! Si tu veux le faire de façon plus directe, tu peux aussi payer la personne directement en liquide, tout en reprenant le chèque sans provision (à garder précieusement comme preuve). Qu’importe la méthode que tu as choisie, mes félicitations ! Tu as réglé tes dettes !

Toutefois, il te faudra en informer ta banque, pour qu’elle annule ton statut d’interdit bancaire et qu’elle contacte la Banque de France. De cette façon, elle pourra aussi te faire retirer des listes FCC et FNCI.

Comment éviter d’être interdit bancaire ?

Maintenant que tu es tiré d’affaire, ou que tu sais tout ce qui peut t’arriver si jamais tu deviens interdit bancaire, il serait peut-être intéressant de savoir comment ne pas tomber ou retomber dans cette situation financière difficile.

Déjà, ça peut paraître évident, mais garde toujours de l’argent de côté en cas d’imprévu. Être à la fin de chaque mois à zéro ou en négatif, c’est le meilleur moyen de jouer avec le feu et de risquer un interdit bancaire. Ensuite, jette régulièrement un œil sur l’état de tes comptes. Si tu ne vérifies ton compte qu’une fois par mois, tu augmentes les risques d’être pris au dépourvu quand la bise sera venue. De plus, si tu sais qu’il y a des périodes où tu vas beaucoup dépenser, serre la ceinture par avance. En septembre, tu sais que Noël n’est pas loin… Et que tu peux déjà commencer à mettre de côté pour offrir des cadeaux par milliers (et éventuellement quelques petits souliers 🙂 ).

Si jamais un aléa de la vie te fait dépasser le découvert autorisé, préviens immédiatement ton banquier. Si tu le convaincs que tu vas pouvoir rattraper le coup assez rapidement, vous pourrez négocier l’autorisation d’un découvert exceptionnel plus élevé que celui prévu originellement. Attention toutefois : cette autorisation sera temporaire. Et il faudra vite renflouer ton compte pour échapper pour de bon à l’interdit bancaire ! Si tu n’as pas d’autre choix, tu peux aussi opter pour un crédit ou un prêt, qu’il te faudra rembourser aussi tôt que possible. Mais attention à ne pas tomber dans la spirale de l’endettement !

cigale interdit bancaire

Si tu es plutôt du genre cigale, essaie de prendre exemple sur la fourmi avant qu’il ne soit trop tard.

Pas de panique !

Tu sais maintenant le plus important sur l’interdit bancaire. Ce cas est plus courant et moins terrible qu’il n’y paraît. Néanmoins, il est quand même primordial de régulariser ta situation au plus vite. L’interdit bancaire est pénible à vivre. Il peut causer du tort non seulement à ta réputation, mais aussi à tes relations sociales et à ton moral. Des problèmes de couple peuvent même en découler. Quand ces choses arrivent, attention à la déprime !

Si jamais tu te retrouves dans cette situation, récupère de l’argent le plus vite possible. Et réalise toutes les démarches nécessaires. Au plus vite tu te seras régularisé, au plus vite tu pourras retrouver une vie sereine. Honorer ses dettes est indispensable pour s’en sortir.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Surtout, si tu ne veux pas être en interdit bancaire, fais tout pour l’éviter en te préparant à l’avance. Nul n’est à l’abri de difficultés financières imprévues ! Assure-toi toujours d’avoir des sous de côté, quitte par exemple à renoncer à la voiture de tes rêves pour acheter une voiture d’occasion, qui fonctionne tout aussi bien. Surveille ton compte en banque. Adapte tes dépenses et ton niveau de vie, surtout lors des anniversaires, des vacances ou des périodes de fêtes. Tu peux aussi lire mon article sur les problèmes d’argent, avec des conseils pour les éviter et pour s’en sortir.

Enfin, si tu as le moindre doute, renseigne-toi ! Si tu peux trouver de nombreuses ressources pertinentes en ligne, la plus sûre restera toujours le site service-public.fr. Tu pourras y consulter toutes les informations officielles à jour concernant les démarches administratives. Dans la partie Argent puis la sous-partie Banque, tu retrouveras de nombreux éléments concernant l’interdit bancaire.

Sur ce, je te laisse soit retourner à tes démarches pour ne plus être interdit bancaire, soit commencer à épargner pour ne jamais l’être !

Qu’as-tu pensé de cet article ? Toi ou un des tes proches, vous êtes-vous déjà retrouvés en situation d’interdit bancaire ? Comment t’en es-tu sorti ? N’hésite pas à m’en parler en commentaire !

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Partages
Partagez9
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp