Ouvrir son e-commerce : une aventure qui peut transformer vos rêves en réalité


Aujourd’hui sur ce blog j’ai le plaisir de recevoir Olivier Clémence, un expert dans le monde de l’ecommerce. Il va te permettre d’évaluer si ouvrir un ecommerce c’est pour toi. Et il va t’offrir quelques pistes pour t’aider à lancer ta propre boutique en ligne, un autre moyen de gagner de l’argent durablement – et de manière passive. Je le laisse se présenter 😉

Si vous êtes en train de lire cet article (j’en profite pour vous dire merci), il y a 2 possibilités :

  • Soit vous êtes juste en recherche d’inspiration pour changer de vie (le rêve de trois quarts des Français) ;
  • Soit cette idée de créer votre boutique en ligne trotte déjà dans votre tête depuis quelque temps, mais vous hésitez ou ne savez pas comment vous lancer.

Dans tous les cas, vous êtes au bon endroit !

Je me présente. Je suis Olivier Clémence et j’ai créé un blog (réussir-mon-ecommerce.fr) au travers duquel j’aide les web-entrepreneurs à faire de leur boutique en ligne une entreprise rentable, remplie de clients fidèles et satisfaits. Si vous y faites un tour, vous découvrirez mon guide complet dans lequel je vous dévoile tous mes secrets pour faire rapidement de votre boutique en ligne un franc succès.

Je vends également des produits numériques avec le site www.store-opart.fr. Cette activité d’ecommerçant est automatisée à 90%. Je n’y consacre qu’une heure et demie par semaine et la vente de mes produits me rapporte entre 4000 € et 5000 € par mois. C’est ce que vous pouvez obtenir (et bien plus !) en lançant votre propre boutique en ligne. Je vous invite à lire la suite de cet article pour avoir un aperçu de tout ce que l’e-commerce peut vous apporter.

Vous me suivez ? C’est parti !

Quel intérêt y a-t-il à se lancer dans l’aventure e-commerce ?

Alors avant de rentrer dans le vif du sujet, vous avez peut-être encore des doutes sur la pérennité d’un si grand projet, ou encore sur vos capacités à le diriger. C’est normal, c’est un grand pas que vous vous apprêtez à franchir. Mais c’est surtout une super opportunité de vous offrir la vie dont vous rêvez.

Besoin d’être reboosté ? Voyons ensemble les raisons qui vous encourageront à sauter le pas.

Une seule personne à qui rendre des comptes : vous !

Si vous êtes un habitué du salariat, avoir un patron, vous savez ce que c’est… Frustrant ! Devoir se justifier à longueur de journée, exécuter une tâche sans avoir son mot à dire, se plier en 4 pour au final s’entendre dire : « désolé, cette année, toutes les augmentations sont gelées, crise oblige ! »

Tout ça, vous connaissez par cœur… Et vous n’avez qu’une seule envie : dire STOP ! Vous n’êtes pas une machine et vous avez aussi droit à de la reconnaissance. Voir son patron récolter les lauriers de tout son travail, c’est on ne peut plus démotivant, nous sommes d’accord.

En créant votre site e-commerce, vous aurez tout gagné : la liberté de prendre vos propres décisions, une reconnaissance à votre vraie valeur quand votre chiffre d’affaires décollera, la fierté de récolter le fruit de votre travail (car pour y arriver, il y en aura !)

créer sa boutique en ligne liberté

La liberté de travailler quand et où vous voulez

En ouvrant votre boutique en ligne, vous dites adieu au train-train quotidien, au routinier métro-boulot, dodo. Fini les horaires à respecter à la minute près, vous êtes libre de choisir quand travailler.

Vous êtes plus productif le matin ? Vous avez des enfants et vous avez besoin de vos mercredis ? Vous êtes plus efficace en soirée ? Pas de souci, vous organisez votre emploi du temps pour que ce soit lui qui s’adapte à vos besoins et non pas l’inverse.

Et si on parlait du lieu de travail idéal… Êtes-vous forcé de vous enfermer dans un bureau pour exercer votre activité ? Absolument pas !

Au contraire, c’est un atout indéniable du monde digital. Vous pouvez travailler n’importe où. Enfin… à 2 conditions : avoir un Mac ou PC portable à proximité et une connexion internet fiable. Mais c’est bien tout. D’ailleurs, si votre organisation vous le permet, rien ne vous empêche de vous octroyer quelques jours dans un lieu paradisiaque et de partager votre journée entre boulot et farniente.

Bon, je ne vous cache pas que si votre destination ressemble un peu trop au paradis, il va falloir une sacrée motivation pour travailler 😉 Mais en tout cas, vous avez déjà le luxe de pouvoir choisir.

Un marché immense à conquérir

Si ce projet d’ouvrir un commerce en ligne vous trottait déjà dans la tête, vous vous êtes peut-être renseigné sur le potentiel du marché digital. Si ce n’est pas le cas, je peux vous le dire : il est gigantesque !

Ça vous intrigue, n’est-ce pas ? Allez, je vous le dis : 81,7 milliards d’euros. Eh oui, vous lisez bien, c’est la modique somme qu’a atteint le chiffre du e-commerce en 2017. Une progression de 14 % en 1 an et de 300 % en 10 ans !

Impressionnant, non ? Et ce n’est pas fini, car les prévisions pour 2019 donnent encore plus le vertige. Le chiffre d’affaires du e-commerce pourrait alors dépasser la barre des 100 milliards.

Alors bien évidemment, vos ambitions ne montent pas aussi haut. Mais même bénéficier d’une toute petite part de ce gros gâteau, ce sera déjà pas mal !

Et sans voir aussi grand, si on se « limite » au marché français, c’est tout de même plus de 52 millions d’internautes qui vont et viennent sur la toile. Eh oui, contrairement à un magasin ayant pignon sur rue, votre zone de chalandise n’a pas de limite. Autant en profiter ! 😉

créer une boutique en ligne bénéfices

Créer sa boutique en ligne : par où commencer ?

Bon, maintenant qu’on est gonflé à bloc et surmotivé, comment procéder ? Voici les points clés à travailler.

Identifier le produit à vendre et trouver le fournisseur

Déborder de motivation, c’est déjà un élément important. Car du boulot, vous allez en avoir ! Mais sans idée de produit, ça se complique…

Vous avez une passion ? Un sport préféré ? Et si vous joigniez l’utile à l’agréable en vendant des produits en rapport avec votre activité fétiche ? Si c’est la vôtre, il y a aussi de grandes chances que ce soit celle d’autres internautes. En plus, l’avantage non négligeable, c’est que parler de produits que vous connaissez ou maîtrisez, c’est deux fois plus motivant. C’est aussi plus facile de vendre un produit quand on est convaincu de ses bienfaits, non ?

Vous êtes en panne d’inspiration ? Ou alors, vous avez quelque chose à l’esprit, mais vous doutez sur les capacités de ce produit à attirer des clients ? Alors, je vous rassure tout de suite. Ce qui est super avec le web, c’est que le marché est tellement immense que vous pouvez vendre à peu près tout. Je dis « à peu près », car il y a quand même un élément clé à vérifier. C’est que le produit auquel vous pensez est bien adapté aux contraintes du e-commerce.

 

Voici donc en résumé les qualités idéales d’un produit vendu en ligne :

  • Il est petit et léger.
  • Il est intemporel (pour éviter de perdre son potentiel à un moment venu).
  • Il est consommable (pour que les clients satisfaits en recommandent).
  • Il permet de dégager une bonne marge.
  • Il est générateur de contenu (vous avez matière à en parler sur votre site).
  • Il répond à un vrai besoin.

Ce dernier critère est essentiel et m’amène au deuxième point.

ouvrir une boutique en ligne marché

L’incontournable étude de marché

Oui, votre produit est sûrement génial et vous avez peut-être même déniché la poule aux œufs d’or ! Je ne vous souhaite que ça, mais autant s’en assurer. En réalisant une étude de marché, vous saurez rapidement si vous êtes sur la bonne voie ou s’il est peut-être encore temps de changer d’idée.

Définir votre cœur de cible

Il s’agit ici de donner un profil à votre client type, celui qui sera le plus susceptible d’être intéressé par vos produits, de vous être fidèle, et de faire profiter ses pairs en partageant son intérêt pour votre commerce en ligne.

Pister votre client idéal pour mieux l’attirer

Une fois votre cœur de cible déniché, il est temps de l’étudier pour savoir quels sont les lieux sur la toile où vous avez le plus de chance de le rencontrer.

C’est donc le moment de jouer les espions sur les réseaux sociaux, et de faire une liste de tout ce qui peut inciter votre client idéal à adhérer à votre boutique en ligne.

Trouver le fournisseur idéal…

… et surtout fiable ! De nombreuses responsabilités reposent sur votre fournisseur : le respect des délais de livraison, la qualité du produit, la qualité du transport, du service…

C’est pourquoi vous devez trouver un fournisseur sur lequel vous pouvez vous appuyer en toute confiance. Sans quoi vous risquez de passer quelques nuits blanches à stresser en attendant qu’il daigne respecter ses engagements…

Déterminer votre positionnement

Il s’agit ici d’identifier l’avantage que pourrait proposer votre site par rapport à un concurrent. Le moment est donc venu de lister les points forts et les points faibles des autres acteurs de votre marché, et de partir en quête du détail (parfois léger) qui fera toute la différence.

Tout budgétiser

C’est assez logique, aucun projet n’est viable sans un budget parfaitement étudié. Mais attention ! Ne commettez pas l’erreur de vous restreindre à budgétiser la création du site. À cela s’ajoutent le marketing et l’achat du stock.

Et ça, c’est pour la partie financière pure. En plus, vous devez penser à vous allouer un budget temps. Mais qu’est-ce que le temps vient faire dans la partie budget ? Oui, je comprends que ça vous chagrine.

Alors je m’explique. Le temps est un facteur important à prendre en compte, car c’est lui qui va pouvoir déterminer quel délai fixer pour vos objectifs. Vous souhaitez mettre en ligne 3 000 fiches produits ? Combien de temps vous faut-il pour les rédiger ? Vous voulez être opérationnel pour le mois de mars et nous sommes en décembre ? Quel délai devez-vous vous fixer pour chacune de vos tâches ?

L’expression « le temps, c’est de l’argent » prend d’un coup tout son sens, non ? 😉

créer une boutique en ligne budget

Ouvrir son e-commerce : les clés du succès

Voilà, nous y sommes ! C’est le moment de passer en revue quelques conseils utiles pour aider votre site à décoller rapidement

Le nom de domaine et l’identité visuelle

Facilement mémorisable et parlant, voici en 3 mots ce qui doit définir l’identité de votre e-commerce. Prenez le temps d’y réfléchir, car une fois que vous l’aurez choisie, votre identité visuelle vous suivra un bon moment et sera le reflet de la personnalité de votre entreprise.

Par contre, pas de malentendu : même si c’est utile, ça reste néanmoins secondaire. Inutile donc de dépenser tout votre argent dans un graphisme haut de gamme, avant même d’avoir gagné vos premiers euros en vendant vos produits. Vous pouvez commencer par un design sobre, mais efficace. Ensuite, rien ne vous empêche de lui donner une seconde vie en l’améliorant.

Le choix des prestataires

On en a déjà parlé dans le paragraphe dédié aux fournisseurs, mais ce n’est pas le seul poste que vous pouvez déléguer. D’ailleurs, je vous conseille vivement de ne pas vous lancer seul dans cette aventure en voulant gérer totalement la création de votre site, sauf si vous êtes un as de l’informatique. Si ce n’est pas le cas, vous gagnerez un temps précieux en confiant cette mission à un freelance ou à une agence.

Je sais ce que vous vous dites. Cette dépense est-elle vraiment utile ? Vous pourriez économiser beaucoup en assumant cette partie vous-même. Alors, sur l’instant, oui peut-être. Mais créer un site, ça ne prend pas 5 minutes. De plus, cette partie demande certaines compétences techniques, et un petit grain de sable dans l’engrenage peut avoir des conséquences fâcheuses sur votre business.

Donc ne négligez pas le choix de vos prestataires, l’avenir de votre boutique en dépend.

Le contenu rédactionnel

Avoir un beau site, des produits intéressants, un bon fournisseur, c’est génial ! Maintenant, ça ne suffira pas forcément à convaincre vos clients d’acheter chez vous et non chez un concurrent. Non, devant la foison de sites internet qui existe, il va falloir vous démarquer et attirer l’attention. Comment ?

Il y a plein de façons. Mais si on se concentrait sur ce qui intéresse avant tout vos clients, et qui va faire le cœur de votre commerce : vos produits.

Une des raisons qui peut faire hésiter l’internaute sur de nombreux sites, c’est le manque d’informations disponibles en ligne. Données techniques, conseils d’utilisation, de mise en œuvre, il a besoin d’être rassuré et d’être sûr de faire le bon choix. Et bien souvent (trop souvent), les web-entrepreneurs que j’accompagne trouvent ça inutile et ont tendance à négliger leurs fiches produit en se contentant de rédiger 2 lignes. Résultat ? Les ventes ne décollent pas.

Vous voyez où je veux en venir ? Eh, oui, il va falloir prendre le temps de peaufiner la description de vos produits. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’écrire un roman. Non, le tout est d’avoir un texte intéressant qui apporte une vraie valeur ajoutée.

Les solutions de paiement

Ça peut paraitre accessoire, mais c’est important d’y penser suffisamment en amont. 2 raisons pour cela :

  • La solution choisie dépend en grande partie de la cible de votre produit. Si elle est jeune, vous pouvez directement mettre de côté le chèque et privilégier la CB, comme bon nombre d’e-commerçants. Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions de paiement qui vous offrent un service sécurisé et fiable, et auquel les clients adhèrent facilement comme l’incontournable PayPal. Pour en savoir plus, voici un article dédié.
  • En fonction de votre choix, les démarches bancaires peuvent prendre un certain temps. Mieux vaut donc anticiper pour ne pas se retrouver sans rien au moment de lancer votre site. Ce serait tout simplement rédhibitoire.

créer une boutique en ligne paiement

Les mentions légales

Oui, c’est rébarbatif, c’est vrai, mais ça reste néanmoins obligatoire. Et c’est surtout passible d’une amende en cas d’oubli. Ce serait dommage de devoir dépenser des sous avant même d’en avoir gagné non ? Alors, ne négligez pas cette partie administrative.

En plus, inutile de trop vous embêter ! S’agissant d’un domaine exclusivement juridique, n’hésitez pas à faire appel à un expert pour vous aider à la rédiger. Il existe des services qui le font à votre place, comme cgv-pro. Certes, c’est payant, mais vous gagnerez du temps et vous aurez l’esprit tranquille.

Le test final

Ça y est, vous êtes proche du but. Votre site est prêt à être mis en ligne. Vous avez hâte ? Rien de plus normal ! Mais avez-vous tout vérifié ? Un problème qui survient en ligne peut vite tout gâcher. Alors, mettez-vous dans la peau d’un client et prenez le temps de tester chaque page. Et pourquoi pas demander à l’un de vos proches de simuler une commande ? Un œil extérieur, c’est toujours utile.

Voilà, vous avez désormais de bonnes cartes en main pour vous lancer dans ce beau projet d’ouverture de boutique e-commerce.

Et si vous voulez creuser davantage le sujet, n’hésitez pas à lire mon guide complet. Vous y trouverez, outre les points évoqués ci-dessus, d’autres conseils avisés.

Merci Olivier pour cet article qui encouragera probablement certains de mes lecteurs à créer une boutique en ligne. Ami lecteur, à toi de jouer ! 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Complément de revenu sur Internet : 31 idées qui paient en 2019 - […] plus, vous découvrirez que c’est peut-être la première étape vers la création de votre propre e-commerce et l’indépendance […]

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

94 Partages
Partagez94
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp