_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/08/","Post":"http://www.abcargent.com/paris-sportifs-suivi-tipsters/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/paris-sportifs-suivi-tipsters/bilan-dd1-qualite/","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

Comment Lionel a gagné 3450,40 euros grâce à sa maison et sa voiture ?

Sur ABC Argent, vous avez des dizaines voire des centaines d’idées pour gagner de l’argent, mais rarement des exemples concrets de personnes ayant effectivement gagné de l’argent. Il y a bien cet article où je vous donne des preuves de gains de plein de lecteurs ayant gagné plus de 7300 euros grâce à ABC Argent, mais c’est tout.

oAujourd’hui, pour changer un peu, j’ai donc voulu partager avec vous l’expérience de Lionel, un lecteur du blog qui m’a écrit pour me raconter comment lui il gagnait de l’argent extra.

Et son mail a attiré mon attention car il m’a donné de gros chiffres – d’habitude les personnes qui me contactent gagnent des dizaines d’euros extras mais lui avait gagné plus de 3000 euros extras.

J’ai décidé d’en savoir plus, et je partage donc avec vous aujourd’hui toutes les sources de gains de Lionel.

Un peu plus sur Lionel

Pour un peu mieux comprendre les gains de Lionel, il faut le remettre en contexte.

Lionel a longtemps vécu sur Paris et lors d’un week-end à Cabourg, il y a acheté un appartement pour pouvoir s’évader.

Puis pour améliorer son cadre de vie, il a déménagé en Vendée, près de La Roche sur Yon.

Lionel travaillait depuis assez longtemps, il avait même à l’époque une voiture subventionnée par son entreprise mais a été récemment licencié (Mars 2016), il a donc du trouver d’autres moyens de subsister à ses besoins. Pour info, il a retrouvé un travail il y a quelques mois.

Ceci dit, déjà avant son licenciement, il gagnait de l’argent extra, notamment grâce à la location de sa résidence à Cabourg, mais également par la location de sa voiture et le covoiturage. Après être parti de son travail, il a donc naturellement continué de louer sa voiture, mais en a profité pour s’essayer à d’autres moyens de gagner de l’argent via l’économie collaborative : la location saisonnière (via Airbnb) et le costockage (via Ouistock).

Si je vous raconte tout ça, c’est que pour vous compreniez bien : Lionel vit près de La Roche-sur-Yon. Il vit donc à la campagne mais dans une zone un peu touristique. Beaucoup pensent que l’économie collaborative c’est bien dans les grandes villes, mais ailleurs ça ne marche pas. Et pourtant, même sans vivre à Paris ou dans une grande capitale de province, Lionel parvient à dégager des revenus très intéressants en étant un peu inventif – et en s’étant bougé.

Rentrons maintenant dans les détails.

1410,40 € gagnés en louant sa voiture à d’autres particuliers, via Drivy et OuiCar.

Même avant son licenciement, Lionel louait déjà sa voiture (ou celle de sa femme) à des particuliers. C’est à dire à d’autres personnes, comme vous et moi. Pour cela, il utilisait les sites leaders sur ce marché : OuiCar et Drivy.

De son propre aveu, il n’a pas essayé d’autres applications – par exemple, Tripndrive est également très intéressant, j’en parle ici. Ce site vous permet de louer votre véhicule pendant votre voyage, et de ne pas payer le parking d’aéroport. Mais ce site ne concerne que les grandes villes pour l’instant.

Les locations s’effectuaient principalement durant les vacances d’été. Vivre dans une zone assez touristique (les plages de Vendée) l’a vraiment aidé, notamment auprès des parisiens venus y passer leurs vacances. Il se trouve que beaucoup de parisiens n’ont pas de véhicule personnel (car ils n’en ont pas besoin) et ont donc besoin d’un véhicule une fois sur place.

Par exemple, pendant l’été 2016, la location de son véhicule familial lui a rapporté plus de 600 euros. Pour vous donner une idée, il a eu l’occasion de louer son véhicule deux fois une semaine (à deux couples), et à une famille 10 jours pour 220 euros.

22 euros par jour, ça ne paraît pas forcément énorme… mais si vous n’utilisez de toute façon pas votre véhicule, c’est carrément intéressant, non ?

Pensez-y : votre véhicule reste immobilisé 90% de son temps de vie. Soit il est dans votre garage, soit sur un parking d’aéroport ou de gare, soit en bas de vos bureaux. Réellement, c’est du gâchis de l’immobiliser au lieu de le rentabiliser et de le louer à d’autres personnes.

Et en ayant une pensée plus long terme, si tout le monde s’y met, le parc de voitures pourrait être réduit, la pollution pourrait ainsi être diminuée et nos enfants ne s’en porteront que mieux.

Lionel a gagné 792,40 euros sur Drivy depuis son inscription (Mars 2014) :

gagner de l'argent en louant sa voiture à des particuliers sur Drivy

Près de 800 euros gagnés en louant sa voiture à des particuliers sur Drivy

Cliquez ici pour vous inscrire à Drivy

Et il a gagné 618 euros grâce à OuiCar :

gagner de l'argent avec ouicar en louant son véhicule

Ouicar lui a permis de gagner plus de 600 euros en louant son véhicule à d’autres personnes

Cliquez ici pour vous inscrire à Ouicar

Lionel a gagné 924 euros grâce à BlaBlaCar

N’allez pas croire : parfois, Lionel utilise sa voiture. Pour aller au travail, partir en vacances, se déplacer durant le weekend…

Lorsque c’est le cas, il propose alors son trajet sur BlaBlaCar, un site de covoiturage dont je vous ai longuement parlé dans cet article.

Les avantages ? Ses frais d’autoroute et d’essence sont remboursés. Quand on voit les prix de l’essence, on imagine facilement que les finances de Lionel s’en portent bien mieux.

Il l’avoue lui-même, il n’offre pas toujours sa voiture sur BlaBlaCar, par exemple lorsqu’il voyage déjà accompagné. Lorsque il voyage seul, et qu’il inscrit le trajet sur le site, la demande est plutôt ponctuelle, il ne trouve pas toujours des passagers. Mais 924 euros, c’est une excellente somme, non ?

Pour avoir une idée : sur un trajet Le Mans – La Roche sur Yon où il voyageait seul, il a pris avec lui 3 passagers qui l’ont indemnisé en tout 42 euros. De quoi couvrir tous les frais, ou presque.

Gagner de l'argent grâce au covoiturage et Blablacar

Il s’est fait indemniser de plus de 900 euros grâce à Blablacar et au covoiturage

1116 euros gagnés en louant sa maison sur Airbnb depuis Avril 2016

Airbnb, Lionel s’y est mis après son licenciement. Vu ce qu’il a gagné depuis, je suis sûr qu’il regrette de ne pas s’y être pris avant.

Si vous ne connaissez pas Airbnb, j’en parle en long et en large dans cet article. Pour résumer, vous louez une chambre ou une maison/appartement complet à d’autres particuliers. Un système d’évaluations vous permet de ne louer qu’aux personnes qui vous semblent fiables, et c’est vous qui décidez du prix de la location.

C’est super pratique si vous partez en vacances, ou le weekend, ou si vous avez une résidence secondaire… voire même si vous avez des chambres que vous n’utilisez pas.

Pour sa part, c’est ce que Lionel a fait : il a mis une chambre partagée en location sur Airbnb.

L’effet « vacances d’été » a été important. Durant les mois d’été, ainsi que Juin et Septembre, Lionel a gagné 1116 euros sur Airbnb. Plutôt pas mal, non ?

Quelques astuces que Lionel a partagées :

  • Airbnb propose un photographe pour vous aider à prendre de meilleurs clichés et ainsi améliorer le référencement de votre chambre sur leur moteur de recherche. C’est gratuit et Lionel insiste sur le fait que ça aide vraiment. Les photos sont plus professionnelles, les lumières sont belles, les pièces sont sublimées… rendant ainsi sa chambre plus attractive.
  • Il propose en plus le petit-déjeuner, et ça lui a permis de gagner encore un peu d’argent extra
  • Il a monté un site web autour de sa région, et où il en profite pour proposer ses services : location de voitures et Airbnb. Le trafic qu’il a reçu s’est parfois converti en locations sur Drivy, OuiCar ou Airbnb. Il fallait y penser.
  • Faites-vous référencer dans votre mairie et à l’office de tourisme de votre agglomération. En ayant un site web, c’est d’ailleurs beaucoup plus simple.
  • Lorsque quelqu’un vous contacte, proposez-leur de s’inscrire via votre lien Airbnb – cela leur permet d’obtenir 30 euros de réduction sur leur première location (et cela vous permet aussi à vous d’obtenir un crédit de 30 euros). Lionel utilise cette astuce, et comme chaque nuit vaut 30 euros, c’est une manière de proposer la première nuit gratuite aux personnes intéressées.

Voilà une copie d’écran des gains Airbnb de Lionel :

gagner de l'argent avec airbnb et la location saisonnière

1116 gagnés sur Airbnb depuis Avril 2016

Oh, et si la Vendée vous tente ou si vous voulez un bel exemple de comment promouvoir sa région et son offre Airbnb, rendez-vous sur le site de Lionel : https://partirenvendee.wordpress.com/

Et si vous souhaitez vous inscrire sur Airbnb, passez par ce lien, qui vous donne droit à un crédit de 30 euros pour votre prochain voyage.

Et même Ouistock

Lionel c’est le roi des bons plans et de l’optimisation.

Il a un espace de 9m3 et a proposé sur Ouistock de le louer. Ouistock c’est un site issu de l’économie collaborative qui vous permet de louer des petits emplacements (caves, garages…) pour que des particuliers puissent y transporter leurs objets, meubles…

Bref, un garde-meuble entre particuliers. J’en parle d’ailleurs ici.

Lionel a reçu une proposition de 53 euros par mois pour son emplacement, durant un an. Il ne l’avait pas encore acceptée au moment d’écrire ces lignes.

Résumons :

Reprenons les gains :

  • 1410,40 € en louant sa voiture à d’autres particuliers via Ouicar et Drivy
  • 924 euros en partageant ses trajets grâce au covoiturage.
  • 1116 euros reçus pour sa chambre sur Airbnb.

Soit un total de 3450,40 euros. En moins de 3 ans.

Sachant que :

  • Lionel n’a jamais cherché à optimiser ces gains. Par exemple, il ne propose pas toujours sa voiture à la location.
  • Il vient de commencer la location sur Airbnb et je suis convaincu que cela va lui donner des idées pour la suite.
  • Lionel ne vit pas dans un lieu hautement touristique, et ne vit pas non plus dans une grande ville de province ou Paris. Si c’est votre cas, vous pourriez probablement prétendre à des gains plus récurrents et plus importants.
  • Je n’ai pas compté les gains futurs liés à Ouistock.

Bref, c’est une somme assez incroyable, la plupart d’entre nous seraient enchantés de gagner autant d’argent extra en si peu de temps.

Vous souhaitez faire de même ?

Vous avez une voiture ? Une pièce inutilisée ? Une résidence secondaire ? Un garage que vous n’utilisez pas en journée ?

Il y a mille et une manières de gagner de l’argent grâce à l’économie collaborative. Dans cet article, je ne vous en ai présentées que 4, mais il en existe bien d’autres.

Si vous souhaitez vous y mettre, faites d’abord l’état des lieux de ce que vous pouvez proposer :

  • Une pièce libre pour y entreposer des meubles.
  • Une chambre libre pour la louer à des particuliers.
  • Des objets et outils que vous utilisez rarement, pour les louer à ceux qui en ont besoin ponctuellement ? Par exemple une tondeuse, un appareil à raclette, une poussette…
  • Une voiture que vous utilisez rarement, sauf pour de longs trajets (que vous pouvez aussi rentabiliser).
  • Une place de garage ou de parking, pour permettre à d’autres de s’y garer ponctuellement ou durablement.
  • Un jardin, pour y recevoir des campeurs.
  • ….

La seule limite, c’est presque l’imagination.

Soyez inventif : proposez par exemple aux personnes désireuses de louer votre voiture d’aller les chercher à la gare ou à l’aéroport. A ceux qui vont vous louer une chambre sur Airbnb, vous pouvez leur cuisiner un petit-déjeuner succulent (moyennant rémunération extra)

Je sais ce que vous allez me dire :

Je vis dans un coin paumé, personne ne va être intéressé par mes offres

Lionel ne vit pas précisément dans le centre de Paris. Ni même au bord d’une plage. Et pourtant ça a plutôt bien marché pour lui. Vous vivez dans le fin fond de la Creuse ? C’est une région magnifique, plein de gens y vont pour se reposer et il y a évidemment des personnes qui ont besoin d’une voiture. Et de se loger aussi tant qu’on y est 😉

Ma voiture est vieille, personne n’en voudra

Sur les sites de location de voiture, tout se loue. De même sur les sites de covoiturage.

Alors oui, vous ne pourrez peut-être pas proposer de prix aussi élevés que la concurrence – mais ça tombe bien, il y a aussi des personnes qui veulent payer moins cher, quitte à avoir un véhicule plus ancien.

Je ne suis pas propriétaire de mon logement, alors je ne peux pas proposer Airbnb

Parlez-en à votre propriétaire. Vous pourrez peut-être trouver un arrangement – quitte à ce que vous payiez un loyer plus cher, rapidement compensé par les revenus Airbnb

Je n’ai ni voiture, ni logement que je puisse louer

Heureusement, il y a des centaines d’autres bons plans pour gagner de l’argent. En ligne, et hors ligne. Il y en a pour tous. Regardez ici. Ou ici. Ou encore .

Faites de la figuration dans une série ou un film.

Participez à des études cliniques.

Testez des produits.

Répondez à des sondages rémunérés.

Travaillez à domicile et devenez vendeur à domicile indépendant.

Cuisinez pour vos voisins.

Ou cuisinez tout court.

Pariez sur le foot – au lieu de seulement le regarder à la télévision.

Vendez vos propres créations artistiques.

Videz votre grenier et revendez ce qui ne vous sert plus sur Le Bon Coin.

Un dernier mot sur les impôts

Attention, comme pour tout n’importe quel gain d’argent, vous devez prendre en compte les impôts à payer.

Justement, la loi a récemment changé au sujet de l’économie collaborative.

Vous en saurez plus en lisant cet article de LCI.

Pour la faire courte (et en reprenant directement l’article) :

  • Au-delà de certains gains, les loueurs (de voiture ou de logement) sont considérés comme des professionnels et doivent donc s’inscrire au RSI (le régime social des indépendants)
  • « Pour la location d’appartements, via une plateforme du type Airbnb par exemple, un particulier devra, au-delà de 000 euros de revenus annuels, s’affilier au Régime social des indépendants (RSI) et s’acquitter des cotisations sociales afférentes »
  • Pour la location de biens meubles (voitures, bateaux, tondeuses à gazon…), le seuil est de 7720 euros.

L’objectif de cette loi est de lutter contre les abus et la concurrence déloyale faite à l’hôtellerie-restauration entre autres.

Voilà, vous êtes prévenus

Et vous ?

C’est maintenant à votre tour.

Partagez vos expériences et comment vous avez gagné de l’argent grâce à l’économie collaborative.

Si vous aussi vous souhaitez proposer votre témoignage et comment vous avez gagné de l’argent en 2016, par des méthodes originales (issues ou non de l’économie collaborative), contactez-moi sur ma page de contact ou laissez un commentaire sous cet article.

Merci à https://olioex.com/the-sharing-economy pour l’image de cet article

2 Commentaires ... et vous?

  1. Des gains très intéressants que ceux de Lionel, bravo 🙂

    Nouvelle volte face de l’Assemblée : il n’est plus obligatoire au delà d’une certaine somme de passer au RSI :

    Mise à jour du 29 novembre 2016 : nouveau volte-face à l’assemblée
    Finalement les particuliers qui louent leurs biens sur les plateformes collaboratives pourront rester affiliés au régime général. Après avoir débattu du texte en nouvelle lecture lundi 28 novembre, les députés ont décidé de leur laisser le choix de s’affilier en tant qu’auto-entrepreneur au RSI ou de verser les cotisations liées à leur activité au régime général.

    Post a Reply
    • Merci infiniment Lucas pour ton commentaire, je ne le savais pas. En même temps ça fait 2 jours 😀 Bref je mettrai mon article à jour!

      Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment gagner de l’argent avec l’économie collaborative ? - ABC Argent - […] conclure, l’économie collaborative est un vaste monde, en constante mutation. Pour l’exploiter pleinement, il est important de bien […]
  2. L'incroyable TOP 167 des sites pour gagner de l'argent sur Internet! - […] L’un de mes lecteurs a par exemple reçu des centaines d’euros d’indemnisation grâce au covoiturage en 2016, j’en parle…

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Partagez10
Épinglez