Mon avis sur Swagbucks, le dernier né des sites webs multi-rémunérations


Ce ne sont pas les applications proposant de gagner de l’argent qui manquent. Certaines font autrement en suggérant de gagner des bons d’achat. C’est le cas de Swagbucks. Le plus de cette enseigne, c’est qu’il y a de très nombreuses manières de procéder pour acquérir ces précieux euros. Il est juste dommage que beaucoup de ces manières ne fonctionnent tout simplement pas.

Le principe de Swagbucks

Commençons par le commencement : qu’est-ce que Swagbucks ? C’est un site proposant de gagner de l’argent sous forme de bons d’achats. Il est bien possible d’obtenir un virement en argent sonnant et trébuchant sur Paypal, mais c’est la seule plateforme qui soit disponible pour ce genre de transferts : toutes les autres sont des boutiques où tu pourras obtenir des bons d’achats.

Le nom de Swagbucks désigne aussi bien le site que la monnaie qu’il utilise pour ses récompenses. Les fans de jeux vidéo apprécieront : la plateforme propose par exemple des bons d’achats chez Steam et chez G2A. Cela dit, si tu n’es pas fan de jeux, il y a également la possibilité de trouver des bons pour Amazon, Zalando (amateur de chaussures, tu t’es reconnu !), Mango et même Center Parcs. Et ce ne sont que quelques exemples ! Il y en a à peu près pour tous les goûts, bien que ce ne soit pas le parc de récompenses le plus complet que j’aie pu voir pour une application de ce type.

Les manières d’obtenir des SB

D’ailleurs, j’ai parlé de Swagbucks comme d’une application jusqu’à présent. Mais en réalité, Swagbucks se décline sous différentes formules : application, plug-in pour ton navigateur, moteur de recherche… Je dirais même que le principal avantage de « SB » est la diversité des moyens d’acquisition des points :

  • En installant le moteur de recherche de SB. Car oui, Swagbucks a son propre moteur de recherche, et son utilisation te rapporte des points : de temps en temps, le moteur t’envoie un code à rentrer (ça prend une nano-seconde), et voilà. L’idée est attractive puisque concrètement, tu gagnes des bons d’achats sans rien changer à ton quotidien.
  • Tu peux compléter le point précédent en installant sur ton navigateur le plug-in SwagButton (dans la section “Extension” du site Swagbucks). Le SwagButton remplit plusieurs tâches, notamment celui de te dire si le site sur lequel tu navigues est éligible à une opération de cashback. Là encore, une alternative assez cool : tu comptes t’acheter quelque chose sur CDiscount ? Hop ! Swagbucks te rend 1% de ton achat en cashback ! Si ce cashback dépasse rarement les 5%, le panel de sites et de marques concernés est impressionnant.
  • Il est ensuite possible de répondre à des sondages rémunérés (activité “Répondre”). Ils durent entre 1 et 20 minutes et peuvent rapporter une coquette somme de points.
  • De la même façon, il est possible d’être payé pour répondre à des offres ou télécharger des applications : il suffit de choisir l’activité “Découvrir” sur le site Swagbucks. Là encore, il y a des sommes de points assez importantes à la clé.
  • Swagbucks a également lancé une variété d’applications : en-dehors d’une appli dédiée au cashback, toutes les autres te donnent des récompenses si tu regardes des vidéos thématiques (généraliste, bande-annonce de film, sport, musique, voyage et divertissement). Attention : le lien “Applis” de Swagbucks mène sur une page vide pour l’instant, où les applis vidéo sont censées être présentées.
  • Et enfin, on peut également jouer pour gagner des SB. Pour moi qui disais adorer les jeux vidéo, c’est le top ! J’ajouterai à cette catégorie les Swagstakes, des loteries consistant à utiliser quelques SB pour tenter d’en gagner une grande quantité. Choisis l’option “Entrées Swagtakes” dans le menu Swagbucks.
cashback Swagbucks catalogue

L’important catalogue cashback de Swagbucks.

Bref, il y a du choix ! Et ce n’est pas tout : chacune de ces catégories se divisent en d’autres sous-services. Par exemple, tu as la possibilité dans la partie « Cashback » de marquer tes favoris, ou de trier la longue liste des enseignes pour trouver plus rapidement ce qui te plaît.

Mais il faut voir aussi l’envers de la médaille. Si tu t’engages sur Swagbucks, tu seras vite rattrapé par la dure réalité. Car effectivement, nombre de ces initiatives sont affectées par des défauts plus ou moins gênants. Attention : je n’ai pas dit que la plateforme était bonne à jeter à la poubelle d’entrée de jeu. Disons plutôt qu’il y a des problèmes et des bugs à connaître.

Les capacités et les défauts de Swagbucks, service par service

J’avoue que je ne savais pas par où commencer. Parce que d’une part, Swagbucks est réellement une plateforme intéressante : oui, il est possible de gagner de nombreux points, et j’ai bien compris que l’équipe avait essayé de créer une plateforme qui soit performante. Mais d’autre part, il y a tellement de services différents, avec tellement de défauts de toutes sortes qu’il me semblait difficile de tout dire.

Du coup, je vais commencer par les services qui m’ont semblé les plus solides, pour descendre petit à petit vers ce que la plateforme a produit de pire.

Le cashback et le SwagButton

Commençons par le cashback, qui est a priori la partie la plus fiable de Swagbucks. Cette fiabilité tient à plusieurs points. S’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait l’imposant catalogue : toutes les grandes marques y sont représentées. Expedia, Groupon, Nike, Lidl… Il y en a donc beaucoup qui m’intéressent, et je sais d’avance qu’il y en aura qui te plairont à toi aussi.

Ceci dit, je pense que le catalogue de magasins de Igraal reste plus intéressant. Tu peux d’ailleurs trouver ici l’article que j’ai dédié à iGraal et au cashback.

Donc si tu es du genre à commander sur Internet, et que tu veux te faire des points SB, je te suggère d’installer le SwagButton : il t’avertira à chaque fois que tu seras sur une boutique accessible au cashback, de manière à ne rien oublier.

Le seul pépin a plutôt trait à la nature même du cashback, qui consiste à donner de l’argent pour en gagner. Autrement dit, c’est plus un bonus qu’une véritable manière d’avoir des SB, vu que je ne vais pas dépenser de l’argent uniquement pour obtenir des points. Bref, rien à redire vis-à-vis de ce premier service (que je n’ai pas testé personnellement, mais au vu des avis, je n’ai aucune raison de penser qu’il ne fonctionne pas).

Le moteur de recherche

Swagbucks dispose d’un moteur de recherche, basé sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Le site te dit aussi comment en faire ton moteur de recherche par défaut sous Chrome. L’intérêt : à chaque recherche, tu as une chance d’obtenir des points via un code à rentrer.

Les points gagnés ne se comptent pas par centaine : après quelques jours de test, mon meilleur code m’a rapporté 20 SB. Et en termes de fréquence, c’est de l’ordre d’un à trois codes par jour. Encore une fois, un bonus intéressant. Mais il y a quelques légers problèmes, car n’est pas Google qui veut…

En effet, en comparaison avec d’autres moteurs de recherche, celui de Swagbucks n’est pas le meilleur que j’ai vu. Par exemple, les liens publicitaires y sont plus présents.

Attention : Google aussi me donne régulièrement des annonces en en-tête. Cependant, non seulement elles sont globalement moins fréquentes, mais surtout, elles sont visuellement bien identifiées, ce qui est moins vrai chez Swagbucks.

Et puis, le moteur de Swagbucks est globalement moins pertinent dans ses résultats.

Et puis, il n’a pas les critères de recherche avancée que Google suggère.

Et puis, il n’a pas autant de services annexes que Google (Shopping, Maps, Actualités…).

Je m’arrête là avant que tu ne commences à croire que j’ai des actions chez Google. Mais il est vrai que le moteur Swagbucks a beaucoup de détails qui peuvent être plus ou moins irritants pour une utilisation à long terme. Or, pour que l’utilisation soit intéressante en termes de SB, il faut effectivement accepter de n’utiliser que lui. Un conseil : si tu décides d’en faire ton navigateur par défaut (indispensable pour gagner des SB efficacement), garde quand même Google dans un coin.

Les vidéos

Je vais vite passer sur les vidéos thématiques, et cela pour une raison simple : elles ne sont pas disponibles en France. Et c’est bien dommage, parce que l’initiative est prometteuse.

Le site renvoie déjà vers une multitude d’applications qui dépendent toutes de Swagbucks. A part une qui est dédiée au cashback, toutes les autres t’invitent à regarder des vidéos thématiques : sport, voyage, musique, etc. Du coup, c’est intéressant puisque l’on peut avoir des vidéos correspondant à nos centres d’intérêts. Personnellement, je me voyais déjà regarder mes petites vidéos de voyage avant de dormir.

Mais évidemment, si ce n’est pas disponible en France, c’est tout de suite moins intéressant. A partir de là, deux solutions : soit bidouiller l’un de ses terminaux pour pouvoir télécharger des applications étrangères (ce qui n’est pas forcément recommandable), soit attendre. En effet, Swagbucks est une enseigne en plein boom, et il est plus que probable que toutes ses fonctionnalités soient accessibles en France dans les mois à venir.

Les jeux et les Swagstakes

Viennent ensuite les jeux.

Trois jeux sont disponibles sur le site de Swagbucks :

  • Un jeu semblable à Geometry Dash. Un personnage avance automatiquement de gauche à droite. Tu ne peux pas l’arrêter. Tout ce que tu peux faire est le faire sauter pour qu’il évite les obstacles sur le chemin.
  • Un jeu de saut. Cette fois, le personnage saute de plateforme en plateforme pour grimper de plus en plus haut. S’il rate une plateforme, c’est perdu.
  • Un jeu de mémoire. Il s’agit du célébrissime jeu des paires. Retourne les cartes une à une, et pour chacune d’entre elles, retrouve sa jumelle restée face cachée.
jeux Swagbucks

SwagJump, un jeu de saut pas très intéressant.

Disons-le clairement : ces jeux ne sont pas très intéressants, tout comme les gains associés.

En fait, ce sont des jeux « casual », c’est-à-dire le type de jeux auxquels tu joueras quand tu t’ennuies dans les transports en commun ou dans la salle d’attente de ton dentiste. Rien qui ne soit véritablement divertissant, donc. Quant aux points, je me suis concentré sur le jeu de saut : il semble qu’il faille au moins 70 000 points pour obtenir 2 SB. 70 000 points, c’est beaucoup (sachant que tu perdras un certain nombre de fois en-dessous de ce seuil). Mais 2 SB, c’est 2 centimes d’euros. Le début de la fortune, certes, mais tout de même…

Bref, si tu n’as vraiment que cela à faire, les jeux peuvent être faits pour toi. Pour ma part, j’ai trouvé que passer l’aspirateur dans mon appartement était plus rentable et plus amusant que ces jeux. C’est tout dire !

D’un autre côté, il y a les Swago et Swagstakes, ces loteries permettant de miser quelques points pour remporter le gros lot. Personnellement, je préfère gagner mes points lentement, mais sûrement. Mais si tu es fan du Loto, nul doute que tu apprécieras ce coin du site.

Les sondages et les découvertes

Petit à petit, je descends dans les abysses de Swagbucks avec les découvertes et les sondages rémunérés. Parce qu’ils sont extrêmement mal pensés, jamais ils ne m’ont permis de gagner des points. Ils m’en ont pourtant promis des centaines.

C’est en réalité un problème qui se pose sur la plupart des plateformes proposant ces fameux sondages : aucun tri n’est fait, même si le site essaie de te suggérer le contraire. Par conséquent, à chaque sondage que tu essaieras de remplir, tu seras systématiquement renvoyé à la page d’accueil à un moment ou à un autre. Et sans Swagbucks, s’il te plaît !

Ce ne serait pas si grave si les sondages ne prenaient pas très longtemps. Mais certains peuvent durer 20 minutes. Imagine ma frustration lorsque, après avoir passé 15 minutes à me décrire en détails, le site arrête le sondage avec le message « Tous les sondages n’aboutissent pas… Voici 1 SB en consolation ».

Et je le répète : c’est sys-té-ma-tique. J’ai essayé une vingtaine de sondages pour ce test, et je n’ai pu terminer aucun d’entre eux. Pourtant, le site pourrait parfaitement me demander d’emblée des éléments sur ma vie (la marque de ma voiture, mes habitudes vestimentaires…) pour ensuite ne m’envoyer que les sondages auxquels je suis éligible…

Je serai un peu moins défaitiste en ce qui concerne les découvertes, mais c’est uniquement parce que je n’ai pas pu en tester un grand nombre. Au moment de ce test, seules quelques offres étaient disponibles. Il s’agit de se rendre sur tel site et voir les hôtels disponibles, d’aller sur tel autre site pour en consulter les produits, etc. Et là encore, aucune ne m’a donné les points qui me revenaient de droit !

sondages Swagbucks avis

Tous les sondages n’aboutissent pas, hélas…

L’heure du bilan

Il y a eu un moment où je ne savais pas quoi penser de Swagbucks : bonne ou mauvaise plateforme ? Après réflexion, j’ai préféré en garder une opinion positive. D’ailleurs, les utilisateurs de FoxyRating sont plutôt satisfaits de ce site, mais je te recommande quand même d’aller voir du côté de Moolineo ou Toluna si tu veux arrondir tes fins de mois. Ces sites sont plus fiables.

Je pense qu’une fois que les vidéos thématiques seront disponibles en France, ce site pourrait devenir un leader dans son secteur. En attendant, il faut jeter le pire et garder le meilleur.

Pour terminer, je précise que la plateforme fixe des objectifs quotidiens et hebdomadaires. Et aussi qu’elle fait gagner des points supplémentaires lorsqu’on les remplit. Une motivation qui est finalement à l’image du site, puisqu’il faudrait pouvoir achever un sondage pour les valider !

Sur ce, je te laisse : le SwagButton vient de me rapporter 6 points !

2 Commentaires ... et vous?

  1. Je vous rejoins sur de nombreux points. J’utilise swagbucks depuis quelques mois et j’ai réussi à me constituer une petite cagnotte sur Amazon pour pouvoir me faire plaisir.
    Certaines fonctionnalités ne sont pas très convaincantes, mais en règle générale, l’application vaut le coup.
    Si vous êtes intéressé, je partage mon expérience ici : http://tcharafi.fr/swagbucks-bon-plan-ou-arnaque/

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sondage Rémunéré: 200 euros par mois, c'est possible en 2019! - […] (je vous invite à lire l’article d’ABC […]

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

25 Partages
Partagez24
Tweetez
Enregistrer1
WhatsApp