_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/07/","Post":"http://www.abcargent.com/economie-collaborative/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/gagner-de-largent-internet-non-2017-57-idees-89-sites/airbnb/","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

Comment économiser de l’argent lorsque l’on construit une maison ?

Sur le blog, on parle souvent de gagner plus d’argent. Mais économiser, c’est bien aussi. Et lorsqu’on devient propriétaire ou que l’on fait construire sa maison, on cherche par tous les moyens à économiser de l’argent, maintenant ou plus tard. Une maison, ça coûte cher. Aujourd’hui je reçois donc Georges qui a décidé de partager avec nous divers conseils tirés de sa propre expérience. Vous verrez, y a des pépites. Et je vous recommande d’ores et déjà d’aller sur son site (en cliquant ici) pour avoir encore plus de conseils.

Une maison ça coute cher, très cher, trop cher à mon avis !

Mais je vais vous proposer des idées ou des suggestions pour économiser de l’argent mais aussi parfois du temps.

Un aparté avant de commencer, je m’appelle Georges Bénesse et réaliser ma futur maison a toujours été mon rêve. Depuis que j’ai commencé à travailler (en CDI), en dehors du fait de mettre régulièrement quelques économies de côté, j’ai pris des notes sur ce que je voulais pour ma future maison. Dès que j’allais chez des amis ou dans la famille, je faisais parler les propriétaires pour en apprendre un peu plus sur ce qui leur plaît ou non dans leur maison.

Ces petites notes prises sur des bouts de papier ont commencé à alimenter un petit carnet qui a lui-même donné suite à des notes numériques effectuées sur mon smartphone. A force d’en parler, tout le monde voulait mes notes, mais comme elles n’étaient destinées qu’à moi seul, leur lecture n’était pas aisée. Je les ai donc toutes reprises pour les remettre au propre et les rédiger afin d’en avoir une lecture facile pour tout le monde.

Au fur et à mesure que le document prenait forme, une idée m’est venue : « Si ça m’intéresse et si ça intéresse tous mes amis futurs propriétaires, alors ça doit intéresser beaucoup d’autres personnes ! ».

De là est né un livre : « Réfléchir sa Maison » qui intéressera tout futur propriétaire. Grâce au code « ABC10 » obtenez 10% de réduction sur l’achat du livre ! (Plus d’informations sur le livre sur www.reflechirsamaison.com)

Le livre "Réfléchir sa maison"

Estimer le prix final réel de sa maison

Prévoir le coût des matériaux et de la main d’œuvre ne sera pas trop difficile, en allant voir un constructeur, on aura un chiffre assez précis de ce que cela peut coûter. Mais il ne faut surtout pas oublier les autres dépenses : frais de notaire, taxe d’aménagement mais aussi la réalisation de la haie ou encore de la terrasse.

Mon conseil pour économiser : les taux de crédit immobilier étant bas, essayer de faire tout inclure (haie, terrasse, électroménager de la cuisine et frais de notaire si possible) dans le crédit.

Votre banque ne vous donnera pas la totalité du crédit en une seule fois, donc si vous n’utilisez pas toute la somme, ce n’est pas grave, vous ne paierez que les intérêts sur les sommes déjà empruntées. Cela permet de ne pas souscrire un crédit à la consommation (beaucoup plus onéreux qu’un crédit immobilier) mais aussi de faire face à d’éventuels imprévus (comme par exemple, ce débord de toit bien exposé à la pluie et qui était prévu initialement en bois et qu’il faut faire changer par du plastique, plus résistant aux intempéries mais aussi plus cher).

Une maison automatisée

La domotique permet de faire des économies. Une fois installée, une maison équipée d’automatisme pourra vous faire économiser de l’argent au quotidien. Cela va du radiateur « intelligent » qui s’arrête lorsque la fenêtre de la même pièce est ouverte (et évidemment se remet tout seul en fonctionnement une fois la fenêtre fermée) aux lumières pilotables à distance, par ordinateur ou téléphone, pour être sûr que tout soit bien éteint.

On peut élargir ce fonctionnement au fait de démarrer le chauffage de la salle de bain en partant du travail afin d’arriver dans une pièce chaude et gagner en confort. Je connais du monde qui démarre le chauffage et le bullage du jacuzzi à distance, de façon à arriver dans une eau déjà chaude et à ne pas perdre de temps.

De même, il est possible de simuler une présence lors de nos absences afin de se prémunir des vols et donc de protéger nos biens. Là on protège directement notre capital, car même avec une assurance, il y a toujours de la vétusté à déduire et touche en plus au domaine sentimental.

Tout est possible en automatisme, il faut juste avoir les bonnes idées.

Des économies d’eau

Pour économiser l’eau, arrêter de la faire couler au robinet quand on se savonne les mains.. Oui, c’est bien, mais l’économie réalisée est anecdotique.

Je vous parler de grosses économies, par exemple pour arroser son jardin ou laver sa voiture, il suffit d’avoir un puits ou un forage. Cela me parait indispensable, surtout avec un potager.

Attention, l’eau que vous prenez dans la nature, doit retourner dans la nature et non pas dans les égouts car elle sera retraitée alors que vous ne payer pas pour cela.

Donc utilisez des produits biodégradables pour laver votre voiture et toujours sur le même carré d’herbe !

Des économies de chauffage

Ça peut paraitre tout bête, mais je l’ai vu à des nombreuses reprises. Avoir des poignées extérieures à certaines portes fenêtres, surtout celle donnant sur la terrasse, permet de bien refermer la porte afin de ne pas laisser ni le froid rentrer, ni le chien, ni le chat du voisin, etc. … Il est dommageable (pour votre porte-monnaie) de laisser une porte ouverte alors que l’on chauffe dedans et qu’il fait froid dehors, même pour cinq minutes.

Comme dit précédemment, les radiateurs intelligents sont terriblement efficaces pour ça.

Pour parler des matériaux utilisés lors de la construction, il existe un système où l’on coule du béton entre deux plaques de polystyrène. C’est à ce jour la façon de faire qui obtient les meilleurs résultats en terme de performances énergétiques (devant la brique, le parpaing, etc. …).

Un dernier point super important et qui concerne plus une habitude que l’objet par lui-même : laissez vos radiateurs en fonctionnement tout le temps ! Je vois trop de gens, l’hiver, dans des maisons mal isolées, couper tous les radiateurs en partant travailler et dire « Je ne suis pas là, à quoi ça sert de chauffer ? ». Et bien tout simplement, en coupant tout chauffage, votre maison va se refroidir et lorsque vous rentrez chez vous, en rallumant tout, vous dépensez beaucoup plus d’énergie à reprendre une chauffe complète de la maison qu’à laisser la régulation du radiateur agir. Je m’explique, en laissant vos radiateurs en fonctionnement permanent, dès que la température va un tout petit peu baisser, ils vont chauffer, mais un tout petit peu aussi, et ça en permanence (on appelle cela de la régulation). Alors que lorsque vous les rallumer dans une maison très froide, ils chauffent à fond pendant longtemps. C’est beaucoup plus économique de les laisser réguler en permanence ! Par contre il faut veiller à ne pas surchauffer les maisons, essayer de trouver les bons réglages pour avoir environ 18°C dans les chambres au maximum (conseillé pour bien dormir) et aux alentours de 21°C dans les pièces à vivre. Ne vivez pas en T-shirt dans la maison, en plein hiver, c’est incompréhensible. La technique du pull, ça marche bien !

Eviter les choses inutiles

Quand on a un budget serré, il faut aller à l’essentiel, ce qui n’empêche pas d’avoir une jolie maison !

Mais quand je vois des maisons avec des balcons, qui sont très jolies, mais où le balcon est totalement laissé à l’abandon, je pense au gaspillage d’argent. Certes, le balcon ajoute du cachet, mais comme dit précédemment, nous sommes ici pour économiser, et croyez moi, avec un jardin, un balcon est tout à fait inutile. Non seulement il ne sera pas utilisé, et donc vous l’aurez payé pour rien mais en plus il faudra l’entretenir (surtout si il est en bois) car à l’extérieur, il sera à la merci des intempéries. Mon conseil : ne faites pas de balcon !

Réfléchir les pièces de la maison

Il faut penser à l’orientation des pièces par rapport au soleil, mais aussi par rapport à leur utilité mais également en prenant en compte l’interaction qu’elles ont entre elles !

Pensez au plan de votre maison

Mon astuce : découpez de petits carrés représentant les pièces et essayer de les placer au mieux en pensant aux trois termes du dessus.

Un frigo gratuit

Pour moi, c’est indispensable : le sous-sol ou la cave, sont les moyens de conservation et de rangement supplémentaire et pas cher. Pour quelques centimètres de plus à rajouter à vos fondations, vous pourrez avoir une énorme surface de stockage et de conservation. Effectivement, à un mètre sous terre, la température reste stable et fraîche. Bien évidemment vous ne pourrez pas tout stocker, mais les légumes, les fruits, les différentes conserves ainsi que le vin ou n’importe qu’elle autre boisson y trouvera un endroit idéal pour les faire durer le plus longtemps possible.

Mon astuce : Si vous avez déjà votre maison ou l’impossibilité de faire un sous-sol (pour des raisons techniques ou financière), alors vous pourrez faire une cave extérieure juste à côté de la maison.

Une haie gratuite

Comme je le disais dans le sujet de la budgétisation totale de la future maison, il faut tout prendre en compte pour connaitre réellement son prix. Afin d’avoir une haie gratuite, on peut commencer dès maintenant à bouturer des thuyas afin d’obtenir d’ici quelques années plein de plants prêts à être planté et surtout gratuit ! Cette idée est facilement faisable lorsque nous sommes en location dans une maison, mais si vous êtes en appartement, alors il faudra jouer la carte de la relation et laisser vos boutures grandir chez vos parents ou chez des amis compréhensifs.

Obtenir de la surface non imposable

Le rêve : une petite exonération d’impôt chaque année et légalement. Pour réaliser ce rêve, on peut mettre un abris de jardin ! Ce doux rêve est toutefois bridé, renseignez vous sur les tailles maximales autorisées sans déclaration.

Dans cet abri non taxé, vous pourrez ranger les outils de jardin mais aussi les vélos et tous les autres objets ne craignant pas le froid comme un canoë. Tout dépend de vos passions mais bon nombre d’objets peuvent trouver une place dans un abri de jardin. Avec un peu de bricolage, rien ne vous interdit de faire une isolation extérieure (pour garder la plus grande place possible à l’intérieur) et mettre un petit chauffage. Du coup, plus de possibilité de rangement avec cette fonction « hors gel » !

Economiser UNE maison !

On dit qu’il faut faire trois maisons pour trouver la bonne !

Ce que je dis moi c’est qu’une seule et même maison ne suffit pas pour y être bien tout sa vie mais que l’on peut en économiser au moins une avec les bons conseils de mon livre.

En conclusion

Du gros œuvre aux finitions, en passant par quelques astuces et du bon sens, tout est bon pour économiser !

Un point important et que vous aurez compris j’en suis sûr, il faut savoir dépenser pour économiser. Comprenez par là qu’avec quelques investissements, qui évidemment « coûtent des sous » (comme j’aime à la dire), vous en économiserez sur le long terme. La dépense doit être étudiée, réfléchie en pesant le pour et le contre mais surtout la bonne question à se poser est : Quelle est sa rentabilité ?

Par exemple, une VMC double flux, qui vous fera économiser du chauffage. C’est bien d’économiser mais combien j’économise ? En combien de temps de retrouve mon investissement de départ, ou dans notre exemple, la différence de prix entre une VMC double et simple flux ? Et bien, concernant notre exemple, le rendement air / air étant tellement faible que je doute fort pouvoir amortir cette investissement un jour, au vu de la différence de prix.

Il est clair que je n’en mettrais pas chez moi, trop onéreux et non rentable. D’après mes calcules, il faut 20 ans pour que la différence de prix soit amortie par l’économie de chauffage réalisée. A supposer que ce matériel tienne 20 ans et ne soit pas cassé et changé avant. Là ce serait du déficit pur et simple !

Voilà, même dans la conclusion vous obtenez encore une suggestion !

Retrouver dans mon livre beaucoup d’autres astuces et d’idées (300 idées et 255 suggestions, dont plus de 50 en rapport avec l’argent), notamment celle qui permet d’avoir de l’eau chaude instantanément à son robinet sans attendre cinq minutes et donc d’arrêter de gaspiller de l’eau, mais aussi pour d’importantes économies de chauffage ! De plus, certains sujets abordés ici sont pus développés dans le livre et vous comprendrez mieux certains points en aillant tous les tenants et les aboutissants.

Réalisez des économies dès maintenant

Cet article vous a mis l’eau à la bouche et vous voulez en savoir plus ?

Grâce au code « ABC10 » obtenez 10% de réduction sur l’achat du livre !

Plus d’information et achat du livre sur www.reflechirsamaison.com

 

4 Commentaires ... et vous?

  1. Bonjour,
    C’est sympa de centraliser les bonnes idées observé par ci par là.

    Par contre sur plusieurs points je suis en désaccord.
    Déjà sur la domotique. C’est à mon sens un gadget, et limite un danger.
    Pour faire simple, je vis à la campagne, donc ne pas avoir d’électricité quand il fais -10°C dehors est prévisible.
    Donc j’ai prévu ma maison pour que l’absence d’électricité soit peu impactante.
    Me reste encore à mettre un chauffe eau solaire pour le dernier point problématique! 😉

    Pour le chauffage, couper en partant de chez soi peut être une bonne idée.
    Tout dépend de l’habitation.
    Si l’isolation est extérieur, la chaleur est dans la masse du mur, là il vaut mieux garder un point de chauffe, mais on peux quand même baisser la température la journée.
    Si l’isolation est intérieur, la chauffe est rapide et peu consommatrice, donc inutile de s’encombrer à chauffer la journée.
    Après, voir aussi le volume à chauffer, si il y a 4 mètre sous plafond, l’impact sera différent.
    Ensuite, il faut voir aussi la ventilation de la maison, car moins de chauffe signifie une humidité qui peut être gênante.

    Le sujet est au final assez complexe et variable ! 😉
    Au passage, c’est pas 17 ou 16 dans les chambres et 19 dans les pièces à vivre qui est recommandé ?

    Pour les puits, je vais faire simple : à déconseiller!
    Déjà dans de nombreux endroits, il devient obligatoire de les déclarer, donc avec des contraintes administratives en plus.
    Ensuite, on tape dans les nappes qui peuvent être utilisés pour l’alimentation de l’eau potable, pas forcément adéquat. Sans compter les risques de polluer ses nappes en perçant un trou directe vers celle-ci.
    Pourquoi ne pas conseiller une cuve enterré pour récupérer l’eau de pluie?
    En plus, c’est faisable partout, et pas besoin d’un forage très profond.
    Et si vous êtes plus ambitieux (ou économe), une cuve enterré en pierre, avec une système de filtration (type PLUVALOR), et vous réinjectez l’eau dans votre réseau domestique.
    Attention, boire l’eau de pluie est interdit en France, pour la revente du bien, il vaux mieux prévoir un double réseau : eau potable du compteur (cuisine), eau sanitaire de la cuve (machine, wc, extérieur, …)

    Pour la haies, pitié pas de thuya!
    C’est une saloperie sans nom!
    D’ailleurs, le thuya commence à être introduit dans pas mal d’endroit.
    Pourquoi ne pas préférer une haie avec des essences locales ?
    En plus vous pouvez panacher des espèces fleuris (althéa, buddleia, …), comestibles (noisettes, sureau, …), pour la biodiversité (nourriture d’oiseaux, de butineurs, …), ou même défensive (acacia, pyracantha, aubépine, …).

    Pour l’orientation de la maison, suffit d’acheter une maison d’avant 1950. A l’époque, vu que le chauffage existait pas, elles étaient majoritairement orienté face au soleil! 😉
    D’ailleurs dans mon village, les vieilles maisons sont tous face au Sud. Les nouvelles face ou perpendiculaire à la route. (d’ailleurs, c’est une obligation dans certains PLU)

    En résumé, une maison doit être adapté à votre lieu de vie, ainsi qu’a votre style de vie!
    C’est pas toujours évident de trouver le bon compromis! 😉

    Post a Reply
    • Salut David,
      Merci pour votre retour, on voit que vous êtes super informé. Vos conseils vont aider bon nombre de lecteurs, merci infiniment. Je vais dire à l’auteur de l’article de venir faire un tour pour voir votre commentaire 🙂
      Nicolas.

      Post a Reply
  2. Hello Nicolas,

    Article très intéressant sur l’immobilier (on en voit peu sur ton site !!). Honnêtement je ne pense pas que faire construire une maison soit réellement une solution économique à la base. Faire construire revient souvent plus cher au mètre carré, et notamment à cause de la TVA, qu’acheter une maison ancienne et la faire retaper complètement.

    D’autant plus qu’en faisant une partie des travaux soit-même, on économise beaucoup d’argent ! 😉

    Post a Reply
    • Salut Maxime,

      Niveau chiffres tu as peut-être raison, mais j’imagine que plein de gens préfèrent faire construire plutôt que trouveru ne maison ancienne à retaper qui corresponde à leurs critères: terrain, nombre d’étages, caves, emplacement…

      Nicolas.

      Post a Reply

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez5
Tweetez
Partagez
Épinglez
+11