_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/09/","Post":"http://www.abcargent.com/prix-iphone-x/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/?attachment_id=9496","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Opanda-item":"http://www.abcargent.com/opanda-item/locker-2017/","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

[Bons Plans] Gagner de l’argent grâce aux brocantes et aux sites de petites annonces

Fréderic m’a contacté il y a plusieurs mois. Il s’agit d’un jeune blogueur (qui m’a dit avoir été motivé par mon blog pour se lancer dans l’écriture de son propre blog Yeswewin) qui parle d’argent et de compléments de revenu. J’ai notamment pas mal apprécié l’article où il explique comment gagner de l’argent avec Ali Express. Il m’a envoyé un email pour partager avec moi deux des méthodes qu’il utilise pour gagner de l’argent de manière très efficace, et j’ai décidé de partager tout cela avec vous. Frédéric, c’est à toi.

Dans cet article, vous allez découvrir comment se faire de l’argent de poche grâce à deux techniques d’achat – vente particulièrement simples et efficaces. En pratiquant ces deux techniques, j’ai pu faire un peu plus de 500€ en quelques mois ! Je pense que c’est une somme d’argent non négligeable et que je me devais de partager avec vous les méthodes utilisées.

Quand vous comprendrez comment j’ai pu gagner cet argent, vous vous direz que oui, en fait c’est vraiment très simple comme système ! Alors, oui, je vous le dit tout de suite, le système est simplissime 🙂  … mais terriblement efficace.

La première de ces techniques se déroule dans les brocantes. Concernant la seconde, tout se déroule sur les sites spécialisés de petites annonces.

Je ne vous fais pas attendre plus longtemps, fini le teasing et passons tout de suite aux choses sérieuses avec les explications de la première de ces techniques.

Se faire de l’argent en achetant des articles dans les brocantes

Les brocantes sont des endroits où l’on peut faire de très bonnes affaires tout en prenant l’air. Quel meilleur plan de gagner de l’argent tout en brûlant des calories en marchant ? Voici un très bon exercice cardio-vasculaire !

Alors, oui, très clairement, on peut gagner de l’argent dans les brocantes. Le tout est de savoir quels brocanteurs cibler, quels produits acheter et comment les revendre.

Quels brocanteurs cibler ?

Plutôt que de répondre directement à cette question, je vais vous dire quels brocanteurs ne pas cibler. Et à cela la réponse est très simple : fuyez les brocanteurs professionnels qui tirent vers le haut le prix des articles et qui ne vous laisseront aucune marge de manoeuvre pour négocier.

Je vous conseille au contraire de cibler les familles, dont ce n’est pas le métier, qui font les petites brocantes de leur village ou de leur ville pour se débarrasser d’objets qui les encombrent, qui s’entassent dans leurs caves ou dans leurs tiroirs.

Cette typologie de personnes voudra se débarrasser d’un vieux jeu de pneus, d’habits seventies alors que trente ans ont passé (bien que les modes soient cycliques et que les pattes d’eph finiront tôt ou tard par faire leur come-back) ! Et les enfants eux-mêmes profitent des brocantes pour se faire un peu d’argent de poche en vendant leurs vieux objets dont ils ne se servent plus : les jouets qu’ils ont eus lorsqu’ils avaient 5 ans alors qu’ils en ont maintenant 10 et qu’ils ne jurent plus que par la dernière console. Ou encore les livres qu’ils avaient accumulés dans leur bibliothèque alors que maintenant ils ne lisent simplement … plus 🙂

Cibler les produits à acheter

C’est ce dernier objet qui va nous intéresser : les livres. Personnellement, j’ai une préférence pour les livres pour enfants car certaines séries sont des classiques, indémodables, qui existaient déjà lorsque j’étais petit et qui perdurent générations après générations.

Aussi, concentrez vos achats sur certains livres : les mangas, les bibliothèques roses et bibliothèques vertes, par exemple. Évitez par contre les bandes dessinées qui se vendent à mon avis trop cher dans les brocantes.

Fixez un prix maximum que vous ne souhaitez pas dépasser par livre acheté et tenez-vous à ce prix. Inutile d’entrer dans des négociations interminables avec les vendeurs s’ils ne souhaitent pas s’aligner sur le prix que vous avez fixé : il y a beaucoup d’autres opportunités à saisir en général dans les brocantes.

Mon conseil, et c’est celui que j’applique, achetez les types de livre dont je vous ai parlés plus tôt et ne proposez jamais plus de 50 centimes d’€ par livre. Pensez à votre marge finale et à l’argent que vous allez faire en tirant les prix vers le bas.

Trouver les brocantes à proximité de votre domicile

Trouver les brocantes proches de chez vous est particulièrement simple. Il existe un site, Vide-Greniers, qui référence les brocantes et marchés aux puces par date d’événement et par zone géographique.

Le site n’est pas particulièrement beau et ergonomique mais a l’avantage d’être particulièrement efficace et vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin (principalement l’adresse et les horaires de la brocante).

Revendre ses produits

Nous arrivons maintenant à la partie qui vous intéressera le plus 😉  Comment et à qui revendre ses produits ?

Il existe trois méthodes simples pour revendre ses livres d’occasion :

  1. Passer par des librairies spécialisées
  2. Vendre ses livres par Internet
  3. Mettre en vente ses livres sur un site de petites annonces

Les librairies spécialisées

Tous les parisiens connaissent la place St Michel et ses libraires. Deux librairies sont plus particulièrement spécialisées dans le rachat d’articles d’occasion : Gibert Jeune et Gibert Joseph. Vous pourrez y revendre vos livres, DVD, CD notamment.

Ces deux librairies sont assez complémentaires je trouve, si bien que en général les personnes qui sont là pour vendre leurs livres vont d’abord dans l’une puis se dirigent vers la seconde avec leurs invendus.

Il n’y en a pas une qui reprend mieux les livres que l’autre. Les prix sont variables d’un livre à l’autre à vrai dire.

Il existe d’autres librairies dans ce quartier dans lesquels vous pouvez essayer également de vendre vos livres. Par contre, pour y être passé déjà à deux reprises, je vous déconseille de vous rendre chez Boulinier qui en mon sens prennent les vendeurs pour des ……. Bachi-bouzouk, mille millions de mille sabords !

Le capitaine Haddock

Vous n’habitez pas Paris : ce n’est pas très grave, vous avez certainement beaucoup de qualités tout de même 😀 ! Ce genre de librairie se trouve très facilement en France. Par exemple Gibert Joseph a une petite vingtaine de magasins dans toute la métropole

A quel prix pouvez-vous espérer vendre vos livres dans ces librairies ? Et bien tout dépend de la série, du livre. Mais certaines séries partent comme des petits pains. Par exemple, la série pour filles Winx Club (vous savez, ces fées merveilleuses, toutes pourvues de supers pouvoirs tous plus magiques les uns que les autres) se revend particulièrement bien. Pour un de ces livres, vous pouvez espérer gagner entre 2,5 et 3€ !

Soit tout de même une marge de 2€ environ pour un seul livre ! Imaginez que le jour de la brocante vous parveniez à acheter au total 20 livres de type bibliothèque rose, cela vous fait un bénéfice net de 40€ !

L’inconvénient de cette méthode est que vous devez vous déplacer dans les librairies avec un gros sac de livres pour peut-être au final repartir avec des invendus. C’est le jeu !

Vendre ses livres sur Internet

Pour être plus exact le titre de cette section aurait dû s’appeler vendre ses livres sur Internet ou sur une app mobile.

Les mêmes acteurs que ceux cités juste au-dessus, Gibert Jeune et Gibert Joseph, permettent maintenant de revendre directement ses livres en ligne. C’est extrêmement pratique. Il suffit de saisir l’ISBN du livre (au niveau du code barre), de choisir le mode de dépôt du livre (dépôt en magasin préférable car c’est là ou vous gagnerez le plus) et vous recevez un virement sous 5 jours ouvrés.

Mais il y a encore mieux que la vente en ligne ! Gibert Joseph a même sortie son app sur iOS et Android. La procédure est là simplifiée à l’extrême :

  1. Vous scannez l’ISBN
  2. Le système vous dit s’il reprend votre livre et à quel prix
  3. Dès que vous dépassez les 15€, vous pouvez demander à être payé par virement selon les mêmes modalités que vues ci-dessus

Vendre ses livres en ligne a 2 avantages par rapport à la première méthode. Tout d’abord, vous connaissez le prix proposé par les vendeurs et pouvez donc vendre au plus offrant. Et secondement, vous êtes sûr de ne pas repartir avec un stock d’invendus si vous décidez de finaliser la transaction en apportant les livres en magasin.

A noter qu’il existe d’autres acteurs sur le marché, comme momox par exemple.

Vendre ses livres sur les sites de petites annonces

Dernière méthode, que je recommande le moins, même si vous pouvez au final peut être gagner plus : revendre ses livres sur des sites de petites annonces tels que leboncoin ou ebay.

Pourquoi je recommande moins cette méthode ? Parce que vous vendrez difficilement tout votre stock en une seule transaction. Vous allez donc devoir multiplier les contacts clients pour vendre vos livres au compte-goutte.

Se faire de l’argent en achetant des articles sur les sites de petites annonces

Tout le secret de la seconde méthode que nous allons maintenant voir tient en une seule phrase : achat à bas prix sur les sites de petites annonces pour revendre plus cher …….. sur les sites de petites annonces !

L’exercice peut se pratiquer sur de nombreux produits. Il vous suffit d’étudier au préalable le marché, pour identifier le prix de revente des objets. Puis il ne vous reste plus qu’à jouer de vos grandes qualités de négociateurs ainsi bien sûr que de votre charme pour acheter moins cher que le prix médian et vous faire une marge à la revente.

L’exemple que je vous présente ici porte sur l’achat – vente de vélos. Sachez que vous pouvez faire des marges très importantes sur ce type de produits.

Suivez le guide

Tout est question de saisonnalité

Qu’ont à voir les saisons avec l’achat – vente de vélos vous me direz ? C’est pourtant très simple. Quand il fait froid, que le temps est pluvieux, bref 6 mois de l’année sauf si vous avez la chance d’habiter en Corse, les gens ne font pas de vélo.

C’est là qu’il faut acheter ! Mais n’achetez pas pour acheter. Achetez uniquement des produits qui se revendent très bien. Ciblez par exemple les vélos b’twin. Ce type de vélo est très recherché.

Mon conseil, achetez un b’twin 5 entre 90 et 110€ selon votre capacité à négocier.

Il ne vous reste plus qu’à garder votre vélo au chaud en attendant les beaux jours, quand les vélos ressortent dans la rue comme par magie, et c’est gagné ! Vous n’avez plus qu’à revendre le vélo, par exemple sur Le Bon Coin, en appliquant les prix du marché. Mon conseil est de le revendre 150€. N’entrez pas en négociation, c’est inutile et ne laissez surtout pas à l’adversaire (le client mais vous aurez compris) entrevoir la moindre possibilité de faire baisser le prix.

Croyez-moi, même à ce prix, un b’twin en très bon état partira peut-être en quelques heures. Une chose est sûre, dans le week-end il sera vendu ! Au final vous pouvez espérer en sortir en faisant une marge nette de 50€ pour un investissement initial de 100€. Elle n’est pas belle la vie ?

Conclusions

Même si l’exemple d’achat-vente donné dans le premier exemple portait sur les livres, vous aurez parfaitement compris que la méthode peut s’appliquer à tous types de produits. Trouvez les produits qui vous inspirent le mieux et lancez-vous. Vous verrez que l’exercice est particulièrement ludique. Personnellement j’ai beaucoup pratiqué cette activité avec mon épouse les dimanches après-midi et croyez-moi, c’était au final des sorties super sympas. Et ça vous changera des dimanches à Ikea ! 🙂

Il en va de même pour le second exemple d’achat – vente. Trouvez un produit que vous connaissez, dont vous êtes capable d’estimer la juste valeur et lancez-vous.

Les opportunités sont là, il faut savoir les saisir quand elles se présentent et vous verrez que vous pourrez en tirer des bénéfices.

Merci Frédéric pour cet excellent article, deux bons plans pour gagner un joli extra d’argent.

11 Commentaires ... et vous?

  1. Merci pour cet article et ces deux pistes très pertinentes. L’achat de vêtement 70ies ? Yeah, ça me fait furieusement penser à l’histoire de Sofia Amorouso, fondatrice de Nasty Gal. Elle a monté un véritable empire de la mode en faisant les friperies et en commençant par vendre sur Ebay. Bon, ok elle a fait faillite (ça arrive même aux meilleurs 😉 ). Mais dans la série inspirée par son personnage (Girl Boss, sur Netflix), elle rabat le caquet d’un vendeur avec ce simple conseil : « know your business » Connais ton business ! Et c’est particulièrement vrai si tu veux faire de l’achat-revente comme expliqué dans la deuxième partie de l’article.
    Perso, j’ai eu un dépôt vente de puériculture (oui, j’ai mis la clé sous la porte, pas assez rentable) et ce qui me rapportait de quoi payer mon loyer, c’était l’achat en brocante de matériel de puériculture et revente en occasion dans mon magasin. En brocante, les familles veulent se débarrasser, et c’est là que tu auras les tarifs les plus intéressants. Ok, c’est délicat d’acheter 2 ou 3 vélos le même jour 😉
    Par contre, il faut veiller à ne pas dépasser les limites légales de l’achat revente (là, j’avoue j’ai un peu la flemme de chercher :p )

    Post a Reply
    • Haha Marina j’adore la référence, j’ai vu la série sur Netflix et j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Surement ma fibre entrepreneuse!

      Post a Reply
  2. En bref.. et un peu cliché…. achetez quand l’offre est trop importante…. vendez quand la demande est à son paroxysme 🙂

    C’est un peu le même quand vous faites vos réserves de mazout pour l’hiver 🙂

    Merci Nico

    Post a Reply
  3. Bof vous n’avez rien inventé ! J’ai eu une boutique de petite brocante et vêtements vintages et j’ai du arrêter au bout de 2 ans….. Cela ne rapporte rien Trop de concurrence sur internet pour revendre ! Les vendeurs ne sont pas idiots ils revendent personnellement leur meilleurs articles sur les sites tels que Leboncoin, e-bay, priceminister… Et uniquement les articles bas de gamme à quelques euros en vides-greniers !

    Post a Reply
    • Merci Nicolas et Frédéric, pour cette idée amusante et intéressante.
      Je suis bien d’accord pour laisser tomber les stands pro, ce n’est même pas intéressant pour un achat personnel…
      Bonne piste pour les livres, et tant mieux, parce que quand je fais des vides-greniers, je suis saoulée par les vielles fringues importables et les jouets pour gosses qui sortent du mac do…
      En plus, je fonctionne déjà comme ça d’une certaine manière, je n’achète jamais de livre, car j’ai un circuit sur amazon.
      C’est à dire que j’ai vendu mes vieux livres et qu’avec le prix de ceux-ci, j’en achète d’autres, que je revends ensuite, résutat = système auto-financé!
      à très vite ^^

      Post a Reply
    • Bonjour Hélène, non rien n’a été inventé. C’est d’ailleurs rare d' »inventer » quelquechose vous savez! Mais je trouvais ça intéressant de partager ce témoignage qui prouve que c’est possible et que ça marche même en 2017

      Post a Reply
  4. Bonjour,
    En effet, on y pense en général lorsqu’on veut vider sa maison mais pas assez en tant que business.
    Pourtant, acheter d’occasion à des particuliers (en brocantes ou sur le net) à bas prix et revendre à un prix plus élevé est une méthode qui fonctionne très bien.

    On peut jouer sur la saisonnalité ou bien sur un produit abîmé que l’on peut remettre en état ou encore acheter des lots (jouets, livres, etc) pour faire baisser le prix et revendre au détail. C’est tout le principe de créer de la valeur pour l’acheteur final.

    Finalement, c’est un petit business que l’on peut se créer et qui permet des compléments de revenus plutôt sympas ! Je le pratique d’ailleurs toute l’année et c’est vraiment facile.

    Merci pour cet article très pertinent !

    Post a Reply
    • Oui, réparer quelquechose d’abîmé est également une bonne idée: notamment les jouets, les meubles….
      tu dis faire cela toute l’année, combien gagnes-tu environ?

      Post a Reply

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

35 Partages
Partagez33
Épinglez2