Tout savoir sur MaPrimeRénov’

Vous l’avez sans doute appris, la loi de finances pour 2020 a prévu de supprimer le crédit d’impôt de transition énergétique, connu sous l’abréviation CITE. A la place, vous trouverez prochainement une prime pour la réalisation des travaux de rénovation énergétique, appelée MaPrimeRénov’. Il s’agit d’une aide accordée par l’Etat pour aider les ménages à réaliser des travaux de rénovation permettant de faire des économies d’énergie. Mais qui peut bénéficier de cette aide ? Comment MaPrimeRénov’ est-elle versée ? Quels sont les critères d’éligibilité ? Aujourd’hui, nous faisons le point sur ce nouveau dispositif d’aides financières.

Zoom sur cette nouvelle prime

Depuis le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique n’existe plus. Le CITE a en effet été abrogé par la loi de finances 2020 et remplacé par MaPrimeRénov’. Cette prime est entièrement consacrée aux ménages les plus modestes, et est fusionnée avec l’aide ANAH Agilité. Il faut toutefois savoir que le CITE est maintenu jusqu’au 31 décembre 2020 pour les ménages ne pouvant pas bénéficier de MaPrimeRénov’. Dès le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ sera étendue à tous les ménages, sauf pour les plus aisés. Cette aide permet d’améliorer le confort de votre logement, et de le rendre plus en adéquation avec les critères écologiques. L’objectif de cette aide étatique est de simplifier les aides à la rénovation énergétique. Elle permet d’améliorer la qualité de service et simplifie grandement les démarches pour 50 % des Français qui peuvent prétendre à l’obtention de cette prime. Le remplacement du CITE par une prime pour les ménages modestes se fait selon les conditions de ressources de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah). Il faut savoir que c’est une démarche en ligne qui permet de faire la demande de cette aide. Elle peut financer la majeure partie des travaux de rénovation, et notamment l’isolation, la ventilation, l’audit énergétique réalisé par un professionnel, ou encore le changement du mode de chauffage. Ces travaux doivent permettre concrètement d’améliorer la qualité énergétique du logement, et ces faits doivent être prouvés. Les travaux les plus performants sont évidemment les mieux financés ! Mais attention, tout le monde n’y a pas le droit. Il faut bien vérifier votre éligibilité avant de lancer vos travaux.

Tout savoir sur MaPrimeRénov' (1)

Les bénéficiaires de cette nouvelle prime

Vous l’aurez compris, tout est lié à vos revenus. Seuls les ménages les plus modestes peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’. Il faut remplir plusieurs conditions pour pouvoir espérer bénéficier de cette aide étatique à la rénovation énergétique. Tout d’abord, vous devez être propriétaire de votre logement. Ce dernier doit avoir été construit il y a plus de deux ans. Il est obligatoire de l’occuper comme résidence principale, et de faire réaliser les travaux par une entreprise RGE (c’est-à-dire Reconnues Garantes de l’Environnement). Ensuite, vous ne devez pas dépasser un certain plafond de ressources. Pour bénéficier des aides, il faut afficher des ressources inférieures à certains plafonds. On parle de revenu fiscal de référence à ne pas dépasser en 2020 pour prétendre au versement de MaPrimeRénov’. Sachez qu’il existe un outil en ligne sur le site du Gouvernement permettant de simuler votre éligibilité ou non à ce dispositif. Vous pouvez donc vous connecter gratuitement à cet espace pour vérifier si oui ou non vous pouvez prétendre à ce soutien de la part de l’Etat.

Le montant de cette nouvelle prime

Bien évidemment, le montant de MaPrimeRénov’ n’est pas fixe et dépend, comme nous vous l’avons expliqué, de vos ressources. Toutefois, pour vous donner une idée du maximum que vous pourrez toucher, sachez que le montant de MaPrimeRénov’ est plafonné. Le montant est de 20 000 euros par logement sur une période de 5 ans. Il est possible de bénéficier du CITE jusqu’au 31 décembre 2020 si vous n’êtes pas éligible cette année. Bien évidemment, ce n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’. La mise en place de la prime est progressive, tout au long de l’année 2020. Depuis le début du mois de janvier, il est possible de faire la demande en ligne. Le dépôt de dossier est donc déjà possible, mais les temps d’attente sont longs, car ils sont traités au fur et à mesure, dans leur ordre d’arrivée. Les premières aides sont versées à la fin du mois d’avril. Mais comme tout nouveau dispositif, il faut du temps pour sa mise en place. Avant de vous lancer dans la rénovation de votre logement, il est fortement recommandé de vérifier les plafonds de ressources ainsi que la liste des travaux finançables que nous vous avons énoncé ci-dessus. C’est ainsi que vous éviterez les mauvaises surprises… sachez enfin que le versement MaPrimeRénov’ est effectué par l’Anah. Seuls les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’une avance. Pour les autres, ils devront être en mesure d’avancer les frais liés à leurs travaux de rénovation et toucheront leur prime plus tard.

Si comme moi tu souhaites économiser 200€ sur ta facture EDF, n’hésites plus et appelles ce numéro 09 70 380 799 (en n’oubliant pas de mentionner ABC Argent) ou rends-toi sur cette page. Grâce aux opérateurs alternatifs (ENI, Vatenfall, …) tu peux faire des économies!

Tout savoir sur MaPrimeRénov' (1)

L’accompagnement de cette nouvelle prime

Le Gouvernement a tenu à rappeler aux ménages désireux de faire des travaux de rénovation énergétiques qu’il faut faire preuve de prudence face à la diversité des aides à la rénovation. En effet, si vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pouvez bénéficier de différentes aides, dont MaPrimeRénov’. Mais seuls des experts connaissant parfaitement les dispositifs pourront vous accompagner et vous conseiller efficacement. L’Etat conseille aux Français d’être prudent face aux démarchages et aux pratiques abusives qui deviennent malheureusement courantes. Il n’est pas conseillé de signer immédiatement un acte d’engagement sans avoir lu l’intégralité du document et vérifier si les travaux envisagés sont nécessaires ou non. Malheureusement, certains professionnels peu scrupuleux n’hésitent pas à promettre monts et merveilles aux particuliers qui ne pourront peut-être finalement pas percevoir MaPrimeRénov’ après avoir payé leurs travaux. Les consommateurs doivent jouer la carte de la prudence et vérifier leurs droits avant de faire confiance aux démarcheurs. Sachez qu’une liste de professionnels reconnus par l’Etat est disponible sur le site du Gouvernement. Enfin, n’oubliez pas que vous disposez d’un délai de rétractation sans justification de 14 jours, et que vous pouvez vous en servir !

Vous l’aurez compris, la nouvelle aide MaPrimeRénov’ peut s’avérer très intéressante si vous êtes éligible. N’oubliez pas de vérifier vos droits avant de vous lancer dans la rénovation énergétique de votre logement. Faites confiance à des professionnels certifiés pour vous accompagner !

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1
×
×

Gagnez de l'argent facilement

Recevez nos méthodes et conseils chaque jour par e-mail :


0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp