Pourquoi le statut d’autoentrepreneur est-il nécessaire pour obtenir un complément de salaire ?

Si vous avez déjà un travail, mais que vos revenus ne vous suffisent pas, vous avez trois possibilités : demander une augmentation, trouver un travail qui vous rémunère mieux, ou trouver un complément de salaire. Évidemment, la troisième opportunité est toujours la plus accessible, mais à condition d’avoir le statut d’autoentrepreneur.

A-t-on le droit de travailler ailleurs quand on est salarié ?

Lorsque l’on est salarié, on dispose de certains droits, mais aussi de quelques devoirs. La transparence vis-à-vis de ses autres activités en fait généralement partie. Du moins, c’est le cas quand on est salarié dans plusieurs entreprises. Celles-ci ont le droit de connaître vos autres activités pour s’assurer qu’il n’y aura pas de conflits d’intérêts.

Le problème, c’est que bien souvent, les employeurs refusent que leurs travailleurs à temps plein aient un autre travail à côté. Pourtant, tous les métiers adaptés pour un complément de salaire peuvent tout à fait être pratiqués en plus d’une activité à temps plein. Le statut de salarié devient alors assez encombrant. Voilà pourquoi il est préférable d’être autoentrepreneur. À moins que votre contrat le stipule, vous n’avez alors aucune obligation de transparence.

La possibilité de facturer est un atout majeur

Si vous voulez obtenir un complément de salaire, vous allez devoir vous montrer particulièrement flexible. Quels que soient le métier que vous choisissez en complément et l’activité que vous menez, vos clients apprécieront votre disponibilité et votre rapidité d’exécution. L’une des conditions indispensables, c’est alors de pouvoir facturer vos prestations.

Sans facture, l’entreprise qui vous paye est obligée de vous rédiger un contrat et de déclarer vos revenus à l’URSSAF. Dans le cas d’un particulier employeur, c’est souvent un détail qui rebute définitivement. À l’inverse, si vous pouvez facturer, vous n’avez qu’à envoyer votre facture et un RIB pour être payé en toute l’égalité. Or, pour facturer, il faut être une entreprise ou une microentreprise.

Autoentrepreneur, un statut polyvalent

Pour finir, si le statut d’autoentrepreneur est particulièrement adapté pour les métiers adaptés aux compléments de salaire, c’est parce qu’il est flexible et polyvalent. Lorsque vous ouvrez une microentreprise, vous devez déclarer une activité principale auprès de l’INSEE. Cependant, vous n’avez aucune obligation légale de respecter cette catégorie d’activité.

Dans l’idéal, cette catégorie doit correspondre à votre source principale de revenus (en tant qu’autoentrepreneur), mais ce n’est pas obligatoire. Ainsi, lorsque vous êtes autoentrepreneur, vous pouvez gagner de l’argent avec à peu près tout ce qui vous passe par la tête, à condition de trouver des clients qui voudront bien vous payer pour vos services.

 

1 Commentaire... et le vôtre?

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1
×
×

Gagnez de l'argent facilement

Recevez nos méthodes et conseils chaque jour par e-mail :


0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp