7 Conseils Indispensables pour Parier Intelligemment durant la Coupe du Monde 2018

Dans quelques semaines sera donné le coup d'envoi de la Coupe du Monde 2018.

Si vous avez décidé de parier, voici quelques conseils à suivre pour maximiser vos gains (et réduire vos pertes).

Parier intelligemment c'est vraiment ce qui fera la différence entre des gains récurrents et la perte complète de votre capital… alors lisez bien cet article 😉

Cet article a été publié initialement juste avant la Coupe du Monde 2014 et a été mis à jour pour la Coupe du Monde 2018 de Football.

1. Gérer correctement votre argent

Dans le monde des paris en ligne, on se réfère souvent à la « bankroll ». C’est la somme d’argent que vous dédiez aux paris sportifs. Surtout, c’est la somme que vous pouvez vous permettre de perdre.

En effet, parier sur le sport n’est ni plus ni moins risqué qu’acheter des actions en bourse : vous n’avez aucune garantie de rentrer dans vos frais – malgré ce que beaucoup essaieront de vous faire croire, qu’il s’agisse de pronostiques ou de parts de société.

Il est donc essentiel de dédier uniquement une somme que vous êtes prêt à perdre. Si vous gagnez 1000 euros par mois, et décidez d’investir 1000 euros dans les paris sportifs, vous prenez un gros risque : celui de perdre une somme d’argent vraiment importante pour votre quotidien.

2. Ne parier qu'un très faible pourcentage de votre bankroll

Peu importe le montant de votre bankroll, à partir du moment où vous avez décidé combien vous alliez consacrer à celle-ci, il est temps de décider du montant de vos mises.

On parle alors d’unités.

Il est généralement conseillé de ne jamais miser plus de quelques % (de 1 à 3%) de votre bankroll sur un résultat. Donc, si votre bankroll est de 1000 euros, il est recommandé de ne pas parier plus de 30 euros sur un match.

L’idée est toujours la même : limiter le risque.

Et oui, vous avez bien lu. Un capital de 1000 euros.

3. Commencer avec un peu d’argent

Même si vous avez découvert le système du siècle, ne vous précipitez pas. Essayez de suivre le système en utilisant une bankroll de 100 euros. Ce n’est pas beaucoup, mais vous ne risquez « que » 100 euros.

Ou encore mieux : ne pariez pas encore sur le système. Attendez de vérifier qu’il fonctionne, étudiez bien les différents paris proposés chaque jour et entrainez-vous à placer les paris sans jouer de l’argent réel. Cela s'appelle parier à blanc ou parier sur papier.

Quand vous serez sûr de vous, vous pouvez y aller.

4. Etre inscrit sur plusieurs sites de paris sportifs

Tous les sites de paris sportifs ne proposent pas les mêmes cotes pour un match donné. Celles-ci peuvent parfois varier du tout au tout, notamment pour les résultats moins probables (cotes supérieures à 2.50). Il n’est pas rare de voir des différences de 0.20 entre deux sites, l’un d’entre eux proposant le résultat à 2.50 et l’autre à 2.70.

Sur un match, c’est pas énorme, mais imaginez qu’au cours de l’année vous gagnez 100 mises à 1 euros. Cette différence de cote de 0.20 se transforme alors en 20 euros. Pas aussi négligeable, non ?

Mon conseil est donc d’être inscrit sur plusieurs sites de paris sportifs et de comparer les cotes. Il existe des sites qui vous aident à comparer les cotes.

Je vous recommande particulièrement  Parions Sport, qui offre un premier pari remboursé jusque 150 euros à tous les nouveaux inscrits.

Netbet est très bien également, puisqu'il rembourse jusqu'à 100 euros votre premier pari si celui-ci est perdant.

5. Profiter des bonus… avec précaution

Puisqu'on parle de bonus, je dois vous avertir.

Les sites de paris sportifs savent comment faire pour attirer les nouveaux joueurs : ils offrent des bonus très intéressants, sorte d’ « argent gratuit » facilement gagné.

Quand on vous propose 100 euros de bonus pour 100 euros déposés sur votre compte, c’est difficile de refuser, car la première idée qui vient à l’esprit est « on vient de me donner 100 euros, gratuitement en plus ».

Le problème c’est que justement, ce n’est pas gratuit. Ces sites essaient de vous faire croire que le bonus est sans conditions, mais ce n’est pas le cas. Pour pouvoir retirer de son compte le montant du bonus, il est parfois nécessaire de parier jusque 3 fois le dépôt ET le bonus, sur des cotes supérieures à 1.7. Impossible donc de parier sur la très probable victoire du Brésil contre le Lichtenstein pour pouvoir assurer son bonus, car la mise ne comptera pas pour la validation du seuil. Et si vous n’atteignez pas ce seuil, le site vous empêchera de retirer votre bonus et parfois même votre dépôt.

6. Choisissez le bon pronostiqueur

Des pronostiqueurs (ou tipsters), il y en a plein. Si vous voulez optimiser vos gains, il est souvent nécessaire de suivre un ou plusieurs pronostiqueurs à succès.

Cependant, tous ne sont pas aussi transparents qu’ils le prétendent. C’est pourquoi il faut vous méfier des absences de preuves ou des promesses de remboursement. Comme on ne peut jamais être sûr de la véracité des preuves (si elles existent), le mieux c’est encore de suivre le pronostiqueur pendant plusieurs semaines voire mois et voir si ses paris rapportent ou non.

On dit souvent qu'il faut au minimum un historique de 1000 paris pour savoir si un parieur est vraiment bon. Avec moins de paris, ça pourrait juste être du à de la chance ou quelques séries positives…

Si vous souhaitez découvrir le monde des paris sportifs sans trop vous risquer, je vous recommande le programme 350 euros en France 🇫🇷, et le programme 400 euros en Belgique 🇧🇪, les deux sont gérés par Pierre, un parieur professionnel avec qui je travaille depuis plusieurs années déjà.

D'ailleurs, puisqu'on en parle, attention à ceux qui se prétendent “parieur professionnel” et vendent leurs pronostics. Un vrai parieur professionnel n'aura pas besoin de vendre ses pronostics pour gagner de l'argent (dans ces deux programmes, Pierre vous aide à bien parier et optimiser vos bonus de bienvenue, mais ne vous propose pas des pronostics sur qui va gagner et qui va perdre).

 

7. Faire preuve de sang-froid et de patience

Une fois de plus, parier sur le sport n'est pas une science exacte. Comme pour le poker ou la roulette, il y aura des séries de victoires et de mises remportées, et des séries de défaites et de mises perdues. J'ai moi-même engrangé en 2014 près de 700 euros grâce à un système de pari sur ses 4 premières semaines d'utilisation, pour ensuite perdre quelques centaines d'euros les 2 semaines suivantes… puis finalement tout perdre.

Parfois, il faut juste être un peu patient : les mises victorieuses reviendront très vite. Si dès que vous perdez, vous retirez votre argent, alors vous ne saurez jamais si c'était juste une tendance passagère ou durable. D'ailleurs, rappelez-vous, vous avez décidé de dédier une certaine somme aux paris sportifs. Elle est donc prévue pour ce genre de séries noires. Soyez patients et attendez que la tendance positive reprenne ses droits – ou que votre bankroll soit epuisée.

Conclusion

Suivre ces quelques conseils peut faire la différence entre perdre et gagner de l’argent grâce aux paris sportifs, et entre gagner 10 euros par mois et 100 euros par mois. Ne les négligez donc pas.

Merci à http://www.parier-coupe-du-monde.fr/ pour l’image de ce post.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment J'ai Gagné 170 Euros en un Weekend … Sans Ordinateur! - […] n’est pas la première fois que je vous parle de ZCode. J’en ai parlé ici, et là, et même…
  2. Les 4 Meilleurs Sites de Paris Sportifs pour la Coupe du Monde - […] je l’ai déjà évoqué dans ma liste de 7 conseils pour parier intelligemment durant la Coupe du Monde (et…
  3. 12 idées pour gagner de l’argent durant la Coupe du Monde 2018 - ABC Argent - […] Parier n’a rien de simple. Il faut savoir parier intelligemment. […]

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez10
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp
10 Partages