_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"https://www.abcargent.com","Category":"https://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"https://www.abcargent.com/2017/12/","Post":"https://www.abcargent.com/micro-services-1000-euros/","Page":"https://www.abcargent.com/350-euros-inscrit/","Attachment":"https://www.abcargent.com/micro-services-1000-euros/profil-patrice/","Nav_menu_item":"https://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"https://www.abcargent.com/?omapi=smi0lghyztshxx7howvn","Feedback":"https://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

Gagner de l’argent … en arbitrant des matchs

Lorsque l’on va voir un évènement sportif, on regarde souvent les différents participants, l’ambiance, mais aussi l’arbitre ou les arbitres. Peu de gens le savent, mais arbitrer est accessible à tous. Et c’est surtout une belle manière de gagner de l’argent. Voici toutes les informations et les astuces pour devenir arbitre.

Gagner de l’argent avec l’arbitrage ! Comment c’est possible ?

Les arbitres officiels sont rares. Cette fonction qui est réputée comme difficile par l’opinion publique n’attire pas beaucoup de candidats. Pourtant, c’est une activité qui prend peu de temps et qui est indemnisée ! Conscient qu’arbitrer demande un fort investissement personnel, les différentes fédérations vous paient le temps de préparation de la rencontre sportive ainsi que le déplacement par rapport à un barème kilométrique définit chaque saison, et ce quel que soit le niveau de l’arbitre ! Plutôt une bonne affaire non ?

Mais dis-moi, pourquoi c’est un bon moyen d’arrondir ses fins de mois ?

Parce que les indemnités d’arbitrage sont très intéressantes par rapport au temps passé. Il faut compter 1h de préparation avant le match, la durée de la partie puis 15 minutes après la rencontre pour remplir les différentes tâches administratives. Pour cela, l’indemnisation est attractive, et ce dans tous les sports. Par exemple, dans les Yvelines, arbitrer le basket revient à une indemnité de préparation comprise entre 20€ et 27.50€ par match + 0.36cts du kilomètre. Pour un match de football dans la Loire, l’indemnité minimale pour un match est de 52€. Alléchant n’est-ce pas ?

Et alors, tout le monde peut devenir arbitre ?

Cela dépend des sports. Par exemple, au basket, il faut être un affilié à la fédération française de basket pour devenir arbitre, sous-entendu avoir jouer auparavant. A contrario, dans le monde du football, pas besoin d’avoir pratiquer avant. Il suffit de passer les différentes formations principales ainsi que « l’examen final ». Rassurez-vous en parlant d’examen, il n’y a rien de sorcier si l’on suit correctement la formation. Ensuite, il est généralement conseillé de faire partie d’un club lorsque l’on est arbitre, ne serait-ce que pour la vie en communauté mais également pour pouvoir se faire rembourser son équipement de base, par exemple. Il y a une autre condition qui est celle de l’âge, mais globalement, on peut devenir arbitre dès 15 ans jusqu’à un âge qui dépend des capacités physiques de chacun.

Mais devenir arbitre, ça coûte cher ?

Encore une fois, tout dépend des sports, mais d’un point de vue générale, non. Comme évoqué dans le premier paragraphe, les fédérations sont à la recherche d’arbitres, ce n’est donc pas dans leur intérêt de vous faire payer une formation. Il y a un équipement de départ à avoir, mais généralement celui-ci est payé par votre club. Néanmoins, quel que soit le sport, s’il y a un investissement de départ, celui-ci est très rapidement remboursé. Lorsque l’on débute, on peut faire un match par weekend, soit si l’on se base sur l’indemnité du football évoquer plus haut, plus de 200€ par mois. Et si en plus vous faites du covoiturage pour vous déplacer sur vos lieux de matchs, ça fait encore plus de revenus. Que des avantages !

Mais il y a quand même des qualités requises non ?

On va dire que certains traits de personnalité sont des avantages pour devenir arbitre. On peut penser notamment à avoir une autorité naturelle (sans être autoritariste), être organisé, ou encore être sportif. D’ailleurs, ce qui est bien avec l’arbitrage, c’est que tout sportif peut faire du sport en étant indemnisé. Car même si cela varie en fonction des sports (être arbitre au tennis ne demande pas les mêmes qualités physiques que pour le rugby par exemple), arbitrer est un très bon moyen pour faire une bonne quantité de sport et parfois éliminer le stress, mais aussi les calories. Néanmoins, si vous n’êtes pas sportif de nature, cela se travaille, et avec un tout petit peu d’entrainement, on atteint rapidement le niveau requis. Sachant que dans beaucoup de sport, au niveau de débutant, il n’y a pas d’examens physiques pour l’arbitrage.

 

Arbitre

Alors ? Prêt à diriger ton premier match ?

 

Ça m’intéresse mais… J’ai peur que l’arbitrage prenne trop de temps dans ma vie…

Pas de panique ! L’arbitrage est la souplesse absolue ! Vous n’êtes pas obligés d’officier tous les weekends. Par exemple, dans le football, il faut faire 16 matchs minimum au total dans une saison de 9 mois, donc sur environ 40 weekends ! Et bien entendu, si vous êtes disponible, vous en faites plus ! Enfin une activité qui offre de la souplesse !

Super, ça m’intéresse ! Je veux devenir arbitre demain !

Malheureusement, il ne sera pas possible d’être arbitre dès demain. Etablir le dossier nécessaire peut prendre plusieurs semaines, et cela varie en fonction des sports. En ce qui concerne le football, il faut notamment un électrocardiogramme et une échographie cardiaque. Et prendre rendez-vous chez le cardiologue, ça peut parfois prendre un peu de temps… Mais ne vous découragez pas ! Une fois ces quelques semaines passées tout sera bon !

En résumé pour devenir arbitre il faut…

S’intéresser un minimum au sport dans lequel on souhaite arbitrer, il faut être rigoureux et sérieux dans ce que l’on fait (comme dans tout d’ailleurs) et il faut être en « bonne santé » afin d’avoir un avis favorable des équipes médicales. Il faut également être motivé, et savoir s’adapter aux différentes personnes que vous rencontrerez chaque week-end. A part ces quelques petites contraintes, arbitrer est quelque chose faisable par toute personne qui aime le sport. Et c’est surtout une opportunité avec plein d’avantages !

Ah bon ? Quels avantages ?

Comme évoqué plus tôt, il y a la possibilité du covoiturage lors de vos trajets, afin d’optimiser vos revenus ; c’est aussi un job avec une grande flexibilité par rapport à votre emploi du temps personnel, et puis la formation est gratuite ou payer par votre club ! Que du positif. En plus, les revenus d’arbitrage ne sont pas imposables ! En effet, comme vous avez pu le remarquer, seul le terme d’indemnité est utilisé et non le mot salaire. Comme il s’agit avant tout d’un dédommagement, les indemnités d’arbitrage sont considérées par l’Etat comme des « bénéfices non commerciaux » et vous n’êtes pas taxés sur ces revenus (à condition que vous ne dépassez pas les 14.5% du plafond annuel de la sécurité sociale, soit 5516€ en 2015). Enfin, dans certains sports comme le foot, avoir la licence d’arbitre vous donne la possibilité d’accéder à tous les stades de votre ligue gratuitement, y compris dans les championnats professionnels ! Trop bien non ? Et puis n’oubliez pas ! Si vous êtes sérieux dans votre job, il y a des possibilités d’évolution, et donc d’engranger plus d’argent. Enfin, si vous vous voulez vous entrainer dans votre salle de sport habituelle, pensez à l’application gympact qui rémunère votre assiduité en matière d’entrainement sportif !

Super ! Je veux me renseigner, comment faire ?

C’est très simple ! Il suffit de rechercher les informations sur chaque site internet des fédérations locales. Par exemple pour devenir arbitre de rugby en Gironde, c’est ici, pour devenir juge-arbitre au tennis dans le 44, c’est ici, ou encore pour devenir arbitre de foot à Lille c’est . Surtout en cas de manque d’information n’hésitez pas à contacter les différentes ligues, comités ou districts de votre région ou de votre département. Il faut aussi noter que les candidatures sont généralement ouvertes en début (vers septembre) et en fin de saison (généralement vers juin). Toutes les candidatures qui respectent les quelques conditions données par chaque sport sont automatiquement acceptées ! Et il n’y a pas de limites maximales de postes, donc tout le monde à sa chance de réussir ! Yeah !

Cet article a été écrit par Pierre Crozier, et si vous voulez en savoir plus, vous pouvez le contacter par email à l’adresse pierre.arbitre@gmx.fr.

Merci à Pierre et à Tous Arbitres pour les deux photos qui illustrent cet article.

6 Commentaires ... et vous?

  1. Hello,
    Super article ! Est-ce qu’une femme peut aussi devenir arbitre ? J’avoue que c’est quelque chose qui m’intéresse étant donné que je fais déjà beaucoup de sport !

    Post a Reply
    • Bonjour Liliane,

      Je ne vois aucune raison empêchant les femmes d’être arbitre, donc je dirais qu’en toute logique, oui, c’est possible.

      A toi de te renseigner via les différents liens partagés dans cet article 🙂

      Nicolas.

      Post a Reply
      • Merci pour ton avis ! Je me renseignerai sur les sites que tu as cités 🙂

        Post a Reply
  2. C’est une excellente idée ! Je n’y avais jamais pensé avant. En plus, j’adore le foot. 😀

    Post a Reply
    • J’avoue que quand on m’en a parlé, j’ai été plus que surpris. C’est une idée originale et qui prouve qu’il faut parfois faire appel à son imagination. Et surtout, qu’il y a toujours quelquechose que l’on peut valoriser (talents, services…)

      Post a Reply
    • Si tu as besoin de plus d’informations n’hésite pas à me contacter via l’adresse mail en bas de l’article 🙂

      Post a Reply

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

27 Partages
Partagez27
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp