_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/07/","Post":"http://www.abcargent.com/economie-collaborative/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/gagner-de-largent-internet-non-2017-57-idees-89-sites/airbnb/","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

Tester des produits : un bon moyen de gagner de l’argent depuis chez soi ?

Qui n’a jamais reçu un échantillon gratuit à la sortie du métro ou profité d’une dégustation offerte au supermarché ? Désormais, grâce à internet, il est possible de tester des produits depuis chez soi et parfois même d’être rémunéré. Montant moyen du dédommagement, fonctionnement de ces plateformes et principaux pièges à éviter : une fois de plus, Abcargent.com vous dit tout.

Un chèque-cadeau d’une valeur de 10 euros, c’est ce qu’a gagné Sylvain F. de Clermont-Ferrand après avoir participé à un test via la plateforme Testerdesproduits.fr. Ce site fait partie des nombreux autres qui ont fleuri sur la toile ces dernières années et proposent de tester un nouveau shampoing ou encore la dernière soupe déshydratée. Hygiène, beauté, alimentation, loisirs, téléphonie : rares sont les secteurs qui ont échappé à cette déferlante. Les marques surfent sur la vague du travail à domicile pour booster leur stratégie marketing.

Cela ne coûte rien d’essayer… et peut même rapporter gros

A l’origine de ce mouvement, il y a une volonté des marques de recréer du lien avec le consommateur. D’où le développement du marketing collaboratif ou participatif. Certains parlent de WOM Marketing pour « Word of Mouth » (bouche à oreille, en français). D’après ce livre blanc, 91% des internautes indiquent que les avis des autres consommateurs constituent la source numéro 1 d’information dans leur décision d’achat et 87% affirment avoir plus confiance dans les avis consommateurs que dans les revues techniques des spécialistes. Les marques ont donc raison de miser sur vous pour assurer la promotion de leurs produits. Vous en êtes les meilleurs ambassadeurs.

Qu’est-ce que vous avez à y gagner ? Soyons honnêtes, on ne peut pas parler d’une véritable rémunération. La plupart des sites récompense ses utilisateurs en les autorisant à conserver les échantillons qu’ils ont reçus. Certains distribuent des chèques-cadeaux valables dans une série d’enseignes. D’autres encore acceptent de verser un dédommagement dont le montant est connu à l’avance sous forme de chèque bancaire. Les sommes versées varient entre 5 et 10 euros. Pour certains, le gain peut même atteindre 1 000 euros à l’année. Leur secret ? Etre assidu et bien sélectionner les tests auxquels ils candidatent.

Un conseil pour bien sélectionner vos tests, réfléchissez-y à deux fois avant de foncer tête baissée. Le plus souvent, lorsque vous êtes inscrits sur un de ces sites, vous recevez un email de notification au lancement d’une nouvelle campagne. Cet email comporte des indications sur le profil recherché. Sexe, âge, animal de compagnie, permis de conduire, véhicule, lieu de résidence : autant de critères qui doivent vous permettent de cibler les tests qui vous correspondent le plus. C’est un bon moyen d’optimiser son temps. Autre conseil : évitez les tests les plus prisés comme ceux portent sur les produits de beauté ou les cosmétiques, ou encore ceux qui visent à vous faire découvrir des denrées alimentaires. De nombreuses personnes voient les tests de produits comme une opportunité de remplir leur armoire de salle de bain ou leur réfrigérateur. En réalité, les montants en jeu ne sont pas significatifs et vous allez dépenser beaucoup de temps pour un gain bien faible en bout de course. Privilégiez plutôt les tests pour de grandes marques d’électro-ménager ou de produits high-tech. Ils sont moins fréquents mais le gain à la clé est plus intéressant. Un aspirateur, un GPS, une tablette numérique : ça fait envie, non ?

Tester des produits : par exemple des bieres

Tester des jus de fruits, ça vous dit?

Tester des produits, ce n’est pas donné à tout le monde

Devenir testeur de produit ne s’improvise pas. C’est même carrément déconseillé pour certaines personnes. Ainsi, si vous voulez gagner beaucoup d’argent très rapidement, si vous n’avez pas le temps, si vous êtes allergique aux formalités et n’aimez pas remplir des tas de formulaires en ligne, si vous tenez à maintenir une muraille de Chine entre votre vie publique et votre vie privée ou encore si vous êtes sensible à certains produits (en particulier cosmétiques), alors passez votre chemin !

Concrètement, quels sont les critères pour participer à un test de produits ? La réponse à cette question rejoint ce que je viens de vous expliquer. Ce n’est pas un tirage au sort. A chaque test, sa série de critères à respecter. Il n’y a donc pas de liste préétablie. La règle du « premier arrivé, premier servi » ne s’applique pas non plus. La plus-value des plateformes que je vais vous présenter, c’est de présenter aux marques des candidats triés sur le volet. Seule condition, peut-être : vivre dans une localité desservie par les transporteurs habituels. Car tout commence au moment du déballage du colis…

Trois catégories de plateformes

Avant toute chose, il faut s’inscrire sur un ou plusieurs sites. Or, ce ne sont pas les plateformes qui manquent. On peut les regrouper en trois catégories : 

  • Première catégorie, les sites qui se chargent de répertorier les bons plans et les remises d’échantillons gratuits : Mesechantillonsgratuits.frEchantillonsclub.com, la rubrique échantillons du site Moins-depenser.com, Monsieurechantillons.com ou encore Missechantillons.fr. Sur ces sites-là, on ne vous demandera pas forcément votre avis. Ces opérations s’inscrivent généralement dans le cadre d’un lancement de produit et sont destinées à vous donner envie d’acheter et d’en parler à votre entourage. Vous n’allez pas gagner de l’argent mais en économiser, si tant est que vous ayez eu besoin ou envie d’acheter des sous-vêtements de nuit jetables ou des croquettes pour chat saveur saumon. De plus, ce n’est pas avec les échantillons gratuits que vous allez faire fortune.
Tester des échantillons gratuits

Vous pouvez recevoir des échantillons gratuits et les tester

  • Troisième catégorie, les plateformes de marketing collaboratif. C’est la toute dernière génération de sites web dédiés au test de produits, avec en tête trnd et Sampleo. Ces startups ont tout bonnement créé un nouveau marché qui n’existait pas auparavant et ont déjà réalisé leurs rêves d’expansion internationale, du moins pour la première. C’est en préparation pour la seconde. On a donc affaire à de grosses machines qui signent des contrats avec de grandes marques. Si vous êtes recruté par une d’entre elles, il va falloir vous retrousser les manches car de simple « testeur », vous allez devenir « ambassadeur » du produit.

La mode des plateformes collaboratives

Les plateformes de marketing collaboratif ne vous demandent pas simplement de donner votre avis mais aussi de faire la promotion du produit en le présentant à votre entourage, en vous photographiant ou en vous filmant avec lui, en publiant des articles sur les réseaux sociaux et en postant des avis (positifs, cela va sans dire) sur les sites des distributeurs ou les forums de consommateurs.

C’est un bon moyen pour les marques de contrer l’avalanche de commentaires négatifs qui sont toujours plus nombreux et davantage mis en avant. Un système de traçabilité est mis en place via des robots qui scannent le net pour vérifier que vous avez bien rempli votre mission. Vous mettez clairement votre crédibilité en jeu et, si ces tests sont un peu mieux rémunérés, pas question de les multiplier. Il paraît difficile, en effet, d’être ambassadeur d’une marque un jour et défenseur de sa principale concurrente le lendemain.

Un test de A à Z

Tester des produits ce n’est pas si dramatique que cela. Vous n’allez pas vous muer en rat de laboratoire ; les tests de produits sont très différents des essais cliniques dont je vous ai déjà parlé sur ce blog. Du coup, les effets secondaires sont limités. Il se peut que vous ayez à tester un produit qui n’est pas encore sur le marché et dont la recette n’est pas encore tout à fait stabilisée. Mais n’ayez crainte, à part si vous êtes très sensible aux allergies, il ne devrait pas vous arriver grand-chose. Cette précision étant faite, quelles sont les principales étapes d’un test ?

Commençons par le commencement. Une fois votre inscription finalisée, il ne vous reste plus qu’à candidater à un test. La plupart des sites sérieux trouvent leur plus-value dans la sélection des profils de testeurs. Pour certains, c’est un peu le hasard qui décide comme sur Test-produit.labelleadresse.com qui vous propose de devenir ambassadeur d’un produit en cumulant un maximum de points à travers des quiz ou des jeux. Pour d’autres, c’est un véritable travail de fourmi qui permet de faire émerger les meilleurs candidats à l’instar de ce que fait Sampleo. Comme il y a toujours plusieurs campagnes simultanées et qu’elles sont mises à jour très régulièrement, il est préférable de vous rendre très régulièrement sur le site de l’organisateur pour être sûr de ne pas rater le test qui est fait pour vous.

Car c’est bien de personnalisation dont il est question. Lorsqu’elles investissent dans ce qui s’apparente autant à une étude de marché qu’à une campagne publicitaire, les marques veulent être certaines d’atteindre leur cible. Exemple : ce fabricant de petit électroménager qui vient de sortir sa tondeuse à barbe dernier cri préférera la tester auprès d’un hipster du 11e arrondissement parisien ou de la Croix-Rousse à Lyon plutôt que du quadra vivant en zone rurale qui se rase une fois par semaine. Un petit conseil : vous ne connaissez pas la nature des profils recherchés à l’avance. Mieux vaut donc multiplier le nombre de candidatures sur un nombre réduit de sites (à moins que vous n’ayez des journées entières à consacrer à cette activité) pour être sûr(e) de maximiser vos chances.

Testeur de produit : ce n’est pas la panacée, mais c’est sympa quand même

Une fois le questionnaire de sélection rempli, si votre profil correspond, vous recevez un coup de fil ou un mail vous indiquant que vous êtes sélectionné(e) pour participer à la campagne. Certains sites organisent des réunions physiques dans des bars ou des salles de réunion. Mais l’ère des entretiens individuels et des focus groups semble révolue. Désormais, vous recevrez bien plus probablement votre produit par voie postale. Il ne vous reste plus qu’à déballer le colis et à vous de jouer !

Selon le type de campagne, vous aurez des questionnaires à remplir, des photos à envoyer… A l’issue du test, vous pouvez conserver le produit essayé. L’utilisatrice de ce blog inscrite sur le site de Sampleo a par exemple reçu un album photo et un aspirateur avec une moyenne d’un produit par an. Testerdesproduits.fr, dont nous vous parlions en introduction, propose quant à lui un dédommagement sous forme de chèques-cadeaux Carrefour, Amazon, Decathlon ou Auchan. Cette indemnisation peut aussi prendre la forme d’un chèque bancaire ou d’un paiement en nature, du matériel informatique par exemple.

Pour résumer, il est possible de gagner de l’argent en testant des produits. Mais il ne faut pas s’attendre à gagner des mille et des cents. Surtout à la faveur du développement du WOM Marketing qui fait la part belle à la personnalisation et au marketing viral. Les nouveaux tests de produits sont de moins en moins anonymes et reposent de plus en plus sur des personnalités, un état d’esprit et, par-dessus tout, une parfaite maîtrise des outils du web. A commencer par les réseaux sociaux.

C’est donc surtout un moyen de s’amuser et de se mettre en scène avec un produit, de mettre du beurre dans les épinards et de recevoir, deux à trois fois par an maximum, des produits récents. Seule exception : les animateurs de blogs semi-professionnels, notamment dans l’univers de la déco ou de la beauté. Mais là, on change de dimension.

Et sinon …

Si vous pensez que tester des produits ce n’est pas pour vous, je propose sur mon blog plein d’autres idées pour gagner de l’argent: le covoiturage, la location sur Airbnb, les sondages rémunérés, donner des cours particuliers… Vous pouvez retrouver toutes ces idées dans cet article, ou si vous préférez, dans un autre article je vous présente une liste de sites web qui vous rémunèrent (un peu ou beaucoup) pour vos actions en ligne.

Cet article n’a pas été rédigé par moi-même mais par un rédacteur que j’ai payé pour cela. Qu’en avez-vous pensé? Et plus généralement, que pensez-vous de cela? Tester des produits, c’est pour vous?

5 Commentaires ... et vous?

  1. C’est bon mais c’est tres long court svp

    Post a Reply
  2. Pour ma part, j’économise 10 €/semaine donc 40 €/mois. On est 2 donc 40 € × 2 = 80 €. Au bout de 2 ans j’ai 80 € × 24 mois = 1920 €. J’ai eu 1 chat blessé l’année dernière. J’en ai eu pour 800 € et 1 autre cette année, pour 180 €. Donc 800 € + 180 €= 980 €. Donc 1920 € – 980 € = 240 €. Il me reste 240 €. Si j’avais pris 3 assurances pour mes 3 chats j’aurais payé minimum 20 € par chat et par mois donc 60 € × 24 mois = 1440 €. On m’aurait remboursé 800 € + 180 € = 980 €. Mais … je n’aurais plus rien… Je pense être gagnante.

    Post a Reply
    • Bonjour Yvette,

      Merci pour votre email, mais pourriez-vous préciser où vous avez effectué vos économies exactement? Avez-vous testé un produit? J’avoue être un peu confus car ce commentaire intervient dans l’article « Tester des produits » et vous parler d’économies sur les frais d’assurance.

      Merci d’avance.

      Nicolas.

      Post a Reply
  3. Je rectifie pardon !… 1920 € – 980 € = 940 €. … De toutes façons, je pense être gagnante…

    Post a Reply
  4. Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant.

    Dans la première catégorie, pouvez-vous s’il vous plaît me citer le meilleur des sites que vous proposez.

    Cordialement,

    Amelie.

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. 20 Idées Pour Arrondir Ses Fins de Mois Difficiles - […] Je vous en dis plus dans cet article sur les tests de produits. […]
  2. Testeur de Medicament : de l'Argent mais des Effets Secondaires - […] Dans ce cas, vous prenez beaucoup moins de risques, mais l’indemnisation est moins élevée. Vous trouverez plus d’informations sur…
  3. Être modèle vivant - […] exemple, il y a quelques semaines, je vous proposais de tester des produits (cosmétiques ou alimentaires), de prendre un…
  4. Comment Lionel a gagné 3450,40 euros grâce à sa maison et sa voiture ? - ABC Argent - […] Testez des produits. […]

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 Partages
Partagez46
Tweetez
Partagez
Épinglez
+11