_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/07/","Post":"http://www.abcargent.com/economie-collaborative/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/gagner-de-largent-internet-non-2017-57-idees-89-sites/airbnb/","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

« J’ai pas le temps » : 10 manières d’avoir du temps pour lancer son projet

« J’ai pas le temps »

« Je peux pas, j’ai trop de choses à faire dans la journée »

Combien de fois ai-je entendu ces excuses ? Je ne compte plus, maintenant. Que ce soit dans mon entourage, ou parmi les lecteurs de mon blog, avec « Je n’ai pas d’argent », c’est l’excuse numéro 1 utilisée pour ne pas prendre en main sa vie, commencer à économiser de l’argent, voire en gagner, voire lancer un projet, voire partir de son travail.

Plein de gens pourraient changer leur vie comme ils le souhaitent… si seulement ils en prenaient le temps.

Ok je l’avoue. Parfois aussi j’utilise cette excuse du manque de temps. Mais 10 secondes après, je me reprends et je retire ce que j’ai dit.

Au lieu de parler de manque de temps, j’explique que ce n’est pas prioritaire.

Dans cet article, j’aimerais vous aider à trouver du temps.

On a tous besoin de temps extra. Si vous êtes sur ce blog, c’est que vous souhaitez

  • Economiser plus d’argent
  • Assainir vos finances
  • Gagner de l’argent extra
  • Épargner
  • Lancer vos projets
  • Partir de votre travail

Tout cela demande du temps : pour gagner de l’argent extra, pour trouver une bonne idée de projet, pour définir plus précisément le futur…

Et j’aimerais vous aider à trouver du temps.

Tout d’abord, revenons sur un point essentiel et super important, ou plutôt, sur un chiffre.

24.

Oui j’aurais pu dire 3151 mais ça avait moins de rapport avec la suite de l’article.

Donc 24.

C’est le nombre d’heures dans la journée.

Et vous savez quoi ? On a tous 24 heures dans la journée. Pauvres, riches, blancs, noirs, jaunes, à la ville, à la campagne, sur une île paradisiaque, dans une banlieue sordide, au Brésil, au Canada, en France… On a tous 24h dans la journée. Ni une minute de plus, ni une minute de moins.

Et pourtant, certaines personnes arrivent à faire pendant ces 24h des trucs hallucinants et nous… ben pas grand chose.

Vous avez tous ce pote ou ce membre de la famille qui fait plein d’activités, qui a toujours un truc de prévu, va à droite et à gauche, ne se repose jamais. Et pourtant, lui aussi n’a que 24h dans la journée. Comme vous. Comme moi. Mais il ou elle a décidé de prioriser.

Prioriser

C’est la première chose importante. Il faut prioriser dans la vie. Malheureusement, on ne peut pas tout faire.

Moi le premier, j’ai parfois des mini crises d’angoisse car j’aimerais tout faire – écrire un article par jour pour ce blog, lancer une startup technologique, faire plein de sport et aider TOUS mes lecteurs à gagner de l’argent en suivant chacun d’entre vous personnellement.

Cependant, c’est impossible. C’est triste à dire, c’est même très frustrant, mais vous ne pouvez pas.

Alors, partant de ce principe, vous devez choisir vos priorités. Prendre des décisions. Décider ce qui est vraiment important pour vous, et ce qui l’est moins.

C’est quelquechose de vraiment difficile, mais je vous promets que ça peut changer beaucoup de choses.

Alors choisissez ce qui est le plus important :

  • Lire ce nouveau roman de Stephen King
  • Réfléchir à comment vous pourriez lancer votre nouveau projet
  • Regarder ce dernier épisode de Game of Thrones
  • Gagner de l’argent extra
  • Trouver des moyens de dépenser moins d’argent
  • Dormir
  • Aller prendre un verre

Il n’y a pas de réponses meilleures que d’autres. Evidemment. On a tous nos objectifs de vie, nos … priorités.

Ce que j’essaie ici de souligner, c’est que vous devez avoir une vision long terme.

Evidemment, après une grosse journée de boulot, vous n’avez envie que d’une chose. Vous affaler dans le canapé et regarder la télé. Jouer à la console. Prendre un verre. Lire. Un truc relax, sans prise de têtes. C’est normal. Mais pensez aussi sur le long terme.

Dans 5 ans, quand vous regarderez en arrière, avoir joué tous les soirs aux jeux vidéo aura-t-il vraiment changé votre vie ? 5 ans, je comprends que ce soit dur de se projeter. Mais si vous ne faites rien maintenant, le souci c’est que vous savez déjà où vous en serez dans 5 ans : exactement au même endroit.

Par contre, avoir passé certaines de vos soirées et de vos weekends à créer quelque chose pourra vraiment faire la différence.

Oui, c’est pas très glamour. C’est sûr que rentrer le soir du boulot et devoir encore bosser, ça fait rêver personne. On a juste envie de déconnecter et de rien faire. Mais c’est pour ça que vous devez penser à un changement plaisant. Quelquechose que vous ayez vraiment envie de faire le soir en rentrant.

Je sais que tout n’est ni blanc ni noir. C’est gris.

En me lisant, vous penserez peut-être que j’ai une vision binaire des choses. Que je pense que c’est juste une question de volonté. Que c’est facile à dire. Et à faire.

Mais réellement, pensez-y. C’est facile.

La seule chose qui vous empêche de prendre votre vie en main, et de trouver du temps pour ce qui compte vraiment pour vous : c’est vous. Vous restez le maître de votre temps, vous pouvez l’organiser comme bon vous semble.

On a tous une situation particulière, des contraintes qui font qu’on ne peut pas passer 10h par jour à bosser sur un nouveau projet.

On a besoin d’argent, il faut travailler. Oui, c’est vrai. Mais c’est 8h par jour, après vous êtes chez vous. Il y a moyen de trouver du temps.

On a des enfants, ça requiert de l’attention. Même si je n’ai pas d’enfants, j’en suis conscient. Mais je sais aussi que parfois ils dorment. Ils ne sont pas 100% du temps à avoir besoin de votre attention.

On est fatigué après la journée de boulot. Je sais, ça m’arrive souvent. Mais il faut penser sur le long terme, sur les bénéfices dans quelques temps des efforts que l’on fera maintenant. Un peu comme lorsque vous plantez des graines dans votre jardin. Vous devez remuer toute la terre, disposer les graines, beaucoup de travail et sur le coup, aucun résultat. Non, mais il faut être patient.

On vit dans un espace réduit et on ne peut pas se concentrer pour se former à quelquechose de nouveau. Alors, allez dans une bibliothèque. Ou dans un café.

Ce que j’essaie de dire, c’est que c’est vous et vous seul qui pouvez effectuer un changement. C’est aussi vous et vous seul qui vous mettez des bâtons dans les roues et trouvez des excuses. A vous de trouver des solutions.

Loin de moi l’idée d’être moralisateur, j’essaie juste de voir l’autre côté des choses, et de vous motiver par mes mots. Sans jugement.

Des conseils pour trouver du temps disponible

Voilà, j’espère vous avoir convaincu de l’importance de prendre le temps et de prioriser. Dans quelques années, vous remercierez votre vous-même de 2017 de vous être efforcés.

J'ai pas le temps? Alors trouvez le temps

Une ou deux heures tous les jours peuvent faire une différence incroyable dans quelques mois ou quelques années

Maintenant, après ces belles paroles, voici quelques astuces pour trouver du temps libre. Elles ne fonctionneront pas toutes pour vous, mais il y a forcément quelquechose qui pourra vous aider.

#1 Ne cherchez pas à trouver 3h libres tous les jours

Commencez petit. Il faut être réaliste. Vous ne pouvez pas passer de « J’ai pas le temps pour mes projets » à « Je passe 3h tous les jours à bosser sur un nouveau projet ».

Vous vous fatiguerez vite et retournerez à la case départ.

Non, commencez plutôt tranquillement. Essayez de dégager 30 minutes extra par jour. 30 minutes c’est pas grand chose, si vous y pensez bien.

C’est pas grand chose, mais ça peut changer beaucoup.

30 minutes par jour, 5 jours par semaine, pendant toute l’année, en comptant 5 semaines de vacances … ça fait 30*5*(52-5) heures, soit environ 120 heures.

120 heures, c’est 3 semaines de travail (semaine de 40h). Vous imaginez, c’est comme si vous aviez obtenu d’un coup 3 semaines de travail pour bosser sur vos projets.

#2 Utilisez votre pause déjeuner

Vous avez une heure tous les jours pour manger ? Pourquoi ne pas utiliser 30 minutes pour déjeuner (un sandwich ça se mange en 30 minutes), et voilà, vous venez de récupérer 30 minutes extra.

Je ne prône pas la malbouffe, c’est un exemple. Vous pouvez aussi amener un tupperware. L’important c’est de comprendre qu’il vous faudra peut-être faire quelques sacrifices. Si c’est pas sur le temps du repas, ce sera ailleurs.

#3 Evitez de perdre du temps dans les embouteillages

Si votre emploi vous le permet, arrivez plus tôt à votre travail, ou repartez plus tard.

Vous aurez du temps libre depuis votre bureau (au calme, probablement) pour réfléchir et penser, et en plus vous perdrez moins de temps durant les heures de pointe.

#4 Négociez des jours de télétravail avec votre chef

Si vous bossez sur un ordinateur, il y a de grandes chances que vous puissiez bosser depuis n’importe où. Et donc travailler à distance.

A part des situations très spécifiques comme les banques ou les assurances, où vous ne pouvez pas emmener des données confidentielles en dehors des lieux, la plupart du temps il n’y a aucune raison logique pour vous refuser cela.

Mettez en avant à vos supérieurs que vous perdrez moins de temps dans les transports – et donc vous pourrez bosser plus. Le tout c’est qu’ils vous croient, vous n’êtes pas obligés de travailler plus 😉

#5 Habituez vos chefs à une certaine quantité de travail

Habituez vos supérieurs à une certaine quantité de travail – pas trop grande, pour pas vous retrouver à travailler 8h par jour, mais plutôt 5h ou 6h.

Ainsi, ils savent ce que vous êtes capables de produire, et vous viendrez de gagner 2h ou 3h extra pour bosser depuis le travail sur vos propres projets.

Et si vous sentez que le télétravail c’est jouable, c’est encore plus intéressant. L’idée, évidemment, c’est que vous profitiez de cette journée de télétravail pour bosser quelques heures extra sur votre projet.

Certains d’entre vous diront que c’est une astuce pas très morale. Je ne suis pas d’accord : il s’agit juste d’être plus productif et d’optimiser votre temps de travail. Vos responsables verront la même quantité de travail.

#6 Travaillez six jours par semaine

Consacrez le samedi à votre projet, votre site, vos budgets, ce que vous voulez.

Ce sera dur, mais c’est un bon moyen méthodique de vous mettre sérieusement à faire autre chose.

#7 Utilisez vos jours de vacances

Plutôt que d’utiliser vos vacances à glander ou à regarder les derniers épisodes de House of Cards, mettez-les à profit. Y a rien de mal à se reposer pendant les vacances, je ne vous dis pas de vous lever tous les jours à 7h du matin.

Par contre, je vous recommande d’organiser votre temps de manière à pouvoir dégager du temps pour vous. Imaginez : 2h par jour pendant vos vacances, cela ferait déjà une grande différence. Pas de quoi lancer un business de grande échelle en une semaine, mais d’amorcer les changements.

#8 Travaillez le soir

Prévoyez tous les soirs 1 heure ou 2 heures juste pour vous, pour avancer sur votre projet. Vous rentrez du travail et hop, directement, vous vous isolez et avancez sur vos propres objectifs. Avant le dîner par exemple.

Vous pouvez aussi prévoir ce temps après le dîner ou encore plus tard après avoir couché les enfants.

Oui, je sais, vous avez plutôt l’habitude de consacrer vos soirées à voir la télé ou à lire. Si c’est le cas, faites la transition doucement et changez votre routine un soir par semaine pour commencer. Puis deux, et ainsi de suite.

Comme je l’ai dit plus haut, il n’est pas nécessaire de tout chambouler d’un coup. D’ailleurs, je vous le déconseille. Par contre, y aller petit à petit est une excellent approche. Vous prenez par exemple une « petite » habitude : pendant un mois, bosser sur vos propres finances ou projets 3h par semaine (1 soirée). Puis une fois cette habitude acquise, vous passez à 2 soirées.

#9 … ou travaillez le matin

A l’inverse, vous pourriez décider de vous coucher plus tôt et de vous lever plus tôt. Plein de personnes ont choisi ce rythme et se lèvent par exemple à 5h30 ou 6h pour bénéficier de quelques heures au calme et ainsi être 100% concentré et productif sur ce qui est pour vous prioritaire. L’avantage est que vous pouvez vous lever avant que vos enfants se lèvent, et donc être dans un calme complet.

D’un point de vue physiologique, il est important de savoir que vous avez une quantité limitée de « volonté » et d’ « autodiscipline » chaque jour. Vous lever plus tôt le matin vous demandera un grand effort, mais sera probablement plus simple que travailler tard le soir. En effet, en soirée vous aurez déjà épuisé votre quota de « volonté » de la journée et sera plus enclin à céder à d’autres tentations.

Et je parle par expérience : je planifie souvent des tâches importantes le soir, mais une fois la journée terminée, je suis fatigué et ces tâches passent régulièrement à la trappe. Par contre, le matin je suis bien plus motivé.

#10 Soyez conscients du sacrifice

Probablement le point le plus important de cette liste.

Vous devez absolument être conscient que changer votre vie requiert un gros sacrifice, et accepter cela. A terme, vous serez amené à travailler 10 ou 12 heures par jour, au lieu de 8 heures.

Ça peut être vraiment difficile mais ce ne sera pas permanent. Si vous faites les choses bien, et que vous avez pris le chemin correct, vous vous rapprocherez du moment où vous pourrez enfin quitter votre travail et travailler sur vos projets à temps plein. Et revenir à un rythme de 7 ou 8h par jour, sur un projet que vous aimez.

C’est facile à dire, pas facile à faire

J’ai pas dit que ça allait être facile, loin de là.

Mais vous savez quoi ? Si vous voulez changer de vie, si vous voulez une vie différente, monter un projet exceptionnel, faire quelquechose d’original, sortir du cadre… vous devez faire des efforts. Immanquablement.

Excuses J'ai pas le temps

C’est le moment de changer

Rien ne va vous arriver tout frais tombé du ciel. Ohhhh le vieux ton moralisateur 😉

Sauf si vous gagnez au loto, la seule manière de lancer un projet, changer de vie c’est de faire des efforts, de faire le nécessaire.

Ça vend pas du rêve, je le sais. Vous pensiez probablement que y avait un moyen facile et rapide de vous acheter cette baraque à la plage. Malheureusement, il n’y a pas de moyen rapide.

Patience, persévérance, envie, et abnégation seront les maîtres mots.

Vous devrez vous investir : émotionnellement, votre temps libre, votre argent peut-être. Il y aura des échecs, vous le regretterez mais non, rien à regretter. Vous aurez essayé de changer les choses. Et ça, c’est déjà une différence incroyable avec la plupart des gens qui vont lire ça et penser « C’est pour les autres ».

Si vous voulez avoir une vie exceptionnelle et hors du commun… vous devez faire des efforts exceptionnels, et hors du commun.

Mais Nico, dans la vie réelle, c’est impossible !

Tous les conseils que je viens de vous donner sont basés sur ma propre expérience. Ok, j’ai peut-être eu des circonstances particulièrement favorables, mais j’ai décidé d’en tirer le meilleur parti.

Par exemple, mes supérieurs n’étaient pas très exigeants avec moi, j’étais donc capable de dégager 2 heures extra chaque jour pour bosser sur mes propres projets.

Vous pensez sûrement « Tu as de la chance Nico ». Oui, je ne vais pas le nier. Mais j’ai aussi fait le choix d’en profiter et d’en tirer parti. Mes collègues passaient leurs 2 heures extra sur Facebook ou L’Equipe. Ils perdaient leurs temps, et moi justement j’essayais de le fructifier et de me projeter dans l’avenir.

Malgré ces 2 heures extra, mes managers étaient contents de mon travail et j’ai donc réussi à négocier à droite à gauche quelques jours de télétravail, durant lesquels je ne faisais généralement pas grand chose pour ma boîte.

Par ailleurs, au début de ce blog, début 2014, je passais 2 ou 3 h extra le matin à bosser sur le blog, depuis chez moi. Ma boîte me permettait d’arriver plus tard, ce que je faisais (je repartais donc plus tard aussi). Ainsi, je passais les 2 ou 3 premières heures de la journée (pour moi les plus productives) à bosser sur mes projets. Je ne souffrais donc pas du manque de motivation. J’étais d’ailleurs si motivé que je me levais à 6h du matin (alors qu’en temps normal, me lever à 9h aurait suffi). Cela avait quand même des conséquences : je devais me coucher plus tôt, je sortais un peu moins, je faisais moins d’activités. Mais ces efforts ont fini par payer.

Tout est question d’un peu de volonté et d’un peu d’imagination :

  • Vous avez des enfants et vous n’avez pas le temps ? Travaillez lorsqu’ils dorment.
  • Vous n’avez aucun endroit pour vous concentrer ? Isolez-vous du bruit ambiant avec un casque « réduction de bruit ». Ou allez travailler dans une bibliothèque.
  • Vous êtes trop fatigué le soir lorsque vous rentrez du travail ? Couchez vous tôt et levez-vous plus tôt.
  • Vous ne savez pas par où commencer ? Les ressources ne manquent pas sur Internet. Cours sur l’entreprenariat, formations sur le blogging, groupes Facebook pour échanger des astuces, forums pour demander des conseils, articles de blog sur plein de sujets. Pour ma part, c’est Internet qui m’a tout appris. Alors si vous avez un projet en tête, mais ne savez pas par où commencer, je vous recommande de passer les premières semaines à vous éduquer grâce à Internet.

La mentalité gagnante

Je suis conscient que ce ne sont que des mots sur un article de blog, que je ne vous ai pas vraiment donné de conseils concrets pour commencer. La raison est simple : chaque situation est différente, chaque projet est unique. Il n’y a pas de conseils concrets qui marchent pour tout le monde.

C’est pour ça que j’ai décidé d’axer cet article sur des conseils plus psychologiques, car je pense que ce sont ces conseils qui pourront vraiment faire la différence. Il y a près de 5 ou 6 ans, quand j’ai commencé à m’intéresser aux revenus passifs et aux gains en ligne, tout cela paraissait évidemment insurmontable. Construire un blog ? Le monétiser ? Quitter un jour mon travail ? Etre mon propre patron ? Ça fait super peur. Mais à cette époque, j’ai beaucoup lu sur les aspects psychologiques de l’entreprenariat et ça m’a aidé à adopter l’attitude correcte. Une attitude proactive et persévérante.

Alors oui c’est facile à dire, mais ici je vous ai retranscrit plein de conseils que j’ai lus à l’époque, et qui ont en quelque sorte changé ma vie … et que j’ai appliqués !

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande notamment La Semaine de 4 heures. Même si le titre est quelque peu exagéré, ce qui est important c’est le message que ce livre essaie de faire passer. Une lecture indispensable à mon goût.

Pas à pas

L’un des meilleurs conseils que j’ai tiré de toutes mes lectures est le suivant.

Excepté pour quelques chanceux (les gagnants du loto par exemple), devenir riche n’est pas un événement mais un processus. Personne ne réussit dans la vie et/ou ne devient riche du jour au lendemain. C’est un processus, ça prend du temps et c’est comment vous abordez ce processus, l’acharnement et les efforts que vous y consacrez, c’est tout cela qui fera la différence – et augmentera vos chances de devenir riche et de réussir

En bref, vous devez être patient, progresser petit à petit, pas à pas, sans perdre de vue votre objectif final.

Ce conseil est tiré de l’excellent livre : The Millionnaire Fastlane (en rupture de stock en français, donc voici le lien en anglais).

Conclusion

Voilà, cet article touche à sa fin. Il y aurait des milliers de choses supplémentaires à dire, mais je ne suis pas non plus un expert en motivation et en entreprenariat. J’ai juste partagé mon opinion et mon expérience.

Ces derniers temps, j’essaie de vous proposer du contenu plus psychologique/profond/philosophique, pour vous encourager à amener de vrais changements dans votre vie.

Je sais que vous êtes probablement là pour gagner 50 euros extra chaque mois. Mais pourquoi ne pas gagner 500 ? Ou 5000 ? Partir de votre travail ? Être enfin heureux ?

J’espère que ce genre de contenu vous plaît. N’hésitez pas à me le dire en commentaires. Ce sont des articles plus difficiles à écrire mais je prends bien plus de plaisir à les rédiger. J’adore parler de cela au quotidien, avec mes amis, ma famille alors si je peux vous transmettre ce genre de choses aussi, ce serait génial. Mais j’ai besoin de savoir si ça vous plaît 😉

14 Commentaires ... et vous?

  1. Coucou Nico, ça faisait un moment que je n’avais pas « lâché un com » comme disent les djeuns, mais sois assuré que ça ne m’empêche pas de lire chaque nouvel article qui paraît ici 😉

    Puisque ça a l’air important pour toi, sache que j’ai beaucoup apprécié cet article, très réaliste et inspirant. Je pense que tu as su parler à beaucoup d’entre nous, notamment en montrant que TOUS nous avons de bonnes « excuses » pour ne pas faire évoluer nos vies. Que de ce point de vue, nous sommes tous identiques, même si chaque situation est unique : untel doit consacrer du temps à ses enfants, untel passe trop de temps au boulot pour ensuite travailler pour lui, untel n’a pas les moyens financiers ou logistiques de se lancer… chacun a ses propres contraintes certes, mais tous nous en avons. Et comme tu le dis, je crois que ce sont ceux qui ont la volonté de les surmonter afin de s’investir à fond qui pourront atteindre leurs objectifs, par exemple de liberté financière (puisqu’on a, je pense, beaucoup cette idée en tête en parcourant ton blog).

    Du reste, c’est à ce jour mon principal frein selon moi : la volonté de réussir. Ou plus exactement, la volonté et l’abnégation de faire les efforts requis pour réussir. Ce sont cette sempiternelle procrastination et cette flemme maladive qui m’empêchent de progresser sensiblement et efficacement, et après des années, j’attends toujours le « déclic » pour passer à l’acte…

    Ton blog et ce genre d’articles me permettent de maintenir un minimum de motivation et d’efforts, certes insuffisants mais nécessaires pour éviter la stagnation complète. Merci encore, par conséquent, de continuer à nous inspirer et nous motiver Nico 🙂

    Post a Reply
    • Salut Sév, oui ça faisait un bail!! Toujours super heureux de te voir par ici. Je vois que tu réponds bien plus quand j’aborde des sujets « plus profonds » 🙂 Tant mieux!
      Et merci pour ton retour, tu as très bien compris, oui : on a tous des excuses. Moi le premier, ce matin j’ai retardé mon alarme d’une heure parce que j’étais fatigué. Et il y a deux soirs j’ai failli zappé un cours de salsa par flemme. Les excuses on en a vraiment tous, à des degrés différents certes, et avec des impacts également différents, mais il faut en être conscient. D’ailleurs, cet article ne portait que sur l’excuse du temps, mais j’ai l’idée d’un autre article sur toutes les excuses que l’on pense avoir pour ne pas se lancer.

      Quel « déclic » attends-tu? En tout cas ça me donne un truc intéressant à dire dans cet article sur les excuses 🙂 Justement, il ne faut pas attendre que les étoiles s’alignent, que les circonstances soient parfaites et/ou que le « déclic » arrive. Le déclic n’arrivera pas. Dans la vie, les plus grandes choses et les plus gros succès s’obtiennent après des heures et des heures d’efforts, et de travail. C’est un process, et non un évènement ponctuel. Sauf dans le cas de gagnants à la loterie, tout le reste dans la vie s’obtient petit à petit. N’attends pas de déclic. Fais un petit pas aujourd’hui vers ton objectif principal. Ce soir, regarde le pas que tu as fait, félicite-toi, et demain fais un autre pas. Et ainsi de suite.

      Une autre raison c’est peut-être que ton objectif n’est pas suffisament clair et précis pour avoir envie de faire « les efforts requis pour réussir » pour reprendre tes propres mots. Si tu as un objectif trop lointain comme « devenir riche », ton cerveau aura beaucoup de mal à te motiver. Par contre si ton objectif c’est « D’ici à Décembre 2017, je veux courir un 10 km en moins de 45 minutes », alors là c’est clair, ton cerveau peut le mesurer et le découper en petits étapes.

      En tout cas j’espère que cet article (et nos échanges) motiveront plein de monde, hésites pas à le partager et merci beaucoup de continuer à me suivre! Ça fait toujours chaud au coeur de voir des commentaires de lecteurs fidèles 😉

      Nicolas.

      Post a Reply
      • Hey Nico, merci de ta réponse détaillée, ça fait plaisir !

        Bon, j’avais commencé à écrire un long commentaire pour répondre au tien, et puis inconsciemment c’est devenu un peu trop personnel pour être à sa place ici, je pense. Je te l’ai donc copié et envoyé par mail une fois terminé.

        En résumé, Nico a raison : ne faites pas comme moi, n’attendez pas la soit-disant « bonne occasion », ou vous ne ferez sans doute jamais rien de significatif ! C’est grâce à ce genre d’échanges et d’article qu’on arrive à mieux le toucher du doigt, donc je le radote, mais merci encore à toi Nico pour ces précieux conseils 😉

        Post a Reply
        • Salut Sév

          Oui j’ai vu ton email, je dois prendre le temps d’y répondre 🙂 Encore merci pour tes sympathiques commentaires! A très vite par ici et par email 😉

          Nico.

          Post a Reply
  2. Slt NICO MERCI pour ce article qui nous donne des astuces intéressantes pour bien gérer son temps et se concentrer sur ses projets personnels.
    ENCORE MERCI

    Post a Reply
  3. Bjr Nicolas, votre article vient de m’apprendre à comment gérer mon temps libre, des chose que je n’ai jamais penser avant alors que c’est possible. Merci de m’avoir donner cet idées.

    Post a Reply
  4. Super article. Très inspirant.

    Post a Reply
    • Super Nico?

      J’ai beaucoup apprécié ce sujet, qui m’a fait retenir pendant deux heures.

      J’ai tout lu, et à plusieurs reprises. J’ai retenu beaucoup de choses très
      intéressantes, et je suggère à tous les lecteurs intéressés, à ne pas tarder
      de les appliquer. ça finira par payer… juste un peu de patience et de persévérance…

      J’en ai tiré des leçons pour ma vie.

      Encore merci, Nico.

      Post a Reply
  5. Bonjour. Ça me fait plaisir de découvrir ton blog et en particulier cet article sur la gestion du temps. Il faut dire que j’ai un projet d’écriture qui date de plusieurs mois et je n’en suis toujours pas venu à bout, justement parce que je n’ai pas une seconde à y consacrer ces derniers temps. Du coup, tes astuces me seront fort utiles. 😉

    Post a Reply
    • J’espère que ces astuces te permettront de relancer et terminer ton projet alors 🙂 Ce serait chouette 🙂 Merci d’être passé par ici Jess et à très vite!

      Post a Reply
  6. bravo .. bonne continuation..

    Post a Reply
  7. Merci Nicolas pour cet excellent article, très complet.
    J’avais aussi écrit un post dans ce sens – https://managementhumanumest.wordpress.com/2015/12/09/le-temps-cest-de-largent/ – pour expliquer comment finalement le temps se gère comme de l’argent ; à la différence que tout le monde possède le même budget, ie 24 heures par jour.

    Je partage tout à fait ton point de vue. Il faut se forcer, se challenger, sinon par nature, on choisit la solution de facilité, c’est-à-dire de ne rien faire. Il faut trouver la passion qui nous motivera et qui nous fera nous dépasser. Comme tu le dis, à chacun de se construire ses priorités selon ses objectifs de vie, et de surtout y réfléchir pour le long terme ; et pas uniquement au jour le jour.

    Cordialement,
    Fabien RAYNAUD
    http://www.FabienRaynaud.com

    Post a Reply
    • Merci Fabien et content que l’on partage le même point de vue. Le temps devrait se gérer comme l’argent, oui! A très vite!

      Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Découvrez le bilan du blog un mois après le premier article - […] vous conseil d’ailleurs de lire un article tout chaud d’abcargent qui donne de bons conseils pour trouver le temps de…

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 Partages
Partagez58
Tweetez
Partagez
Épinglez2
+11