_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/07/","Post":"http://www.abcargent.com/economie-collaborative/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/gagner-de-largent-internet-non-2017-57-idees-89-sites/airbnb/","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

Etude de Cas : Comment gagner 1000€ par mois avec les sites de niche

Aujourd’hui sur ce blog je reçois Nathanael du blog Buziness24, qui est venu il y a déjà un an partager avec nous ici sur le blog des idées pour gagner de l’argent en Afrique. Le sujet d’aujourd’hui est un peu différent – mais également applicable depuis l’Afrique comme le démontre Nathanael. Ces derniers temps, il s’est spécialisé dans les sites de niche et l’affiliation Amazon, et vu son succès, je lui ai demandé si il pouvait partager avec nous ses bons conseils. Il a gentiment accepté! Merci Nathanael, c’est à toi!

Nous sommes en 2017 et comme au début de chaque nouvelle année, nous cherchons tous des bonnes méthodes pour gagner de l’argent. Il existe plusieurs méthodes pour faire de l’argent et vous en avez certainement découvert en lisant des articles sur ce blog. Dans cet article, vous découvrirez comment je suis parti de zéro et sans aucune formation, pour générer 1000€ de revenu passif en un mois avec l’affiliation Amazon.

Comment j’ai démarré cette aventure et combien j’ai gagné en 2016 avec mes sites de niche ?

Avant tout, laissez-moi vous dire que 1000€ avec l’affiliation Amazon est loin d’être le meilleur résultat sur le web. Beaucoup font mieux, mais ne partagent pas vraiment comment ils le font. Au début de mon aventure, je recherchais une manière facile d’investir quelques dizaines d’euros pour les fructifier sans avoir besoin de m’en occuper.

Très vite, je suis tombé sur des publicités et des articles de blogs qui me disaient qu’il était très facile de se faire des sous sur internet avec un blog.

Je passais beaucoup de temps à lire des histoires de personnes qui réussissaient dans le domaine. Je m’inscrivais à des newsletters et je contactais des web entrepreneurs.

On me proposa des formations de tous genres pour me montrer comment je pouvais le faire.

Le seul problème, j’étais fauché. Je ne pouvais pas acheter les formations qu’on me proposait et je ne savais pas vraiment comment je pouvais démarrer.

Il fallait que je trouve un moyen de gagner de l’argent pour commencer. En y réfléchissant, et en fouillant sur le web, je ne trouvais pas vraiment des sites rémunérateurs qui paient en Afrique.

Je ne voulais pas abandonner mon rêve de générer quelques dizaines voire quelques centaines d’euros sur internet. Avec 200€ de revenu mensuel, je pouvais quitter mon emploi (vive les pays où la vie ne coûte pas cher). A vrai dire, je ne croyais pas vraiment qu’il soit possible de générer beaucoup d’argent sur internet. Même si je n’y croyais pas, je voulais tester pour avoir ma propre expérience.

Puis la solution-miracle est tombée entre mes mains. Prendre un boulot salarié et réinvestir une partie de mon salaire. J’ai fini par prendre un travail mal payé pour me faire une source de revenus mensuels. Je touchais avec cet emploi moins de 100€ mais j’étais déjà heureux parce que je pouvais commencer par investir.

Mon tout premier projet de niche.

Mon tout premier site n’a pas vraiment décollé. J’avais choisi de créer un blog qui présente mon pays et de le monétiser en vendant des livres numériques et des livres sur Amazon. A vrai dire, je ne savais pas vraiment comment monétiser ce site, mais avec un peu de recul aujourd’hui, je vois qu’il est possible de faire quelque chose.

Puisqu’il ne rapportait pas d’argent, je me suis finalement tourné vers des sites dits de niche. Je découvrais que ce type de site rapporte via l’affiliation Amazon et que je pouvais me lancer avec quelques dizaines d’euros si je ne voulais pas acheter une formation sur le sujet. Je me suis alors dis que je pouvais créer 24 sites de niche qui rapportent 200€ chacun. Je pouvais alors gagner 4800€ de revenus et comme c’est du passif, je ne travaillerais pas trop. Pour partager cette aventure, j’ai créé mon blog business internet, qui me permet de partager cette aventure.

J’ai alors choisi de me jeter à l’eau sans vraiment savoir où j’allais. J’ai lancé mon tout premier site de niche après avoir contacté un expert pour lui acheter une idée de niche rentable. 9 mois après avoir lancé ce site, les revenus n’étaient pas vraiment intéressants et plusieurs sites ont vu le jour dans la même niche.

Je me suis alors dit qu’il fallait que je relance un nouveau site. C’est ce que j’ai fait et qui m’a poussé à lancer un, deux trois sites internet, pour finalement avoir un réseau de 8 sites en juin 2016.

Durant ce temps, mon réseau de sites rapportait moins de 100€ par mois et parfois, il fallait attendre deux ou trois mois pour recevoir un paiement de la part d’Amazon. J’étais déjà heureux, mais je voulais mieux.

Oups attend Nathanaël. Ne va pas si vite. C’est quoi un site de niche ?

Vous ne le savez pas ? Ce n’est pas grave. Il s’agit d’un site que vous développez sur un sujet unique. Un site de niche est un site qui traite d’un sujet sans jamais sans écarter. Il peut aussi parler d’un produit, donner des conseils pour l’acheter et savoir bien l’utiliser. Par exemple, un site sur la danse en général ne sera pas considéré comme un blog de niche alors qu’un site sur la danse italienne peut être considéré comme étant un site de niche. Voyez-vous la différence ? Les sites de niche sont des sites restreints qui traitent d’un sujet spécifique.

Ainsi on peut distinguer des sites dans la niche automobile, d’autres dans la niche des nouvelles technologies, mais également, des sites dans des niches animales et cosmétiques. En générale dans presque tous les domaines de la vie on peut définir des niches et créer des sites si on juge que les niches sont assez rentables et peut nous faire gagner de l’argent. Il suffit de restreindre le sujet d’un site et de cibler une partie du marché pour avoir un site de niche.

Vous disposez de plusieurs ressources sur les sites de niche sur ce blog. Il définit clairement le concept, et, il vous présente également des blog anglais de référence sur ce sujet.

2016 : une nouvelle année, un nouveau projet de niche et une nouvelle manière de travailler.

Selon Albert Einstein : <<la folie, c’est de toujours faire la même chose et de s’attendre à un résultat différent.>> Si vous recherchez du changement, vous deviez changer votre manière de faire et tester de nouvelles choses.

C’est exactement ce que j’ai décidé de faire en 2016. L’idée de lancer un nouveau réseau me faisait rêver et je voulais surtout avoir des sites qui marchent vraiment. Mon objectif en 2016, c’était de générer 1000€ sur Amazon avec mes sites de niche et je n’avais aucune excuse si je n’y arrivais pas.

J’ai alors décidé de lancer un nouveau réseau de sites de niche, mais cette fois-ci, je devais passer beaucoup plus de temps à étudier les idées de niche sur lesquelles je tombais.

Comment analyser chaque idée de niche ?

Pour chaque niche, je voulais connaître la concurrence sur le mot-clé visé, le nombre de sites qui en parle, l’espérance de trafic et surtout je devais connaître le taux de la commission. C’est lui qui définit le pourcentage du prix de vente qu’Amazon devait me reverser si je vends un produit. Ses différentes études m’ont permis de lancer 7 sites dans 5 niches différentes.

Ma stratégie de recherche de niche profitable ou de mots-clés gagnants

La recherche de la niche

Pour trouver des niches profitables, j’utilisais Long Tail pro, un logiciel de recherche de mot clé gagnant. Il permet de connaître le volume de recherche sur un mot-clé et surtout il vous offre la possibilité de faire une étude de la concurrence.

Beaucoup d’entrepreneurs web utilisent ce logiciel qui est devenu une référence dans la recherche du mot-clé. Mais le seul problème, il est en Anglais et il est souvent difficile de reconnaitre une bonne niche quand on est débutant.

Il faut aussi dire qu’avec long tail pro, il y a toujours une forte concurrence (High en anglais) sur le mot-clé. Ce qui n’est pas souvent vérifié et il faut passer à une analyse beaucoup plus approfondie des idées de niche. Par contre lorsque la concurrence est parfois faible (Low en anglais) ce n’est souvent pas évident. Il faut également une analyse plus approfondie pour vérifier qu’elle est relativement faible et qu’on pourrait positionner un nouveau site sans trop d’effort. Il faut également noter que les volumes de recherches ont été compressé et désormais pour un mot clé qui est recherché 10000 fois par mois, Long Tail Pro affiche 10K. Ce qui est vraiment dommage parce que tous les volumes de recherche compris entre 2000 et 9999 sont désormais pris en compte par les 10K.

N’étant pas satisfait de mes premiers sites de niche lancés avec long Tail pro, j’ai pris la décision de tester un autre logiciel de recherche de mot clé en français.

Je me suis penché vers Sécockpit (lien affilié) qui m’a séduit par sa capacité à analyser un mot-clé. En un clic, il fait une étude beaucoup plus approfondie. Il est simple à comprendre et fait un bon classement des mots-clés en fonction de la concurrence. Sur l’image ci-dessous, vous voyez une capture d’écran d’une recherche de niche effectuée avec Sécockpit.

  • La valeur de la niche est donnée par la barre verte.

Plus elle est remplie, plus la niche est profitable. Personnellement, je vise les niches pour lesquelles la barre verte est remplie au moins à 50%.

  • La concurrence est proposée par la barre orange sur la même ligne.

Plus cette barre est remplie, plus la concurrence est forte et il sera difficile de positionner un nouveau site dans les résultats de recherche de Google.

  • Quel volume de recherche mensuel vises-tu Nathanael ?

C’est souvent la question qu’on me pose quand je parle des sites de niche. Ici, c’est une question de concurrence qui définit mes choix. Jusqu’en Juin 2016, je visais personnellement les mots-clés qui généralement reçoivent entre 10000 et 20000 recherches mensuels.

Mais je me suis vite aperçu que la concurrence s’élève très vite sur ces niches et beaucoup de web entrepreneur viennent avec de nouveaux sites.

Je me suis finalement penché vers les mots-clés qui reçoivent mois de 10000 recherches mensuels. Cela m’a même poussé à lancer un site sur un mot clé qui reçoit 1000 recherches mensuelles. Ce site est d’ailleurs l’un des plus rentables de mon petit réseau.

En ce qui concerne le volume de recherche qu’il faut viser, vous l’aurez maintenant compris. C’est une question de concurrence et aussi de la présence d’une intention commerciale dans les mots-clés visés.

Sécockpit donne les 10 premiers sites dans Google et fait une bonne analyse des différents sites de niche présents

En cliquant sur une des idées de niches, le logiciel vous présente les meilleurs sites déjà positionnés par Google. Il vous propose ainsi une analyse complète de leurs métriques vous permettant ainsi de gagner de l’argent, mais aussi des centaines d’heures de travail. Comme vous le voyez dans l’image ci-dessous, j’ai cliqué sur le mot clé Basket lumineuse.

En moins d’une minute, Secockpit donne dans l’image ci-dessous les différents sites déjà positionné. Vous pouviez remarqué sur cette image deux sites de niche déjà positionné. Ce qui est donc un bon signe comme nous le verrons par la suite dans cet article.

Sécockpit ou Long Tail Pro ?

Si je devais conseiller un logiciel à ma grand-mère, ce serait Sécockpit. Bien que j’aie les deux logiciels cités dans cet article, je comprends beaucoup mieux la recherche de mot clé avec Sécockpit (Mon article sur le logiciel). Avec une seule recherche, vous pouvez tomber sur des dizaines d’idée de site de niche.

Mais je vous laisse faire votre choix car, de nombreux web entrepreneur qui ont bien plus de succès que moi utilisent Long Tail pro. L’exemple le plus palpable est Abc Argent qui utilise Long Tail pro. C’est donc une question de feeling et de compréhension.

La validation de l’idée de niche

Pour valider une niche, je mise sur les facteurs qui suivent :

La présence d’au moins un site de niche en page 1 sur Google.fr

Vous êtes surpris ? Vous vous dites surement que la concurrence est forte ou que vous ne vouliez pas avoir un concurrent dans votre niche. C’est une erreur. Si vous vouliez vraiment gagner de l’argent avec les sites de niche, vous deviez penser autrement.

Une niche dans laquelle il n’y a pas de concurrent en page 1 n’est peut-être pas profitable. La présence d’un concurrent dans la niche vous réconforte. Elle vous montre simplement que votre site peut aussi arriver en page 1 car si un web entrepreneur comme vous a déjà réussi, pourquoi pas vous ?

Et s’il y a trois ou 4 concurrents en page 1?

C’est certainement la question que vous vous posez. Là encore, une étude plus approfondie est nécessaire. Vous deviez analyser l’optimisation de chacun des sites présents pour chacun des mots-clés visés. S’il y a déjà 6 concurrents en page 1 de Google, je passe mon chemin. Il y a tellement de niche et tous les jours de nouvelles niches naissent que je ne veux pas perdre mon temps.

L’optimisation des sites concurrents pour le référencement.

Pour tous les sites concurrents déjà positionnés par Google, je vais analyser la présence du mot-clé dans le nom de domaine et dans les balises Hn de l’article. Il suffit de regarder si les sites déjà positionnés ont le mot-clé visé dans l’introduction de leur article, dans le titre de leur page, dans au moins un sous-titre de la page et dans le corps de l’article.

Si tous les sites sont bien optimisés, je passe à une nouvelle analyse. Celle des liens pointant vers le domaine. Je fais également une analyse de l’autorité du domaine, de son trust flow (TF) et de sa citation flow (CT).

Note : le trust flow est une valeur qui indique la qualité des liens pointant vers un domaine. Plus cette valeur est grande, plus il sera difficile de battre le site noté. A contrario, la CT est une valeur qui indique le nombre de liens qui pointent vers une page web. Cette valeur n’indique pas la qualité des liens. Vous pouvez en un clic découvrir ces valeurs avec le site www.majestic.com

Si le TF des sites positionnés en page 1 dépasse 30 et son CF en dessous de 25, je conclus qu’il sera très difficile de me positionner. Le site en question à de la valeur devant Google, et, il le mettra toujours en avant.

Par contre s’il est seul dans la niche et qu’il n’y a pas de concurrent direct bien classé (ce qui arrive très rarement), je peux encore me lancer.

La présence moyenne des sites e-commerce dans les premiers résultats

Après l’analyse de l’optimisation des sites présents dans les premiers résultats de Google, je vérifie la présence des sites e-commerce. Comme vous le savez, que vous le veuillez ou non, les sites e-commerce comme Amazon sont mis en avant par Google. Premièrement parce qu’ils achètent de la publicité, secundo, parce que Google ne veut pas les perdre.

Il est alors très difficile de battre un site e-commerce comme Amazon ou CDiscount. Pour ce fait, lorsqu’il y a plus de 5 gros sites e-commerce dans les premiers résultats de Google, je passe mon chemin. L’idée c’est de ne plus perdre du temps et aussi de l’argent, mais surtout de créer un site qui rapporte rapidement de l’argent.

La présence de quelques mots clés avec une forte intention commerciale

C’est en lisant des articles sur le blog Kjourdan.com que j’ai commencé à m’intéresser aux mots clés avec une intention commerciale.

En générale, une personne qui recherche un <<téléphone portable pas cher>>, est susceptible de passer une commande qu’une autre qui recherche le mot portable.

La capacité de la cible à acheter sur l’internet.

Que veux-tu dire Nathanaël… quel critère veux-tu encore sortir ?

Hey, ne le prends pas mal cher lecteur. Je fais tout pour ne pas créer un site et attendre 3 ou 4 ans pour gagner de l’argent. Si je crée un site aujourd’hui, j’attends mes premières ventes dans les trente/soixante prochains jours. Ce que je recherche, c’est une niche qui dans les 6 prochains mois peut rapporter un revenu à trois chiffres au moins. Il faut aussi noter que tout ce qui se vend sur internet, ne s’achète pas vend masse sur internet.

Dans certaines niches, les gens préfèrent chercher des informations en ligne, mais, pour passer leur commande, ils vont dans les magasins. Ce qui fait que même si votre site reçoit des milliers de visiteurs par jour, le nombre de vente que vous réalisez ne suit pas.

Ce critère n’est pas le plus important, mais il marque la différence entre un site qui rapporte un vrai revenu passif qu’un autre qui paie juste son hébergement.

Plus votre site de niche ciblera un public qui achète sur l’internet, mieux il vous permettra de gagner de l’argent.

Les commentaires clients sur Amazon.

C’est le dernier critère que je prends en compte pour créer un site de niche qui rapporte de l’argent. Lorsque je tombe sur une niche dans laquelle il n’y a pas de site spécifique (faible concurrence) ce n’est pas toujours une bonne nouvelle. Je valide tous les critères cités dans cet article sont validés, puis, je vais sur Amazon.fr voir s’il y a des clients qui ont déjà achetés le produit et qui ont laissés des commentaires. S’il existe plusieurs produits dans la niche et que la majorité d’entre eux ont reçus plus de trente commentaires clients, c’est que le produit s’achète sur le site. Je peux donc créer mon site de niche et travailler pour le ranker.

Comment choisis-tu le nom de domaine et le thème du blog ?

Le choix du nom de domaine d’un site de niche définit sa ligne éditoriale. Avant de faire un choix, il est important de se poser les bonnes questions. Ici, il existe deux stratégies qui fonctionnent parfaitement. Soit vous choisissez de créer un EMD (exact match domain) ou un site d’autorité. On peut par exemple se demander si on veut créer un site d’autorité ou monter un site qui rapporte rapidement de l’argent.

Note : Un EMD (exact match domain) est un site qui a pour nom de domaine le mot clé visé.

Par exemple, vous découvrez que 6000 personnes recherchent l’expression clé : <<ballon pas cher>> tous les mois. Vous voyez que la concurrence n’est pas rude et qu’il existe de nombreux ballon à prix abordable sur les plateformes d’affiliation.

Vous vous dites : << hey, voici une niche rentable. Je peux créer un site de niche et gagner de l’argent avec>>.

Si vous choisissez un nom de domaine dans lequel on retrouve <<ballon pas cher>>, vous créez un EMD. J’espère que vous avez maintenant compris ce qu’est un EMD.

Et un site d’autorité, c’est quoi?

C’est un site qui s’attaque à l’ensemble des sujets dans une niche. Vous choisissez une niche et vous définissez votre nom de domaine de façon à parler de l’ensemble des sujets de la niche. On peut par exemple faire un site d’autorité sur les portables plutôt que de faire un site sur les portables Wiko.

Voici un exemple concret : ABC Argent est un gros site d’autorité sur comment gagner de l’argent. Quand un visiteur tombe sur ce site, il sait qu’il découvrira de nombreuses méthodes pour gagner de l’argent. Il sait tout de suite que ce n’est pas un site qui traite spécifiquement d’une méthode précise sur l’argent. Il vous montre même comment gagner de l’argent avec un site dans la niche automobile. Dans ce cas précis, son nom de domaine laisse beaucoup d’ouverture pour la rédaction de texte.

Par contre, si vous tombez sur un site qui vous montre comment gagner de l’argent sur internet, ce sera un site spécialisé. Il vous parlera simplement des revenus que vous pouviez toucher sur l’internet. Il ne parlera pas d’immobilier ni de garde d’animaux.

Que fais-tu alors Nathanaël pour choisir les noms de domaine de tes sites de niche ?

Pour mes sites de niche, j’opte pour les deux stratégies. Si je veux créer un site spécifique, je choisis le nom de domaine en incluant le mot-clé visé. Je crée ainsi un EMD.

Par contre si je veux créer un site d’autorité, je choisis un nom de domaine qui laisse beaucoup d’ouverture pour élargir le site vers d’autres sujets. Si je reprends l’exemple du <<ballon de foot pas cher>>, je choisirais FootAddict.com pour créer mon site de niche plutôt que <<Ballondefootpascher.com>>.

Note : les exemples cités dans cette partie sont pris au hasard. Il ne sert donc à rien vous lancer dans ce projet sans vraiment l’étudier.

La production de contenu pour mes sites de niche : le nerf de la guerre

Au début, je faisais des recherches et je rédigeais moi-même mes articles. Je prenais plusieurs heures pour apprendre sur les niches et je produisais le contenu après mes découvertes. Cela peut être peu qualitatif, mais en faisant bien les choses, vous pouviez produire un contenu acceptable et pourquoi pas très bien ? En procédant ainsi, je pouvais limiter mes investissements. Sauf que cette manière de faire n’est pas productive. Pour un article de 1000 mots, je pouvais passer 4 heures de temps ou plus.

Comment apprendre sur chaque sujet et produire du contenu pour son site de niche ?

C’est très simple. Quel que soit le sujet de votre site de niche, vous tomberez sur des sites d’autorités, des forums ou pages Facebook sur lesquels vous pourrez poser des questions. Parfois même vous tombez sur des blogs dans le domaine et vous pouviez lire des articles produits par des experts du domaine. La seule chose à ne pas faire, c’est de bêtement copier les articles sur internet. Votre contenu sera dupliqué et adieu pour ces nombreuses heures de travail car Google vous laissera dans sa sandbox.

Comment éviter cela ? C’est encore très simple. Je prends simplement une feuille de papier sur laquelle je note les points les plus importants qui seront recherchés par l’internaute qui tombera sur mon site. Généralement, je me mets à la place de cet internaute et je me pose la question de connaître les différents points que je dois vérifier si je dois acheter le produit que je veux promouvoir sur mon site. Je note toutes les questions puis je recherche des réponses aux questions pour faire mon texte.

Avec le temps, j’ai choisi de déléguer cette partie à des rédacteurs web. Ici aussi, je suis tombé sur des rédacteurs peut qualifier. J’ai fini par m’entourer de rédacteurs qui produisent des textes de qualités.

Combien j’ai gagné en 2016 avec mes sites de niche ?

C’est probablement la question que vous vous posez hein ? Haha les petits curieux. Je le sais car c’est souvent la question qu’on me pose. Alors pour tout vous dire, je vais diviser mes revenus sur deux périodes, chacun de 6 mois.

Le premier semestre de l’année 2016

Les 6 premiers mois (Janvier-Juin) de l’année 2016, j’ai touché 149.85€ avec mes premiers sites de niche. Ce qui fait 25€ de revenus mensuels. Comme vous pouviez le remarquer, mes premiers sites de niche ne marchaient pas vraiment. Ses différents sites étaient en ligne depuis 2014 et rapporte un revenu presque constant tous les mois.

C’est la raison pour laquelle il fallait changer de stratégie de recherche de niche. D’où le changement opérer les 6 derniers mois de l’année 2016.

Le second semestre de l’année 2016.

Comme je le disais plus haut, j’ai pris le premier semestre pour apprendre sur la recherche de niche rentable en lisant des centaines d’articles sur des blogs Américains.

Puis j’ai lancé tous les mois, deux sites de niche avec la même approche. La toute nouvelle stratégie mise en place pendant ce second semestre de 2016 m’a permis de toucher 2441,52€ sur les 6 derniers mois de l’année écoulée. Ce qui fait 406.92€ de revenu mensuel.

Je n’ai pas simplement décuplé mes revenus en 2016, car j’ai même réussi à générer plus de 1000€ en décembre avec mes sites de niche et l’affiliation Amazon uniquement. Les autres sources de revenus comme Google Adsense et la sponsorisation de lien sur certains de mes sites de niche rapportent aussi de l’argent. Bon je sais que le mois de décembre est particulier.

Combien rapportent mes premiers sites de niche aujourd’hui ?

Comme la nouvelle stratégie fonctionnait bien, j’ai décidé de l’appliquer sur les premiers sites de niche et de voir le résultat.

En l’appliquant, certains d’entre eux rapportent également plus d’argent aujourd’hui qu’il y a un ou deux ans.

Gagner de l’argent avec les sites de niche : mes projets en 2017.

Vous vous doutez que je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin non. Le plus dur du travail a été accompli. Maintenant, je dois dupliquer le système et gagner plus. L’objectif, c’est de générer 3000€ de revenus passifs par mois via la plateforme d’affiliation Amazon. C’est pourquoi en 2017, je prendrai le temps de développer les sites qui ne rapportent pas encore. Je ne compte pas lancer de nouveau site si les premiers ne sont pas encore bien développés.

J’essaierai également de développer une communauté autour de certains sites d’autorité que j’ai montée. L’idée ici, c’est de développer une gamme de produits d’informations pour la monétisation de ses sites. Ce sont des sites ultras rentables qui peuvent vraiment rapporter du gros argent. Je publierai également mes résultats sur mon blog business internet.

Vais-je gagner ses 3000€ sur internet ? Je ne le sais pas. D’ailleurs je n’ai jamais été convaincu que je gagnerais de l’argent en ligne. Ce que je sais par contre, c’est que je ne lâcherais pas l’affaire. Je me battrais comme cela a toujours été le cas pour y arriver, quitte à acheter des formations s’il le faut.

Ici prend fin cet article que j’ai pris le plus grand plaisir de rédiger. J’espère qu’il vous a plu et qui vous donnera des pistes pour lancer vos sites de niche.

À vous maintenant de me dire quels sont vos projets en 2017 pour gagner de l’argent et surtout économiser.

Crédit photo : www.flickr.com

13 Commentaires ... et vous?

  1. Excellent et super complet cet article, bravo et merci pour le partage. Et le passage dans une « nouvelle » dimension à la mi-année 2016 présage du tout bon pour 2017.

    Comment les chiffres ont-ils évolués depuis 2017 ? Pour ma part, je constate aussi une très très forte montée de chiffres en affiliation Amazon à compter d’Octobre pour une explosion sur le mois de décembre. Les chiffres restent ensuite encore élever sur janvier mais retrouvent leurs montants plus « classiques » à compter de février. Observes-tu le même phénomène ?

    Post a Reply
    • Salut Squatte,
      Merci pour le commentaire et pour les encouragements. Comme tu l’a bien dit, les revenus sur Amazon montent entre Octobre et Janvier mais se stabilisent les mois suivants.
      Pour ma part, le constat a été le même sauf que la hausse est quand même très importante. Mes revenus se sont décupler et malgré la baisse légère observée à partir de Janvier, je reste rentable pour très peu de travail sur les sites qui marchent vraiment.

      L’autre problème c’est la chute d’un de mes sites mais bon c’est normale et on le sais tous. C’est Google qui décide…

      Au plaisir

      Nathanael

      Post a Reply
  2. c’est intéressant votre article mais il est jusque la flou!cela m’interresse beaucoup !Quelle est la la procedure pas a pas pour la creation de site de niche

    Post a Reply
  3. Salut Nathanaël et Félicitation pour ce résultat qui prouve bien qu’il est possible de réussir même avec l’affiliation sur Amazon.
    Pour ma part, je n’ai jamais vraiment dépassé 100€ avec Amazon ( vu que je n’en occupe pas vraiment).

    Ce qui par contre me rapporte plus, c’est l’affiliation classique, les partenariats pour les lancement, et mes propres produits.

    Avec le pack Business Total que tu as aussi prix, j’espère vraiment que tu vas décupler tes revenus sur le web cette année.

    Je te souhaite vraiment de réussir.

    Amicalement,
    Xavier

    Post a Reply
    • Salut Xavier,

      Merci pour ton commentaire. Oui il est possible de réussir même avec l’affiliation Amazon. Tout es question d’organisation et une personne qui réussi sur Amazon a très bien les moyens de réussir dans d’autre modèles de business notamment ceux que tu cites.

      Pour ma parte, je ne fais plus de partenariat lors des lancements orchestrés. Je me positionne plus sur la création de mes produits et le développement d’une solide clientèle capable de décrocher mes produits pour aller plus vite.

      Je ne me suis pas encore concentré sur le pack Business Toral parce que j’y ai trouvé des trucs qui ne me plaisent pas. Par contre oui je peux trouver des solutions pour aller un peu plus vite.

      Au plaisir et à ton succès aussi

      Post a Reply
  4. je viens de lire et j ai apprécié, mais pour y arriver comme vous je crois qu il faut une bonne formation, en plus vos explications sont trop longues et assez flou, soyez plus précis.
    je suis partant si vous voulez bien m assurer une solide formation dans le domaine

    merci

    Post a Reply
    • Bonsoir Jocelun Koffi,

      Merci pour votre commentaire. Les explications sont long mais j’ai essayé de faire simple. Quelqu’un qui se trouve dans le domaine et qui n’a pas encore du succès comprendra mieux les explications mais une personne qui vient de découvrir peut vraiment avoir du mal avec les mots techniques.

      Je propose des accompagnement pendant cet été ou j’aurai du temps à accorder. Si cela vous intéresse, visitez mon blog et prenez contact avec moi.

      Bonne suite.

      Post a Reply
  5. Cet article est excellent et il aborde effectivement plusieurs éléments utiles pour se lancer dans les sites de niche. Grand Merci pour ce partage.
    Mais j’ai une préoccupation et j’aimerai avoir une réponse de ta part. je veux savoir si il est possible de créer un site de niche avec un nombre de d’article standard et le garder productif sans avoir besoin l’alimenter régulièrement.

    Cordialement

    Post a Reply
    • Hello Christian,
      Oui, il est tout à fait possible de créer un site de niche et de ne pas le mettre à jour en continu. Mon tout premier site est par exemple encore très bien référencé sans que je ne publie régulièrement sur celui-ci. Selon le sujet, pensez toutefois à rafraichir certains articles de temps en temps 🙂

      Post a Reply
  6. Bonjour,

    Vous indiquez faire appel à des rédacteurs pour construire vos articles.
    Pouvez-vous expliquer comment vous procédez ? Quelles plateformes avez-vous utilisé pour trouver vos rédacteurs ? Leur indiquez-vous uniquement des mots clefs/idées pour la rédaction ?
    Quel est le coût d’un article que vous allez publier ?

    Merci pour cet excellent article !

    Post a Reply
    • Bonjour Jeremy,

      Pour mes rédacteurs, je ne passe pas par les plateformes. Je n’ai jamais utilisé de plateforme en ligne pour produire des articles. J’ai monté mon équipe de rédacteur en contactant des rédacteurs sur internet. Je préfère travailler avec des gens en qui j’ai confiance que d’utiliser des plateformes.

      Etant déjà rédacteur, ils connaissent généralement les règles de la rédaction web. Alors ils savent qu’il ne faut pas copier ni plagier. je leur donne les titres et sous titre de mes articles. ils se contente de remplir les paragraphe d’information. J’indique le nombre de fois que le mot clé visé doit apparaître dans le texte et les endroits où je veux voire les mots clés visé. J’indique aussi les synonymes à utilisé pour facilité le positionnement des articles sur les moteurs de recherche.

      La question de coût est relatif. Les rédacteurs proposent leurs prix et moi je propose le mien. Je ne peux donc pas donner un prix fixe parce que tout dépend de la qualité du texte et de la relation entre le rédacteur et moi. Ce qui est important, c’est que les dépenses dans la production d’article ne dépassent pas les revenus de mon activité. Je ne veux pas avoir besoin de mettre la main dans ma poche pour payer du texte. L’ensemble des charge doit être supporter par mon activité.

      J’espère avoir répondu aux questions. Si tu as d’autres ou besoin d’éclaircissements, n’hésite pas.

      Post a Reply

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 Partages
Partagez38
Tweetez
Partagez
Épinglez1
+12