_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.abcargent.com","urls":{"Home":"http://www.abcargent.com","Category":"http://www.abcargent.com/category/arnaques/","Archive":"http://www.abcargent.com/2017/08/","Post":"http://www.abcargent.com/paris-sportifs-suivi-tipsters/","Page":"http://www.abcargent.com/","Attachment":"http://www.abcargent.com/paris-sportifs-suivi-tipsters/bilan-dd1-qualite/","Nav_menu_item":"http://www.abcargent.com/7321-e/","Omapi":"http://www.abcargent.com/?omapi=eouvwqsxc4hemmcd","Feedback":"http://www.abcargent.com/?post_type=feedback&p=9073"}}_ap_ufee

Comment gagner de l’argent avec l’économie collaborative ?

Aujourd’hui sur le blog je reçois Yanis, qui va nous parler d’économie collaborative et nous présenter une plateforme innovante qui vous permettra de mieux vous lancer dans l’économie collaborative et de commencer à compléter vos revenus.

Qu’est-ce que l’économie collaborative ?

Vous avez sans doute entendu parler de l’économie collaborative, aussi parfois appelée économie à la demande ou “uberisation”. Ce concept, créé par les géants du numérique américains, notamment Airbnb et Uber, consiste à mettre directement en relation des personnes à la recherche d’un service avec d’autres capables de fournir ce service.

Commençons avec un peu d’histoire. D’habitude, les entreprises emploient des salariés pour réaliser des services, à destination de leurs clients. Les clients connaissent l’entreprise et les services qu’elle propose grâce à des dispositifs marketing (affiches, pubs TV, réseaux sociaux, site internet…). Lorsqu’un client demande un service, celui-ci est réalisé par les salariés et le client paye l’entreprise, qui verse un salaire aux salariés. Avec l’économie collaborative, les choses sont différentes. Les plateformes de type Uber, Airbnb ou encore Zilok mettent en relation les demandeurs et les “offreurs” directement, à la demande. Ces plateformes s’occupent de promouvoir les services proposés, permettant aux personnes pouvant effectuer un service d’avoir accès à une importante base de clients. Prenons l’exemple d’une entreprise de plomberie. Elle emploie des salariés pour réaliser des services de plomberie (réparation de canalisations, pose de douches…). Les salariés ne peuvent pas travailler pour d’autres entreprises et ont un lien de subordination. Ils doivent en effet respecter des horaires particuliers, et sont régulièrement évalués. Dans le cadre de l’économie à la demande, une plateforme, Youpijob par exemple, va mettre en relation des clients et des plombiers, capables de réaliser ces services. Les plombiers sont sollicités à la demande des clients et n’ont pas de lien de subordination avec la plateforme.

Nous avons ici parlé des plateformes de l’économie à la demande pour les services. Certaines permettent aussi de mettre à disposition ses biens. Airbnb donne la possibilité de louer son appartement ou sa maison, Koolicar permet de louer sa voiture ou encore Stootie de louer ses objets.

Quels sont les avantages de l’économie collaborative ?

L’économie collaborative présente certains avantages non-négligeables :

  • Travailler quand on veut, où on veut. En effet, avec les plateformes d’économie collaborative, vous vous inscrivez, vous renseignez ce que vous pouvez proposer (des biens et des services) et vous pouvez directement répondre aux sollicitations des clients. Prenons l’exemple de Youpijob, qui permet de proposer ses services (de bricolage, de déménagement, de jardinage…). Vous renseignez vos compétences et vos disponibilités, puis vous recevez des alertes lorsque les clients sollicitent vos services. Vous avez alors la possibilité de répondre ou de décliner la demande. Vous êtes alors maître de votre emploi du temps et de vos déplacements.
  • Ne pas avoir de patron. Avec l’économie à la demande, vous êtes votre propre patron. Lorsque vous proposez vos services, vous pourrez vous déclarer en auto-entrepreneur pour rester dans les règles. Vous n’avez pas de comptes à rendre aux plateformes et vous n’avez pas d’horaire fixes. Pratique quand on souhaite mener un projet personnel en parallèle.
  • Travailler autant qu’on veut. Dans la mesure où vous n’avez pas de responsable, vous pouvez travailler autant d’heures que vous le souhaitez. Aussi, si vous avez de nombreux biens à mettre en location, rien ne vous empêche d’en proposer autant que vous le souhaitez.

Quels sont les inconvénients de l’économie collaborative ?

Attention cependant, il est important de bien être informé avant de se lancer dans l’économie collaborative. En effet, derrière les avantages mis en avant par les plateformes, se cachent plusieurs inconvénients :

  • La notation des clients. Lorsque vous travaillez avec les plateformes, vous êtes donc mis en relation avec des clients, que ce soit pour de la location ou du service. Sur la plupart des plateformes, vous serez noté par le client à la suite de votre prestation. Ceci permet aux clients d’avoir toujours la certitude d’obtenir un service conforme à leurs attentes. Ainsi, le patron qui vous observe et vous note n’est plus votre entreprise, mais vos clients. Il est donc primordial de garder toujours en tête l’importance des notations. Si vous êtes bien noté, vous serez très visible des clients sur le site des plateformes et vous aurez plus de chances de conclure des transactions. Cependant si vous êtes mal notés, vous risquez d’avoir des difficultés à trouver de la clientèle. De plus, certaines plateformes n’hésitent pas à arrêter de travailler avec ceux qui présentent des notes très mauvaises.
  • Les assurances. Lorsque vous travaillez dans une entreprise, vous bénéficiez d’une assurance professionnelle, qui vous couvre en cas de problème. Avec les plateformes de l’économie collaborative, ces assurances ne sont pas toujours proposées. Ainsi, le mieux est de souscrire à une assurance professionnelle adaptée aux travaux que vous êtes amenés à effectuer. La Maif notamment propose des offres dédiées aux travailleurs de l’économie collaborative. Pour ce qui est des biens mis en location, la plupart du temps, une assurance est proposée en cas de bris, mais rarement en cas de vol. Regardez donc attentivement ce que vous proposent les plateformes avant de vous inscrire.
  • Le RSI (Régime Social des Indépendants). Avec le régime salarié, vous versez, sur vos salaires, des cotisations sociales. Ceci permet de bénéficier du droit au chômage, de financer la retraite ou encore la santé. Lorsque vous êtes auto-entrepreneur, vous êtes affilié au régime social des indépendants. Ainsi, à la fin de chaque exercice (tous les ans), vous devez verser une part de vos revenus à l’Etat afin de cotiser pour les différentes prestations sociales. Vous devez donc bien vous renseigner quand vous vous inscrivez et gérer vos revenus pour mettre de côté de quoi payer ces cotisations. Les auto-entrepreneurs notent souvent qu’il est difficile de bien comprendre le fonctionnement du RSI. Il existe des articles permettant d’y voir plus clair.

Comment se lancer dans l’économie collaborative ?

Maintenant que nous avons vu ce qu’était l’économie collaborative, regardons quelles sont les étapes à suivre pour commencer à gagner de l’argent avec ces plateformes.

Faire le bilan de ses biens et compétences

Comme mentionné plus tôt, il existe deux types de plateformes : celles qui proposent de valoriser vos biens et celles qui permettent de mettre vos services à disposition des clients. Pour commencer, il est important de faire un bilan de ce que vous pourriez proposer sur les plateformes. Pour ce faire, réfléchissez à tous les biens que vous pourriez proposer en location : votre appartement (location temporaire), votre voiture, une perceuse, une friteuse… Pour chaque objet, évaluez combien de temps par an ou par mois vous pourrez le mettre en location. Ensuite, faites de même avec vos compétences. Réfléchissez à tout ce que vous savez et aimez faire. Vous aimez la conduite, vous savez bricoler, vous aimez le vélo ou bien vous savez bien cuisiner, vous trouverez forcément une plateforme faite pour vous.

Une fois ce bilan réalisé, il est temps de trouver la ou les plateformes avec lesquelles vous pourrez travailler. Les plateformes de l’économie collaborative sont très nombreuses. De nouvelles se créent tous les mois et il est parfois compliqué de s’y retrouver. Il existe un site de référence pour travailler avec les plateformes de l’économie collaborative : Youberjob. Le site est indépendant et a vocation d’aider ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure. Rendez-vous donc sur Youberjob et sélectionnez les biens et les compétences que vous souhaitez valoriser puis cliquez sur Go ! Youberjob vous proposera alors les univers de l’économie collaborative avec lesquels vous pourrez gagner de l’argent.

Youberjob, gagner de l'argent grâce à l'économie collaborative

Youberjob, gagner de l’argent grâce à l’économie collaborative

Choisir ses univers

Les univers correspondent à des catégories de plateformes de l’économie collaborative. Ils ont été créés pour aider les “jobbers” à s’y retrouver. Sur Youberjob, il existe 8 univers :

  • Cuisiner pour des particuliers : cet univers rassemble toutes les plateformes permettant de valoriser vos talents de cuistot. Chaque plateforme a sa spécificité. Certaines donnent la possibilité d’aller cuisiner chez des particuliers. Avec d’autres, vous pourrez cuisiner chez vous et accueillir des invités, transformant votre salon en restaurant. Il est aussi possible de cuisiner des plats que les clients passeront récupérer chez vous.
  • Proposer ses services à domicile : sur cet univers, vous retrouverez les sites permettant de réaliser des petits jobs pour des particuliers : bricolage, repassage, déménagement, plomberie, jardinage… Les plateformes proposent différents modèles. Parfois, vous rentrez vos compétences et êtes directement sollicité par les clients lorsqu’ils ont un besoin. Pour d’autres, c’est à vous de scruter les demandes des clients et d’y répondre quand vous souhaitez réaliser le job.
  • Louer sa voiture : j’ai un véhicule que je n’utilise pas 7 jours sur 7 : comment puis-je le rentabiliser sur les périodes où il reste au parking ?
  • Louer ses objets : ici, vous trouverez toutes les plateformes permettant de mettre vos objets en location au lieu de les laisser dormir dans votre garage.
  • Louer son bateau : vous habitez au bord de la mer et vous disposez d’un bateau ? Trouvez toutes les plateformes vous donnant l’occasion de le louer à des particuliers. La location de bateaux peut vite rapporter gros !
  • Louer son logement : vous connaissez sans doute Airbnb ? Il existe de nombreuses autres plateformes permettant de louer son logement. Si vous partez en vacances ou en week-end, vous pouvez louer votre logement en entier. Certaines plateformes permettent également de louer simplement une chambre à des hôtes.
  • Devenir livreur : Deliveroo, Foodora, Ubereats, ces noms vous disent quelque chose ? Il s’agit de plateformes permettant aux clients de se faire livrer des repas à domicile. Vous pouvez très facilement devenir livreur ou coursier pour réaliser ces livraisons, en vélo ou en scooter. Les principales plateformes vous sont ici présentées.
  • Devenir chauffeur : qui ne connaît pas Uber ? La plateforme de chauffeurs privés américaine a beaucoup fait parler d’elle ces dernières années. Sachez qu’il existe d’autres plateformes permettant de devenir chauffeur VTC !

Une fois que vous avez trouvé l’univers qui vous intéresse, reste à identifier les plateformes les plus pertinentes par rapport à votre situation et à vos besoins. Notez que rien ne vous empêche de travailler avec des plateformes positionnées dans des univers différents.

Choisir sa (ou ses) plateformes

choisir sa plateforme d'économie collaborative sur Youberjob

Toutes les infos nécessaires pour choisir sa plateforme

En entrant dans un univers, vous verrez la liste des plateformes disponibles. Elles sont classées en fonction de l’indice Youberjob. Celui-ci prend en compte plus d’une vingtaine de critères, comme par exemple la pénibilité, la facilité d’inscription ou encore les revenus que vous pourrez espérer gagner. Vous avez la possibilité de filtrer les plateformes en fonction de votre ville, afin de ne pas perdre de temps sur les sites de chacune des plateformes.

En cliquant sur “Voir l’offre”, vous accéderez aux fiches des plateformes. Sur celles-ci, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour bien comprendre ce que propose la plateforme : les modalités d’inscription, le statut juridique à adopter (auto-entrepreneur ou non), comment se passe votre vie de jobber, ou encore les rémunérations que vous pourrez toucher. Ces fiches sont de précieux éléments pour vous guider dans votre choix et vous aider à trouver la meilleure plateforme pour vous.

Sur la page univers ou encore sur les fiches des offres, vous avez accès à la note de la communauté. Une fois que vous aurez une expérience avec une plateforme, il est possible pour vous de laisser une note et un commentaire, afin d’aider les autres à bien choisir. Les plateformes notent les “jobbers”, pourquoi ne pas faire aussi l’inverse ?

Dernière chose, n’hésitez pas à vous inscrire sur plusieurs plateformes, et ce pour deux raisons. La première est que si vous travaillez avec une seule et que celle-ci ferme (ça a été le cas de TakeEatEasy durant l’été 2016), vous vous retrouverez sans revenu, sans aucun droit au chômage. La seconde est qu’en multipliant le nombre de plateformes avec lesquelles vous travaillez, vous multipliez vos chances de trouver des clients ! Par exemple, pour de la location de biens, vous pouvez tout à fait envisager d’utiliser plusieurs plateformes. Pensez cependant à bien mettre à jour vos annonces et à tenir actualisé votre calendrier pour éviter les demandes que vous ne pourrez pas honorer.

En vous inscrivant sur le site, vous serez alerté des dernières nouveautés sur l’économie collaborative, notamment les nouvelles plateformes qui sortent. De plus, bien souvent, lorsqu’une nouvelle plateforme est lancée, elle est à la recherche de jobbers, et est prête à bien les payer pour les attirer. A bon entendeur !

Pour conclure, l’économie collaborative est un vaste monde, en constante mutation. Pour l’exploiter pleinement, il est important de bien connaître les spécificités de chacune des plateformes, de faire attention au statut d’auto-entrepreneur et aux assurances permettant de vous couvrir.

J’espère que cet article vous aura donné envie de vous lancer dans l’économie collaborative. Il y en a vraiment pour tous les goûts comme vous avez pu le constater. Et vous, qu’avez-vous choisi ?

Vous avez aimé? Vous n'êtes pas d'accord? Laissez vos impressions ci-dessous!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 Partages
Partagez13
Épinglez